Article 

Les joueurs de l'OM s'estiment prêts pour le PSG, leur coach un peu moins

Publié le vendredi 23 février 2018 à 13:19 par Philippe Goguet
L'OM s'est incliné 1-0 à Braga trois jours avant de venir à Paris mais les joueurs marseillais s'estimaient pourtant prêts à l'issue de la rencontre. Leur coach Rudi Garcia a été un peu moins affirmatif.

L'OM jouait ce jeudi à Braga au Portugal en 16e de finale retour de la Ligue Europa et les joueurs olympiens se sont inclinés 1-0 de façon assez logique. Cette première défaite de 2018 ne remet toutefois pas en cause la qualification ni même le bon esprit général du club à en ecouter les joueurs après la partie. Comme l'explique l'expérimenté Rolando, «on est bien, on est 3e de L1, qualifiés en Europa League et on a encore le match de Coupe de France. Les choses vont bien, c'est pour ça qu'on est en confiance.»

Avec 12 matches consécutifs sans défaite, dont 10 victoires, les Olympiens se présentent même dans la meilleure forme de leur saison au Parc et Rolando fixe le cap : «On va jouer, on sait que c'est le match le plus difficile de la saison en L1. On va le jouer à fond et on va voir ce qu'on peut ramener de là-bas. Cela va être difficile, on en est conscients mais on y va pour jouer. On verra à la fin. C'est un match spécial mais la machine roule bien. On doit se reposer mais l'envie de jouer peut nous aider aussi.»

Sanson : «Tous les voyants sont au vert pour ce match.»

Du côté de Morgan Sanson, titulaire à Braga et sorti au bout de 80 minutes, on affiche une confiance bien supérieure, notamment en s'appuyant sur la bonne série en cours. Il explique pourquoi : «Il y a le match aller, les derniers matchs qu'on a faits. Et même si on a perdu ce soir, on est dans une très bonne dynamique et il n'y a pas de raison que cela ne continue pas en championnat. Tous les voyants sont au vert pour ce match. On va là-bas pour gagner. Forcément, on sait qu’on est attendu mais si on veut aller le plus haut possible, il faudra prendre des points au Parc.»

D'autres sont toutefois un peu moins confiants, à l'image d'un Adil Rami qui regrette la défaite à Braga : «Psychologiquement c'est embêtant, c'est une épine dans le pied, car on voulait continuer sur notre lancée, gagner tous nos matchs.» Mais c'est surtout du côté du coach Rudi Garcia qu'on n'a pas apprécié la performance : «Une première période timorée où on a manqué de détermination, c’est ce qui ne m’a pas plu, notamment devant. On a perdu beaucoup de ballons. [...] Je pense que la défaite n’est pas méritée. Mais on va devoir s’améliorer à l’extérieur en Ligue Europa parce que les résultats à l’extérieur (3 défaites et 1 nul) ne me plaisent pas du tout.»

Ce sont notamment les manques dans les duels qui sont pointés du doigt : «On savait qu’on allait se faire bouger, qu’ils allaient nous rentrer dedans. Dans ce cas-là, il faut se mettre au niveau de ceux qui tiennent toujours la dragée haute au niveau des duels. Ce n’est pas une question de taille ou de centimètres. [...] D’autres se sont fait prendre les ballons trop facilement, ont manqué de détermination. Il va falloir que tout le monde se mette à la hauteur des événements qui arrivent.»

Et alors que son équipe s'en sort à moindre frais grâce à sa large victoire de l'aller, Garcia prévient ses troupes : «A la limite, c’est une bonne démonstration : quand on joue comme en deuxième période, on est performant et lorsqu’on joue comme en première, c’est plus compliqué. C’est une bonne piqûre de rappel. Le mot d’ordre maintenant c’est la récupération.» Car l'OM n'a que 72h pour être prêt avant le choc au Parc...

Match lié 


News 

mardi 18 septembre

lundi 17 septembre

dimanche 16 septembre

samedi 15 septembre

vendredi 14 septembre

jeudi 13 septembre

mercredi 12 septembre

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux