Article 

Quel PSG face à Strasbourg ?

Publié le samedi 14 septembre 2019 à 12:53 par Philippe Goguet
Le PSG reçoit le Racing Club de Strasbourg ce samedi à partir de 17h30, un match coincé entre une trêve internationale et le premier grand choc de la saison face au Real Madrid. Privé de nombreux joueurs mais avec Neymar, Thomas Tuchel devrait encore une fois proposer une composition d'équipe inédite.

Des places à prendre en défense

Si ce sont bien évidemment le revenant Neymar et la recrue offensive Mauro Icardi qui sont attendus ce samedi, c'est pourtant bien du côté de la défense qu'il va y avoir le plus de changements pour PSG/Strasbourg. La première nouveauté concerne bien évidemment l'arrivée de Keylor Navas dans les buts parisiens, Sergio Rico prenant quant à lui place sur le banc. Mais ce ne sera pas la seule vu les absences de Bernat, Marquinhos et Kehrer, soit plusieurs titulaires habituels.

Le forfait inattendu de Bernat, le joueur n'étant pas parti s'user en sélection, offre d'ailleurs une belle chance à deux joueurs : Kurzawa pour lancer sa saison alors qu'il n'a joué que 8 minutes jusque-là et Diallo pour prouver sa polyvalence. Pour celui qui se définit avant tout comme un défenseur central, la concurrence a désormais un nouveau visage en la personne de Presnel Kimpembe, de retour après son opération d'une pubalgie et déjà sur le banc à Metz.

Ils sont donc trois pour deux postes et Tuchel pourrait aussi trouver une formule pour donner du temps de jeu à tous : Diallo dans l'axe et Kurzawa à gauche pour débuter, puis Kimpembe à son poste et Diallo décalé sur le côté pour finir ? Concernant le reste de la défense, les surprises sont moindres à attendre, Thiago Silva et Dagba semblant bons pour le service.

Milieu à deux ou à trois ?

Au milieu de terrain, la principale question concerne l'organisation qui sera choisie, entre milieu à deux ou trois. Thomas Tuchel a alterné entre les deux organisations depuis le début de la saison et la Ligue des Champions qui s'annonce combiné au retour dans le groupe d'Ander Herrera devrait une nouvelle fois relancer le débat sur l'organisation de l'entrejeu. Les deux titulaires inamovibles sont déjà connus, à savoir Marco Verratti et Idrissa Gueye, et il reste donc à savoir comment le reste du milieu va s'articuler, entre et autour d'eux.

Si Tuchel continue sur sa logique des derniers matches, à savoir les victoires convaincantes contre Toulouse (4-0) puis Metz (2-0), il devrait partir sur cette paire et placer deux ailiers plus deux attaquants devant eux. Sachant que Strasbourg viendra dans une configuration très défensive, cette option a de bonnes chances d'être privilégiée, quitte à évoluer en cours de match avec le probable retour sur les terrains de Herrera qui pourra ainsi intégrer un milieu à trois avec les deux autres titulaires. Pour occuper les ailes parisiennes, ce sont bien évidemment Di Maria et Sarabia qui sont les favoris, les deux n'ayant pas ou peu joué durant la trêve internationale.

Un Neymar version Brésil ?

Mais l'attaque du PSG ne peut désormais plus être comparée à ce qu'elle a été lors des cinq premiers matches, notamment car un homme change tout : Neymar. Désormais complètement disponible et opérationnel, le Brésilien va revenir au Parc des Princes et il est largement apte à débuter. Vu les absences de Cavani et Mbappé en attaque, il est même nécessaire qu'il joue comme l'a expliqué son coach Thomas Tuchel. L'Allemand pourrait même s'inspirer de ce qu'a fait le Brésil avec Neymar durant la trêve internationale.

Pour ses deux premiers matches depuis trois mois, Tite a d'abord placé Neymar comme ailier gauche mais il a vite changé ses plans. Face à un joueur logiquement encore loin de sa plénitude physique, le sélectionneur n'a pas hésité à replacer sa star très haut sur le terrain, lui limitant ainsi son volume de courses défensives afin qu'il se concentre sur l'attaque. Plus attaquant de soutien que milieu offensif, il a su se montrer performant et présent dans les zones de vérité. De là à imaginer Neymar reprendre le rôle d'attaquant de soutien qui avait été confié au jeune Adil Aouchiche à Metz il y a peu, il n'y a qu'un pas mais tout colle.

Dans ce onze de départ qui a fière allure, la principale incongruité pourrait finalement venir de l'attaque puisque tout indique que le titulaire au poste d'avant-centre sera encore une fois... Choupo-Moting. Cavani et Mbappé blessés, Icardi hors de forme après quatre mois sans jouer, le Camerounais actuel meilleur buteur du club devrait continuer son intermède en pointe, lui qui n'est ni un titulaire naturel, ni un avant-centre de nature. Mais à l'heure où Neymar risque de revenir sous les sifflets, c'est bien avec le populaire Choupo que la star va devoir composer. A Paris donc, où la logique est parfois défiée.

Un onze possible du PSG contre Strasbourg : Navas - Dagba, Thiago Silva, Diallo, Kurzawa - Verratti, Gueye, - Sarabia, Neymar, Di Maria - Choupo-Moting

Match lié 


News 

Aujourd'hui

lundi 14 octobre

dimanche 13 octobre

samedi 12 octobre

vendredi 11 octobre

jeudi 10 octobre

mercredi 09 octobre

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux