Article 

Faire un match complet, le défi du PSG contre Montpellier

Publié le vendredi 21 avril 2017 à 19:23 par Philippe Goguet
Devant la presse, Unai Emery a évoqué l'un des points faibles parisiens du moment : l'incapacité de son équipe à faire deux bonnes mi-temps.

Le PSG reçoit le Montpellier Hérault de Jean-Louis Gasset ce samedi à 17h et la victoire est plus qu'impérative pour des Parisiens en quête d'un titre 5ème titre de champion de France. Pour autant, Unai Emery n'a pas évoqué que l'absolue nécessité de gagner ce vendredi en conférence de presse. Il a aussi parlé d'un des points faibles de son équipe, son incapacité à faire un match complet.

Interrogé par les journalistes sur ce thème, l'entraîneur parisien ne s'est pas caché alors que son équipe a signé une seconde période catastrophique à Metz il y a quelques jours : «C'est une chose que nous avons besoin d'améliorer et c'est un défi : maintenir la régularité durant les 90 minutes d'un match. Nous avons beaucoup parlé de ça. Après il y a aussi l'équipe adverse et le fait qu'elle joue. C'est pour ça que ce n'est pas facile de tout maîtriser durant la partie et de jouer un match complet de 90 minutes. Mais c'est notre défi et nous devons nous améliorer.»

Il a ensuite évoqué une autre régularité de son équipe, celle match après match : «Aujourd'hui, l'équipe maintient une régularité importante. En seconde partie de saison, on est plus réguliers et maintenir ça est aussi notre défi : maintenir notre régularité en championnat et dans les coupes nationales. Après, il faut aussi améliorer cette régularité au cours des matches. Mais j'ai confiance en l'équipe et les joueurs. Nous avons beaucoup parlé dans les vestiaires de maintenir cette exigence dans le travail, cette exigence au cours de la saison.»

Et l'entraîneur basque espère désormais que ses troupes vont tenir jusqu'à la fin de la saison avec cet état d'esprit : «Il reste 5 matches pour continuer le travail, ce qui est beaucoup. Il faut maintenir la motivation, l'exigence et cette constance dans les entraînements et les matches qu'il nous reste. Mais je crois que l'équipe va y arriver et l'équipe qui va maintenir cette régularité sera celle qui va gagner le championnat.»

Pour l'heure, le PSG a autant de points que Monaco avec un match de plus et Emery refuse d'y voir un avantage : «Le calendrier est le calendrier, nous avons joué un match de plus et c'est à notre avantage mais ce n'est pas la réalité, ils vont jouer aussi. Nous avons besoin de gagner pour continuer notre chemin et pour avoir une opportunité d'ici à la fin de la saison si Monaco nous la donne. [...] Comme je l'ai déjà dit, ce qui est entre nos mains, c'est notre travail et bien préparer nos matches. Il y a d'abord celui demain mais aussi ce que vont faire Nice et Monaco, et ce n'est pas entre nos mains. Je pense à nous, à notre travail, à comment nous sommes, comment nous voulons jouer et comment préparer le match pour gagner.»

Match lié 


News 

Aujourd'hui

mardi 25 avril

lundi 24 avril

dimanche 23 avril

samedi 22 avril

vendredi 21 avril

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux