Article 

Emery : «Quand tu gagnes, tu oublies petit à petit»

Publié le dimanche 18 mars 2018 à 15:26 par Philippe Goguet
Après la belle victoire 2-1 à Nice, le coach du PSG Unai Emery a félicité ses troupes pour la belle performance du jour. Et le coach a aussi glissé une petit allusion à la défaite contre le Real alors que le PSG a très bien rebondi depuis...

Un PSG qui ne lâche rien en championnat :

«C'était un match difficile aujourd'hui, un match que je voulais qu'on joue comme ça. Cela nous a demandé durant les 90 minutes de la défense mais aussi des duels individuels et l'équipe a bien répondu face à ces difficultés. Je suis content des trois points car c'est difficile ici. C'était un match pareil l'année passée et nous avions perdu ici 3-1. Cette saison, l'équipe a fait un bon match et j'en suis content.»

Un bon rebond après Madrid :

«Quand tu gagnes, tu oublies petit à petit. Mais c'est vrai qu'il manquait encore quelque chose, tu n'oublies jamais. C'est le football. Pour moi, l'équipe a répondu aujourd'hui comme après le Real Madrid, comme contre Metz, contre Angers et encore aujourd'hui : avec les points, avec le jeu, avec de l'exigence, avec du mental. C'est pour ça que je suis content mais il faut continuer le chemin.»

Un PSG prêt pour la finale contre Monaco :

«Nous voulons jouer chaque match avec cette pensée et c'est une bonne finale contre Monaco, exigeante. Ce sera un match difficile, comme aujourd'hui, pour que l'équipe démontre comment elle est. Je voudrais adresser mes félicitations à tous parce qu'ils ont fait un bon match. Il y a aussi la Coupe de France, les trois titres sont importants. Ce n'est pas seulement gagner les titres, je veux que l'équipe démontre à chaque match une identité, qu'elle impose son style dans le jeu même contre des équipes difficiles comme aujourd'hui et c'est pour ça que je suis content.»

Un peu de vacances pendant la trêve internationale ?

«On va se reposer autant que les joueurs qui vont être ici. Ceux en équipe nationale ont d'autres responsabilités mais qu'ils travaillent en équipe nationale car c'est important. Et à Paris, on va se reposer et travailler.»

Match lié 


News 

Aujourd'hui

lundi 17 septembre

dimanche 16 septembre

samedi 15 septembre

vendredi 14 septembre

jeudi 13 septembre

mercredi 12 septembre

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux