Article 

LOSC/PSG (0-1), Paris a fait le métier, même à 10

Publié le vendredi 7 août 2015 à 22:22 par Philippe Goguet
Malgré l'expulsion rapide de Rabiot (28e), le PSG s'est imposé 1-0 à Lille grâce à un but superbe de Lucas à l'heure de jeu. Le PSG n'a pas brillé mais a fait le métier.

La composition :


Non-utilisés : Sirigu, Marquinhos, Van der Wiel, Lavezzi.

Le match :

Sous les yeux d'Angel Di Maria et de tout l'état-major du PSG, la Ligue 1 débute sur une pelouse des plus douteuses et le PSG prend vite les choses en main puisque la première occasion arrive dès la deuxième minute. Luiz lance parfaitement Cavani qui est repris de façon douteuse mais Lucas est dans la surface pour tirer de près. Sa frappe est puissante mais repoussée par un défenseur au sol. Paris a le ballon et s'offre une deuxième occasion par Cavani dans les dix premières minutes à la suite d'un long une-deux entre l'Uruguayen et Matuidi. L'attaquant évite Enyeama sorti à son encontre mais Pavard revient bien et va au duel avec son épaule. Cavani s'écroule mais l'arbitre dit de continuer à jouer. Malgré ce début compliqué, le LOSC ne se laisse pas faire et entre dans son match puisque, juste après cette action, c'est Boufal qui sert Guirassy en pleine surface mais David Luiz se jette pour contrer la frappe du jeune attaquant.

Le PSG manque de constance dans son jeu et perd petit à petit en maîtrise avec quelques fautes bêtes, des pertes de balle qui ne le sont pas moins et des Lillois qui mettent de l'agressivité. Balmont chauffe Verratti et Rabiot s'en mêle en mettant un gros tacle au Lillois. Carton mérité et premier avertissement de la saison. Problème, cinq minutes plus tard, Rabiot rate un contrôle proche de sa surface et fait faute sur un Corchia rapide à tomber pour se rattraper. Deuxième avertissement et le jeune milieu parisien revient au vestiaire avant même la demi-heure de jeu (28e). Ce coup du sort réveille pourtant les Parisiens qui vont mieux finir la première période mais ne se créent plus trop d'occasions malgré quelques bons ballons distillés par Pastore ou Verratti.

A la pause, Blanc réagit et sort Pastore, en manque de rythme, pour Motta, faisant passer son équipe du 4-2-3 au 4-4-1 avec Matuidi à gauche et Lucas à droite. Le début de seconde mi-temps est très équilibré et le PSG ne cherche plus forcément à avoir le ballon afin d'utiliser la vitesse de Lucas en contre. Le LOSC tente peu mais ne sort pas beaucoup plus quand le match bascule avant l'heure de jeu. Lucas accélère dans le rond central et trouve Cavani devant la surface qui remet en une touche pour Matuidi en retrait. Le milieu a vu que Lucas a continué sa course et le sert immédiatement en profondeur. Le Brésilien évite facilement le gardien et ouvre alors le score (0-1, 57e).


But LUCAS (57�me) / LOSC - Paris Saint-Germain (0-1) - (LOSC - PARIS) / 2015-16 by Ligue1-Officiel

La partie est de plus en plus hachée avec un Fredy Fautrel qui distribue des cartons à tour de bras, même quand ce n'était pas nécessaire, et le jeu se fait rare malgré les nombreux changements lillois. Le très vocal Hervé Renard exhorte ses troupes mais le PSG défend très bien et concède peu de choses. Sur un coup-franc excentré de Lucas, Cavani est même tout proche du 2-0 mais sa reprise n'attrape pas le cadre. Bien qu'à 11 contre 10, Lille n'a d'occasions que sur des coup-francs dangereux tandis que Paris s'offre des séquences intéressantes dans le camp adverse de façon très régulière. Sur des contres, Cavani fait souvent mal avec sa générosité tandis qu'Augustin, entré en jeu à la 89ème, se fait remarquer en jouant mal un coup avec un crochet compliqué avant de donner un bon ballon à Cavani qui est malheureusement contré sur sa frappe.

Paris s'impose finalement 1-0 et a fait le boulot, accélérant par moments, tout en gérant parfaitement défensivement.

Le classement :

Le PSG est premier du classement avec cette victoire tandis que Lille est dernier en attendant les autres matches de la première jourrnée.

Match lié 


News 

Aujourd'hui

lundi 16 septembre

dimanche 15 septembre

samedi 14 septembre

vendredi 13 septembre

jeudi 12 septembre

mercredi 11 septembre

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux