Article 

Le match, Mbappé, Paredes, Silva, PSG/Manchester, la peur, etc, la conf' de Tuchel après Caen/PSG (1-2)

Publié le samedi 2 mars 2019 à 20:58 par Philippe Goguet
Après la victoire 2-1 de son équipe à Caen, Thomas Tuchel s'est longuement arrêté en conférence de presse. Il a été question du match, évidemment, des performances de Kylian Mbappé et Leando Paredes, de l'absence de Thiago Silva mais aussi du très attendu PSG/Manchester United à venir et de l'éventuelle peur qui pourrait toucher les Parisiens.

Une victoire plus longue à se dessiner que prévu ?

« Non, il n'y avait rien de prévu et je ne prévois jamais de choses comme ça, c'est toujours un grand défi de jouer et gagner des matches. Ce n'est jamais facile et ce n'est pas mon job de prévoir des choses. Nous avons préparé le match de façon très sérieuse, nous l'avons bien joué et nous avons eu beaucoup d'occasions, beaucoup de frappes vers le but mais comme depuis maintenant plusieurs matches, nous avons manqué de précision et peut-être de détermination pour marquer absolument le premier puis le deuxième but. C'est une chose depuis quelques matches mais on a aussi manqué d'un peu de chance avec ces quatre poteaux plus deux buts hors-jeu. Après le but pour Caen, c'était plus difficile et je suis très heureux que mon équipe soit restée calme et tranquille, qu'elle ait montré sa mentalité pour retourner ce match en notre faveur. On peut voir que l'équipe a célébré ensemble le deuxième but et c'est bien. Ce n'est pas le moment pour lâcher, février, mars, ce sont les mois décisifs, j'aime beaucoup notre état d'esprit.»

Un Mbappé qui élargit sa palette et est devenu un pur avant-centre ?

« Oui, il tire les penalties car Edi et Ney ne sont pas là (rires). Il saisit l'occasion et c'est bien. Pour moi, c'est un attaquant, pour finir nos attaques. Avec Angel, c'est important qu'il soit là. Comme je l'ai dit, chaque trois jours, il est décisif pour nous et est un joueur extraordinaire, c'est bien qu'il ait toujours faim pour marquer, qu'il ait la personnalité et la confiance pour le faire. (Il lui est alors demandé s'il aurait aimé le faire sortir plus tôt mais Tuchel répond complètement à côté) Je pense que la meilleure façon de préparer le match de mercredi, c'était de gagner le match d'avant, c'était clair. C'est bien pour l'atmosphère, l'état d'esprit. Maintenant c'était mérité mais très serré et c'est bien car ce n'était pas facile avec un premier but concédé. On doit travailler pour ça et c'est bien d'avoir montré à la fin que nous sommes capables de retourner un match compliqué. »

Le programme jusqu'à Manchester :

« Demain, c'est un jour libre et on s'entraîne lundi et mardi, les deux fois dans l'après-midi, puis mercredi à 11h. Après, j'espère que nous serons prêts. La journée de repos importante pour les joueurs ? Ils aiment beaucoup ça (rires). On a trois occasions de s'entraîner avec lundi, mardi et mercredi donc nous avons décidé de laisser demain libre. Quelques joueurs vont venir faire des soins et c'est très professionnel mais les autres reviendront lundi. C'est bien pour être prêt dans la tête, être tranquille d'avoir un dimanche dans la famille. »

L'absence de Thiago Silva ce samedi :

« Il joue beaucoup pour nous, mars et avril qui sont des mois décisifs arrivent et ce sont des mois dangereux pour être blessé. Thiago est aussi convoqué en équipe nationale de nouveau et on n'aura donc pas d'occasion de lui donner du repos durant la trêve. Par exemple, il a fait le vol avec nous jusqu'à Lyon pour être sur le banc contre Villefranche en Coupe car je lui avais dit que c'était important qu'il soit avec nous mais, aujourd'hui, je lui ai dit que c'était mieux que tu te reposes car je veux que tu ailles sur le terrain en tant que capitaine mercredi frais, totalement frais dans la tête et dans le corps. C'était donc mieux qu'il ne fasse pas le trajet en bus hier et aujourd'hui et qu'il soit à s'entraîner lundi avec l'équipe afin d'être prêt mercredi. »

Le onze de Manchester déjà dans la tête ?

« Non pas du tout, c'est trop tôt de savoir ça avant un dernier match car tout peut arriver. C'est mon job de trouver des solutions lundi et mardi donc on a encore le temps de décider. »

Paredes, prêt pour Manchester ?

« Oui, il est prêt parce qu'il a montré aujourd'hui un grand pas en avant. C'était un très bon match de sa part, il a un bon jeu de passes et peut améliorer notre jeu, en donnant le rythme. Il s'adapte de plus en plus à notre style et, aujourd'hui, il a montré sa qualité sans le ballon et c'est bien. Ça va arriver, on lui demande ça et on l'attend de Leo. Il était très important pour nous aujourd'hui dans l'axe et je n'étais pas sûr qu'il joue les 90 minutes mais il a montré aujourd'hui que ce n'était pas une bonne idée de le faire sortir. C'était nécessaire qu'il reste sur le terrain pour stabiliser notre jeu. »

Un club au complet prêt pour mercredi soir ?

« Oui, j'espère ! Nous avons la possibilité et toutes les choses sont bien. On a confiance, on a gagné mais ce n'est que la mi-temps et c'est très important pour moi car il y a beaucoup d'influences et de personnes qui disent "pensez à Barcelone, vous aviez gagné 4-0 et après vous avez perdu 6-1". Il y a aussi beaucoup de personnes qui nous disent qu'on a déjà gagné 2-0 et qu'il leur manque des joueurs comme Pogba, que l'on va se qualifier de façon certaine car nous sommes forts au Parc des Princes. C'est absolument nécessaire pour mercredi de trouver notre équilibre entre les deux. Ce n'est pas bien de jouer avec la peur ni avec trop de confiance. Il y a beaucoup d'influences des deux côtés et c'est le défi, pour le club, le staff et l'équipe, de rester calmes et concentrés sur notre performance. Nous sommes à la mi-temps et il peut se passer beaucoup de choses. On peut avoir confiance en nous et donc être calme, concentré et prêt pour mercredi. C'est ça le défi désormais. »

Une crainte particulière d'ici à mercredi ?

« Mais cela n'aide pas d'avoir peur ! La peur, c'est seulement dans la tête ! Il y a des gars qui ont joué contre Barcelone, qui ont travaillé avec nous et le club, qui ont cette expérience. Cette chose est arrivée, cela peut toujours arriver qu'on gagne puis qu'on perde. C'est le sport, c'est absolument normal et il y a beaucoup de gars qui pensent comme ça, pas dans le staff ni dans le groupe, mais qui vont influencer le joueur en dehors. Ils pensent que c'est déjà fini et je peux seulement répéter que le défi est de rester avec nous, de rester calme, d'être concentré sur notre objectif et notre performance. On ne peut pas contrôler le résultat dans le football, jamais, mais on peut contrôler notre performance et on a joué avec beaucoup de qualité à Manchester mais nous sommes à la mi-temps et rien n'est décidé à la mi-temps. Pour passer les huitièmes de finale de la Ligue des Champions, on doit jouer les deux matches avec la meilleure qualité. Ça, c'est la vérité, ce ne sont pas des choses qui peuvent arriver ou qui sont arrivées avant. »

Joueur(s) lié(s) 
Match lié 


News 

Aujourd'hui

dimanche 25 août

samedi 24 août

vendredi 23 août

jeudi 22 août

mercredi 21 août

mardi 20 août

lundi 19 août

dimanche 18 août

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux