Article 

Défense à 3, Marquinhos, Kehrer, Lo Celso, etc, la conf' de Tuchel après PSG/Angers (3-1)

Publié le samedi 25 août 2018 à 21:31 par Philippe Goguet
L'entraîneur du PSG Thomas Tuchel a encore été très bavard devant la presse après la victoire 3-1 de son équipe face à Angers. Au menu, le match évidemment, mais aussi ses nombreux essais tactiques du jour comme Marquinhos au milieu, mais aussi la première de Thilo Kehrer ou encore le cas Lo Celso, peu en vue en ce début de saison.

Ce qu'il a aimé et pas aimé dans ce PSG/Angers :

«C'était encore une première mi-temps difficile pour nous, nous attendions que l'adversaire défende en 4-1-4-1 mais ils ont défendu en 6-3-1. C'était très compliqué parce qu'il n'y a pas beaucoup d'espace et nous n'avons pas trouvé de joueurs entre les lignes en première mi-temps. Nous avons joué trop lentement pour ouvrir des espaces et les 10 ou 15 premières minutes sont OK mais, après ça, nous avons perdu en intensité et en vitesse dans nos passes. C'est pour ça que c'était difficile. Nous avons perdu beaucoup de ballons simples et c'est très difficile de défendre pour les joueurs défensifs. En 2e mi-temps, nous avons mieux joué, avec plus d'intensité, et nous avons trouvé des joueurs entre les lignes, ce qui est très important pour nous, avec Kylian, Ney et Angel. C'est pour ça que c'est une victoire méritée mais c'était encore difficile. Vous savez que nous ne nous sommes pas frais à ce moment de la saison car nous avons travaillé dur pendant la semaine et on peut le voir. C'était très important pour moi que Thiago (Silva), Adrien (Rabiot) et Marquinhos soient en top forme, ils ont travaillé dur pour l'équipe et c'était très important pour nous aujourd'hui.»

Marquinhos en milieu défensif, une possibilité sur le long terme ?

«Oui. Aujourd'hui, c'était mon souhait que nous jouions avec Kimpembe, Silva et Marqui. J'ai cette idée depuis quelques semaines et il y avait aujourd'hui la possibilité de tester ça vu que c'est comme une phase de préparation alors que c'en est malheureusement pas une, c'est la Ligue 1. Marquinhos a joué à mon avis à un top niveau, en top forme, et il était très important. En 1ère mi-temps, il a joué tout seul en n°6 et avec Adrien Rabiot en double pivot en deuxième mi-temps. Il a fait un top match.»

Actuellement dans une période de recherche ?

«Oui. C'est comme ça en ce moment. Je voudrais faire la connaissance de mes joueurs pendant les matches et en compétition et, pour ça, c'est très important pour moi que nous changions des choses dans la structure. Après ça, j'en saurai plus.»

Une défense à 3 qui va prendre du temps ?

«Oui, je sais, mais nous n'avons pas de temps pour tester, il n'y a pas de match amical pour ça. Je dis à l'équipe que je prends les responsabilités pour la structure si on fait des erreurs dans celle-ci ou si elle n'est pas bonne. C'est ma responsabilité mais, dans la structure, c'est important que nous jouions avec nos principes, avec intensité et avec courage. On a manqué de ça en première mi-temps.»

Neymar en soutien des deux attaquants, une place pour l'avenir ?

«Pour le moment, c'est très important pour moi qu'il soit sur le terrain avec les trois autres joueurs clés offensifs que sont Angel, Kylian et Edi. C'est pour ça que je veux trouver une position pour tous les joueurs. Selon moi, il est bien en n°10 et c'est pour ça que l'on continue comme ça mais il peut jouer à gauche, c'est clair, ça ne lui posera pas de problèmes.»

Les trois stars de l'attaque qui marquent :

«Ce n'est pas seulement une bonne chose pour eux, c'est le cas pour tous les attaquants du monde. S'ils marquent, ils sont heureux et quand ils sont heureux, c'est plus facile pour l'entraîneur de travailler durant la semaine qui suit. Et c'est top car tu peux dire à chaque attaquant qu'il a fait un bon match et a travaillé dur. Mais quand ils ne marquent pas, ils ne se sentent pas pareils. C'est pour ça que c'est parfait. Ils sont dangereux et c'est clair que c'est une de nos qualités d'avoir des joueurs aussi dangereux devant le but. C'est top.»

Les difficultés de Lo Celso :

«C'est difficile pour Gio et je le sais. Mais d'un autre côté, nous devons gagner et je peux aligner seulement onze joueurs. Ce sont des situations difficiles en ce moment parce qu'il travaille bien. Il est ambitieux et c'est un peu dur pour lui parce qu'il a fait un bon match à Guingamp durant les 20 minutes qu'il a jouées. Il a beaucoup joué l'an passé mais il doit rester confiant et, en même temps, travailler dur et être patient.»

Pourquoi l'équipe est plus performante après la pause ?

«Bonne question, je ne sais pas (rires). Peut-être que c'est aussi lié à hier. Durant l'entraînement, je pensais que nous étions très très prêts mais aujourd'hui, durant la première mi-temps, je ne les ai pas sentis comme ça. Je pense que nous travaillons beaucoup durant la semaine et il y a peut-être beaucoup de choses nouvelles. C'est peut-être dû à ça. Mais peut-être que la mentalité est aussi une raison parce que j'aime bien que mes équipes commencent avec intensité et une grosse mentalité dans les premières minutes et on manque de ça dans les matches en Ligue 1. Nous le savons et je veux changer ça mais, en même temps, je reste patient et calme car nous travaillons beaucoup pendant la semaine.»

La première de Thilo Kehrer :

«Il a été un peu malheureux. Il a bien commencé avec l'équipe, c'était son premier match et c'est un garçon très humble, un peu poissard avec une faute sur le penalty. Après ça, l'arbitre m'a dit que c'était dangereux parce qu'il avait déjà fait trois fautes et concédé un penalty. C'était dangereux avec le carton jaune reçu et j'ai décidé de ne pas prendre de risques. C'était malheureux pour lui mais ce n'est pas un problème (pour le futur) car c'est important qu'il s'adapte à notre système et nos principes. J'ai confiance en lui, il va s'améliorer.»

Joueur(s) lié(s) 
Match lié 


News 

jeudi 18 juillet

mercredi 17 juillet

mardi 16 juillet

lundi 15 juillet

dimanche 14 juillet

samedi 13 juillet

vendredi 12 juillet

jeudi 11 juillet

mercredi 10 juillet

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux