Article 

Le match, Neymar, les axes de progression, le Bayern, la conf d'Emery après PSG/Celtic (7-1)

Publié le jeudi 23 novembre 2017 à 0:31 par Philippe Goguet
C'est forcément un Unai Emery très heureux qui s'est présenté en conférence de presse après le match face au Celtic. Le coach parisien a apprécié le match de son équipe mais a aussi noté des axes de progression. Il a aussi salué le rebond de Neymar et attend le choc face au Bayern.

Les deux meilleurs matches de la saison contre le Celtic ?

«Nous sommes contents mais nous avons l'humilité de reconnaître que nous pouvons améliorer les détails. Maintenant, on va analyser ce match et voir comment l’équipe a répondu mais aussi comment nous pouvons nous améliorer pour les prochains matches. Mais c'est vrai que l'équipe a fait un match complet, globalement. Si on pouvait enlever ce but adverse encaissé, ce serait mieux. Mais l'adversaire joue, il travaille sur les choses pour marquer contre nous et ils ont bien travaillé. Après, l'équipe a su surmonter le but et elle a maîtrisé le match, avec le ballon et avec le positionnement. Nous avons fait beaucoup de choses que j'estime être sur le bon chemin pour maintenir et continuer la progression. Il reste quelques détails à améliorer : le positionnement des joueurs à la perte du ballon, la position des joueurs pour vite le récupérer, choisir quand c'est le moment d'attaquer les espaces de l'adversaire, quand le match demande de la patience et d'avoir la possession plus ou moins longue... Mais je crois que l’équipe a très bien fait tout ça aujourd'hui et qu'elle progresse comme nous le souhaitons mais nous ne pouvons pas nous arrêter car tous les matches vont demander que l'équipe continue cette progression.»

Surpris par le records de buts en Ligue des Champions ?

«Tous les chiffres, les statistiques individuelles ou collectives, les records sont les bienvenus. Après, il ne faut pas oublier que l’objectif est de terminer premier de ce groupe devant le Bayern, ce qui n'est toujours pas fait. Nous devons aller à Munich et les deux équipes peuvent encore être premières. C'est vrai que nous avons l’avantage du 3-0 ici mais ce sera un gros match, avec beaucoup de difficultés. Mais les records sont bons à prendre, après la victoire et les performances collectives.»

Un PSG qui a sous-estimé l’adversaire dans les premières minutes ?

«Nous en avons parlé et le répétons à chaque fois : il faut avoir du respect pour l’adversaire. Nous faisons l'analyse pour mieux les connaître et réduire leurs options. Mais ils sont aussi capables de créer la surprise et de marquer. Lors des premières quinze-vingt minutes nous avons concédé des contre-attaques. Puis au fur et à mesure du match, l’équipe a bien travaillé et a fermé les espaces. C'est aussi une chose que nous avons besoin d'améliorer mais ce n'est pas un manque de respect de l'adversaire, nous en parlons beaucoup dans le vestiaire.»

Une remontada à craindre face au Bayern le 5 décembre prochain ?

«Le Bayern Munich en est capable. C'est une équipe différente de celle que nous avons vue ici et je rappelle aussi qu'ils avaient fait un bon match, mais notre efficacité et la qualité de nos transitions avaient été très grandes et nous avons gagné 3-0. Ce sera un gros match et un bon test face à une équipe importante et capable de gagner la Ligue des champions. Nous voulons jouer le match comme cette équipe du Bayern mais le match à Monaco dimanche est déjà un bon premier test. Ils sont deuxièmes et ont tout notre respect, comme les autres équipes du championnat. Mais avec le Bayern, c'est l'autre gros match d'ici à Noël.»

Neymar qui repart de l'avant :

«Oui, c’est extraordinaire. C'est un joueur qui veut être sur le terrain, et nous aussi. Il veut jouer les matchs et est content quand il est présent sur la pelouse. Il fait profiter à tout le monde, les joueurs et les supporters de son talent. C'est extraordinaire. Il a été arrêté quelques matches pour différentes chose, mais quand il est bien, mentalement et physiquement, il peut jouer.»

Dans quels domaines le PSG peut progresser ?

«Par exemple, dans le vestiaire, nous avons parlé des matchs à Montpellier (0-0), à Dijon (2-1), à Marseille (2-2). Parmi les choses qu'il y à améliorer, il y a notamment la constance. Rester exigeant, ne pas perdre l'ambition au cours des matches, maîtriser et être compétitif les 90 minutes. Après, il y a les choses tactiques, individuelles, collectives. Ce soir, il y a eu de moments où nous avons donné plus possibilités à l’adversaire dans la transition durant les 15 premières minutes. Nous pouvons améliorer cette maîtrise qui fait que nous ne donnons pas cette option à l'adversaire. Après l’analyse du match en vidéo, on va chercher des choses à améliorer. En 90 minutes, il y a beaucoup d'informations que tu peux voir, mais quand tu regardes le match, on va avoir plus de choses à voir et à améliorer.»

Match lié 


News 

Aujourd'hui

jeudi 14 décembre

mercredi 13 décembre

mardi 12 décembre

lundi 11 décembre

dimanche 10 décembre

samedi 09 décembre

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux