Article 

Des doutes sur l'utilisation de Mbappé et l'organisation du milieu avant Bruges/PSG

Publié le mardi 22 octobre 2019 à 9:45 par Jean Chemarin
Présent en conférence de presse lundi à la veille de Bruges/PSG, Thomas Tuchel a fait quelques annonces intéressantes : Kylian Mbappé et Edinson Cavani ne peuvent pas jouer 90 minutes et la forme du milieu est incertaine.

Thomas Tuchel était présent en conférence de presse lundi soir avant le match de ce soir face à Bruges. Et l'entraîneur allemand a notamment annoncé que Kylian Mbappé et Edinson Cavani ne pourraient pas jouer tout le match, ce qui ne veut évidemment pas dire qu'ils ne vont pas jouer. «Nous sommes ici avec 17 joueurs plus 3 gardiens, comme d'habitude. Je n'ai pas de doutes, mais je pense que c'est trop pour Kylian de jouer 90 minutes et on doit trouver la solution, voir s'il est nécessaire pour nous qu'il commence ou finisse le match. C'est la même chose pour Edi (Cavani). Tous les autres peuvent jouer 90 minutes. J'ai quelques idées et beaucoup de choses en tête, mais pas la solution ou pas encore le onze titulaire pour demain (ce soir). On a encore un entraînement et je veux regarder les dernières impressions.»

Lors de ce fameux entraînement, Tuchel a mélangé les équipes, mais a notamment aligné Mbappé, Cavani et Di Maria ensemble. Certains, comme RMC, y ont vu le signe d'une titularisation de l'Uruguayen, quand L'Equipe et Le Parisien pensent plutôt que Mauro Icardi débutera le match. Interrogé sur la hiérarchie en attaque, Tuchel s'est quelque peu agacé hier en conférence de presse, estimant que ce n'était pas un sujet, encore moins avant un match important de Ligue des champions : «Je ne pense pas à la hiérarchie ou ce genre de choses, je pense à des solutions pour l'équipe et quelles sont les meilleures pour l'équipe, à Nice comme ici à Bruges, a-t-il rétorqué. Ce sont les seules questions pour moi, ce n'est pas une question de hiérarchie et de numéro 1, 2 ou 3.»

«On devrait plus parler du match que des problèmes de hiérarchie»

Dans une longue tirade, Tuchel a ajouté sur ce thème : «Qu'on joue avec Ney ou pas, cela change. On doit trouver d'autres solutions. Mais c'est clair qu'on a manqué de qualité individuelle et d'expérience sans Kylian, Ney et Edi pendant des semaines. Mais les autres joueurs ont montré que nous sommes capables de jouer ensemble, de trouver des solutions, d'être performants à un très haut niveau. On a gagné confiance, mais je trouve qu'on parle trop et toujours des mêmes noms. Ce n'est pas comme ça. C'est un match à l'extérieur en Champions League. C'est la chose la plus compliquée en Coupe d'Europe. On devrait plus parler de ce défi, que des minutes de certains joueurs, des solutions, des problèmes de hiérarchie. C'est trop. C'est PSG contre Bruges et ils ont une équipe excellente et ça c'est la seule chose qui m'intéresse.»

Invité à dévoiler ses intentions concernant le remplaçant d'Idrissa Gueye, Tuchel a laissé entendre que cela devrait être Ander Herrera, sans écarter toutefois une surprise, comme un changement de système : «C'est normalement Ander Herrera (qui doit remplacer Gueye), mais on doit réfléchir aujourd'hui et on doit attendre un peu. Idrissa nous manque beaucoup car il apporte quelque chose d'extraordinaire à notre équipe. C'est vraiment un joueur clé pour nous. Mais par exemple, Ander (Herrera) et Leo (Paredes) ont montré qu'ils sont capables de jouer avec le même niveau. On doit décider si on joue à trois au milieu ou si on prend une autre décision, comme peut-être jouer avec deux joueurs au milieu de terrain. Tout est possible.»

«Nécessaire qu'on fasse un gros combat»

Enfin, un journaliste français a demandé à Tuchel si perdre contre Bruges serait une contre-performance après avoir gagné le Real Madrid et Galatasaray. Et l'Allemand n'a pas vraiment apprécié la question : «Si j'analyse Bruges, je ne pense pas comme ça. J'ai beaucoup de respect pour Bruges. Ils ont mené 2-0 à Madrid et ont fait 2-2. Ils ont aussi fait match nul contre Galatasaray. Qui suis-je pour dire à la veille du match que si on ne gagne pas, ce sera une contre-performance ? Cela ne marche pas comme ça, c'est la Ligue des Champions !  On doit avoir du respect. C'est une bonne équipe avec beaucoup d'énergie. C'est une compétition très compliquée et ils n'ont pas perdu un match. On doit donc préparer ce match, qui sera très difficile. J'espère qu'on trouvera des solutions et on discutera après du résultat (...) Demain, il sera nécessaire qu'on fasse un gros combat.»

Joueur(s) lié(s) 
Match lié 


News 

mardi 12 novembre

lundi 11 novembre

dimanche 10 novembre

samedi 09 novembre

vendredi 08 novembre

jeudi 07 novembre

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux