Article 

Quel PSG face à Strasbourg ?

Publié le dimanche 7 avril 2019 à 19:09 par Philippe Goguet
Le PSG reçoit le Racing Club de Strasbourg ce dimanche soir (21h) à l'occasion de la 31e journée de L1, une rencontre particulière puisque le club de la capitale peut être sacré champion de France. Côté parisien, les nombreux forfaits en attaque obligent une nouvelle fois Thomas Tuchel à se réinventer.

Un verrou à faire sauter pour être champion

C'est un événement attendu pratiquement tous les ans depuis l'arrivée de QSI et le PSG s'est assez rarement pris les pieds dans le tapis au moment de conclure, même si c'est finalement pratiquement toujours à l'extérieur. Paris peut être sacré champion de France pour la huitième fois de son histoire dès ce soir pour peu que les troupes de Thomas Tuchel s'imposent face à un Racing Club de Strasbourg qui n'a jamais gagné au Parc des Princes en près de 30 déplacements. Reste à gagner et ce n'est pas si simple face à la muraille strasbourgeoise qui s'annonce.

La situation est pratiquement la même que quelques jours plus tôt face à Nantes, autre bloc défensif bien compact. Strasbourg va se présenter en 5-3-2 alors que Nantes était plus proche du 5-4-1 mais le PSG est surtout toujours aussi handicapé en attaque avec les absences de Neymar, Cavani et Di Maria, plus Diaby qui s'est blessé mercredi. Dani Alves et Julian Draxler sont certes revenus sur les terrains mais le département offensif parisien est toujours aussi maigre alors que marquer est la mission la plus compliquée du soir.

La défense à 3 de retour

Pour autant, Thomas Tuchel construit souvent ses équipes en partant de la défense et l'attaque à deux joueurs des Strasbourgeois devrait logiquement engendrer une défense à trois côté parisien. Vu l'absence de Marquinhos, il ne faut pas bien longtemps pour trouver les trois joueurs concernés et ce sont logiquement Kimpembe, Thiago Silva et Kehrer qui devraient constituer l'arrière-garde parisienne devant Buffon, de retour après un mois de purgatoire.

Sur les ailes, Bernat et Kurzawa sont en concurrence côté gauche même si l'Espagnol n'en finit plus de dépanner au milieu du terrain et cela pourrait bien être une nouvelle fois le cas ce dimanche soir vu tous les absents parisiens. Avec les seuls Paredes et Verratti de disponibles, l'hypothèse d'un trio constitué de l'Argentin devant la défense, de l'Italien en milieu relayeur droit et de l'Espagnol comme son penchant à gauche prend de l'épaisseur. Essayé dans ce rôle à Toulouse, Nkunku s'y était perdu tandis qu'Alves semble plus être voué à occuper le flanc droit, Meunier étant toujours incertain.

Mbappé et les autres

Dans ce PSG où il s'agit de caser les joueurs valides à des postes qu'ils peuvent plus ou moins occuper, l'attaque est tout aussi compliquée à construire pour Thomas Tuchel, à une exception près. Il y a Kylian Mbappé et les autres. L'attaquant français enchaîne les miracles en pointe alors que les partenaires qui lui sont fournis sont bien loin de son niveau. So Di Maria avait su devenir un attaquant de soutien à ses côtés, Choupo-Moting n'y arrive pas mais le Camerounais a la chance de pouvoir compter sur un désert offensif.

Le retour dans le groupe de Julian Draxler offre toutefois une cartouche supplémentaire à l'entraîneur du club parisien mais il n'a joué qu'un quart d'heure après un mois d'absence. Christopher Nkunku pourrait bien candidater aussi mais ses derniers matches ne plaident pas en sa faveur et c'est donc, une nouvelle fois, Choupo-Moting qui se présente comme le favori en attaque aux côtés de Mbappé. En ce soir de possible titre, le voir marquer son premier but au Parc serait peut-être même la cerise sur le gâteau.

Une équipe possible du PSG contre Strasbourg : Buffon - Kehrer, Thiago Silva, Kimpembe - Alves, Verratti, Paredes, Bernat, Kurzawa - Mbappé, Choupo-Moting ou Draxler.

Match lié 


News 

Aujourd'hui

samedi 18 mai

vendredi 17 mai

jeudi 16 mai

mercredi 15 mai

mardi 14 mai

lundi 13 mai

dimanche 12 mai

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux