Article 

Dijon/PSG (1-2), Meunier offre à Paris un succès bien compliqué

Publié le samedi 14 octobre 2017 à 18:54 par Philippe Goguet
Le PSG se déplaçait ce samedi à Dijon à l'occasion de la neuvième journée de Ligue 1 et les Parisiens se sont imposés 2-1 en souffrant grâce à un doublé incroyable de son latéral droit belge Thomas Meunier. Ils s'étaient faits rejoindre dans les derniers instants sur un but exceptionnel de Jeannot mais Meunier a su marquer le but de la victoire dans les arrêts de jeu. Au classement, l'opération est belle avec 6 points d'avance sur Monaco désormais.

Les compositions :

Le banc du PSG : Trapp, Georgen, Nkunku, Lo Celso, Bernède, Pastore et Lucas.

Le onze de Dijon : Reynet - Rosier, Djilobodji, Varrault, Haddadi - Kwon (Sammaritano, 73e), Marié (Balmont, 81e), Amalfitano, Xeka, Sliti (Saïd, 72e)- Jeannot
Le banc : Leroy, Lang, Chafik, Abeid, Balmont, Sammaritano, Saïd

La feuille de match :

Les buts : Meunier (70e, 0-1), Jeannot (87e, 1-1), Meunier (1-2, 92e, passe décisive de Mbappé)

Les avertissements : Neymar (40e, obstruction sur Varrault), Sliti (41e, obstruction sur Mbappé), Kimpembe (48e, obstruction sur Jeannot), Rozier (50e, obstruction sur Mbappé), Alves (52e, obsutrction sur Marié), Rabiot, (75e, obstruction sur Jeannot), Jeannot (88e, maillot enlevé)

Le match : 

Dans un stade plein et avec son maillot jaune, c'est le PSG qui donne le coup d'envoi et les premiers contacts confirment l'envie des locaux, leur bon pressing gênant dans ses premeirs instants. Paris obtient un premier corner, mal frappé par Neymar mais que Berchiche récupère dans la surface. Il est touché sur un contact douteux mais l'arbitre dit de jouer (3e). La première occasion arrive juste après quand un bon centre de Di Maria traverse une forêt de jambes devant la ligne sans être touché (4e). Dijon montre toutefois vite sa qualité de jeu et Berchiche doit découper Sliti sur le côté de la surface sur une bonne action. Le coup-franc de Kwon est bon mais Marquinhos repousse (7e). Le Brésilien est encore là pour contrer de près une reprise de Jeannot suite à un centre remisé (10e).

Le match est ouvert, le jeu agréable et Mbappé travaille côté gauche avant de centrer mais Dijon s'en sort bien, tout comme Paris sur le contre qui suit (11e). Alves s'enfonce aussi côté droit mais son centre n'est pas repris, cela reste haut et Di Maria tente sa chance mais Reynet dévie sa tentative vicieuse de frappe enroulée en corner (15e). Après 20 minutes, la partie est pour le moins équilibrée et Dijon résiste très bien. Pas toujours bien concentré, Paris joue aussi mal certains contres que le DFCO n'exploite pas (25e). Et alors que le PSG s'endort, Sliti envoie un bon centre au second poteau que Marié reprend de volée et qui frôle le poteau (30e) ! Neymar, à l'image de son match jusque-là, envoie quant à lui un coup-franc droit dans le mur (33e)...

Face à une équipe amorphe, Dijon se met à croire en ses chances et s'offre une belle occasion par une frappe puissante et à la trajectoire douteuse de Kwon. Areola s'envole et repousse la tentative (37e). Symbole du match sans saveur des Parisiens, Neymar écope même d'un carton jaune pour une faute bête alors qu'il s'impliquait, pour une fois, défensivement (40e). Mais le Brésilien est aussi capable de donner un bon ballon à Berchiche dont le centre en retrait très dangereux est repoussé (42e). Et dans cette mi-temps passablement ratée, Alves fait trembler Dijon sur un coup-franc superbe de plus de 20m qui tape la barre transversale (45e). Ce sera la dernière action d'une première période ouverte mais où les deux équipes ont manqué de justesse dans les 30 derniers mètres. Paris est très mou dans la partie et fait un match de sénateur.

Sans aucun changement, le match repart et Dijon obtient un premier bon coup-franc par Jeannot sur un contre. La faute est inexistante et le jeune défenseur central écope en plus d'un carton très abusif (47e). M. Miguelgorry fait de même avec Rozier et le coup-franc est dangereux avec une frappe de Draxler puis une de Mbappé repoussées devant la ligne (51e). Alors que les cartons pleuvent (Alves, 52e), le match devient fou et Djilobodji tente un improbable retourné au second poteau sur un centre mais Areola répond parfaitement sur sa ligne (53e).

Le PSG est pourtant très dangereux dans la foulée puisque Reynet sort mal à l'entrée de la surface et rend le ballon à Di Maria : l'Argentin crochète le gardien d'un jongle puis tire au-dessus en force (54e) ! Alors que Dijon est toujours aussi menaçant, l'action suivante est belle et au moins aussi dure à rater : le ballon remonte rapidement et Di Maria est décalé côté droit. Il envoie un centre parfait pour Mbappé au second poteau qui ne cadre pas en très bonne position (57e). C'est également au second poteau que Dijon est menaçant quand, sur un corner, la tête de Varrault n'attrape pas le cadre (58e). Paris joue un peu par à-coups mais est dangereux et Reynet sauve de peu devant Mbappé (61e). Sur le corner qui suit, Neymar le joue seul et s'avance avant d'envoyer un centre pour la tête de Marquinhos qui trouve la barre (62e) !

Paris monte peu à peu en régime et Neymar est servi sur un contre, il sert parfaitement Mbappé côté gauche qui bute encore une fois sur Reynet en excellente position (63e). Le corner qui suit permet à Paris d'avoir la balle haute et Neymar trouve Marquinhos dont la tête décroisée passe encore une fois de peu à côté (64e). Le match part dès lors dans tous les sens et des frappes pleuvent, sans qu'elles soient toutes bien vues ou dangereuses. Reynet réussit toutefois un nouveau miracle face à Mbappé qui reprend tout seul aux 6m un centre incroyable en bout de course de Di Maria (68e). Le PSG ouvre finalement le score sur une action presque anodine : Neymar tente sa chance dans la surface, Reynet repousse et Meunier est là de près pour reprendre et marquer (0-1, 70e).

Et alors qu'il devait sortir, c'est finalement Draxler qui est rempalcé par Lo Celso (72e). Rabiot, particulièrement pas concentré, va toutefois offrir un bon coup-franc en tentant de se rattraper d'une nouvelle boulette de sa part avec un ballon perdu stupidement (75e). Le milieu s'en sort finalement avec un carton jaune et le tir repoussé de la tête. La fin de match est plus calme, entre rythme qui retombe un peu et changements qui se multiplient (83e). Dijon semble cuit tandis que le PSG gâche quelques munitions sur des offensives, à l'image d'un Neymar un peu gourmand. Le Brésilien obtient toutefois un bon coup-franc aux 20m sur une percée. Il le frappe bien mais Reynet répond encore bien et repousse (86e). Paris est finalement puni sur un but exceptionnel alors qu'il se pensait à l'abri : sur un contre, Jeannot prend sa chance de loin et envoie une frappe terrible de plus de 25m, le tout de volée (1-1, 87e).

Le PSG est rejoint de façon logique vu la physionomie du match, moins sur celle du moment, et tente de réagir. Neymar est servi dans la surface, il dribble pour se mettre en position de frappe mais sa tentative est largement hors-cadre (91e). Le PSG va finalement marquer un deuxième but alors qu'on ne l'attendait plus trop : Mbappé déborde côté gauche et centre en retrait : Lo Celso rate la balle au premier poteau mais Meunier est présent au second poteau pour marquer (1-2, 92e) ! Ce sera la dernière action de ce match devenu fou dans les 20 dernières minutes. Le PSG s'en sort bien avec cette victoire grâce à un Meunier décidémment différent mais a aussi eu beaucoup plus d'occasions franches que Dijon.

L'impact au classement : 

Après cette rencontre, le PSG est premier et a fait le trou avec Monaco :

  1. PARIS SG 25 points (+23)
  2. MONACO 19 points (+13) (+1 match) 
  3. LYON 16 points (+5) (+1 match) 
  4. MARSEILLE 16 points (+3)
  5. NANTES 16 points (+1)

L'avant-match :

Les deux équipes ont fini l'échauffement, elles sont désormais prêtes à entrer sur le terrain.

Match lié 


News 

Aujourd'hui

dimanche 19 novembre

samedi 18 novembre

vendredi 17 novembre

jeudi 16 novembre

mercredi 15 novembre

mardi 14 novembre

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux