Article 

L'attaque du PSG a encore penché à gauche contre Monaco

Publié le lundi 13 janvier 2020 à 2:12 par Thibaut Brossard
S'il a marqué trois buts face à Monaco (3-3), le PSG n'a pas vraiment été équilibré dans sa façon d'attaquer : pratiquement une attaque sur deux (49%) s'est concentrée sur l'aile gauche.

C’est une constante depuis le début de saison mais on a encore atteint des sommets de déséquilibre dans le jeu offensif parisien ce dimanche à l'occasion de PSG/Monaco (3-3) : la moitié des attaques parisiennes a eu lieu côté gauche, contre seulement 23 % côté droit. Cela se traduit d’ailleurs dans le nombre de ballons joués par une prépondérance des joueurs situés côté gauche (en bleu foncé sur le graphique) :

Neymar a « aimanté » 108 ballons contre seulement 63 pour Di Maria. Il s’agit du nombre le plus élevé du match pour le Brésilien, tandis que l’Argentin présente un volume de jeu en recul par rapport à sa moyenne de la saison. D'où ce poids très fort de la gauche de l'équipe par rapport à la droite. Le déséquilibre se retrouve aussi chez les attaquants puisque Mbappé, le plus souvent situé côté gauche de l’attaque, a quant à lui touché 59 ballons contre seulement 14 à Icardi.

L’écart de ballons joués est moins important pour les milieux (Verratti 103 contre Gueye 92) et les latéraux (Bernat 89 contre 81 à Meunier) mais la balance penche quand même systématiquement en faveur des « gauchers ». On relèvera en passant que malgré ce jeu qui penche à gauche, Juan Bernat n’a tenté aucun centre…

Match lié 


News 

Aujourd'hui

lundi 27 janvier

dimanche 26 janvier

samedi 25 janvier

vendredi 24 janvier

jeudi 23 janvier

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux