Article 

Kimpembe s'est expliqué avec les supporters

Publié le jeudi 18 avril 2019 à 10:24 par Jean Chemarin
Capitaine du PSG pour la première fois de sa carrière au coup d'envoi, Presnel Kimpembe n'a pas réalisé un grand match à Nantes, mais a assumé son statut à la fin du match en allant à la rencontre des supporters, forcément très remontés après cette nouvelle défaite.

Les joueurs du PSG n'avaient visiblement pas le coeur à s'expliquer hier, après leur nouvelle défaite à Nantes. Pour la troisième fois consécutive, ils ont manqué l'occasion de valider un titre qu'ils finiront bien par remporter un jour et ont décidé de ne pas s'exprimer devant la presse. Au coup de sifflet final, les joueurs sont aussi tous rentrés au vestiaire, sans un signe pour les centaines de supporters parisiens venus à Nantes (830 selon L'Equipe, 900 selon Le Parisien). Tous sauf Presnel Kimpembe, capitaine d'un soir, Eric Maxim Choupo-Moting, Thilo Kehrer et Moussa Diaby.

Deux leaders des Ultras sont d'ailleurs entrés sur la pelouse au coup de sifflet final pour s'expliquer avec le quatuor. Les discussions ont été surtout menées par Kimpembe, souligne Le Parisien. Au-delà des résultats, les supporters ont regretté que peu de joueurs ne soient venus les saluer à la fin du match. Il y a forcément eu des reproches et de la tension, mais pas d'agressivité comme lors de l'entraînement au Parc post-Manchester selon un témoin de la scène cité par L'Equipe. En guise d'excuses, les quatre joueurs parisiens ont offert leur maillot aux supporters parisiens venus à Nantes.

Dimanche, pour ce qui sera peut-être cette fois le match du titre face à Monaco, le Parc des Princes ne sera pas plein. La partie haute de la tribune Auteuil fait l'objet d'un huis clos de la part de la LFP, et en guise de solidarité, les Ultras de la partie basse ont décidé de boycotter le match selon Le Parisien. À moins que la justice n'en décide autrement. Mercredi, l’Association nationale des supporters (ANS) a saisi le juge des référés du tribunal administratif de Paris pour tenter de suspendre ce huis clos. Le tribunal doit se prononcer en fin de semaine, mais ces requêtes aboutissent toutefois rarement selon le quotidien francilien.

Joueur(s) lié(s) 
Match lié 


News 

Aujourd'hui

vendredi 24 mai

jeudi 23 mai

mercredi 22 mai

mardi 21 mai

lundi 20 mai

dimanche 19 mai

samedi 18 mai

vendredi 17 mai

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux