Article 

Marquinhos : «On ne peut pas laisser l’adversaire prendre confiance comme ça»

Publié le lundi 28 octobre 2019 à 9:43 par Jean Chemarin
Comme tous les acteurs parisiens du match, Marquinhos s'est félicité de la première mi-temps du PSG face à l'OM, mais a regretté la seconde. Pour le Brésilien, son équipe a baissé en intensité après la pause et a eu du mal à s'adapter au changement tactique de l'OM.

La meilleure première période de la saison ?

«Sûrement. On a vraiment dominé dans tous les sens. On a été bien dans la sortie du ballon, on a bien attaqué et on a été réalistes devant le but. On a été aussi efficaces derrière. Ils n'ont pas eu beaucoup d'occasions, on s'en est créé beaucoup et on les a concrétisées. Après, ça change totalement un match quand on fait cela en première période.»

Une deuxième mi-temps décevante ?

«Il y a eu une baisse d'intensité. On l'a tous vu sur le terrain. Le changement tactique de l'OM nous a aussi surpris. On n'a pas su changer notre tactique pour bien défendre sur eux. Après, il y a eu des changements. Marseille n'avait plus rien à perdre, ils ont poussé, ils avaient le contrôle du match. Ils ont eu quelques occasions, mais on a été bien costauds derrière, on n'a pas encaissé de but, c'est très important.»

Marquinhos s'est arrêté devant un autre groupe de journalistes et a également évoqué la deuxième mi-temps de son équipe.

«Ça a été vraiment une première mi-temps parfaite. En deuxième mi-temps, moins. Il y a eu une baisse d’intensité. On ne peut pas faire ça avec 4-0. On avait beaucoup plus de tranquillité. On ne peut pas laisser l’adversaire prendre confiance comme ça. L’OM a aussi changé tactiquement. Ça nous a mis en difficulté défensivement. On n’arrivait pas à les presser et à être sur le porteur du ballon. Il y avait toujours un joueur de l’OM qui était seul. Ça nous a fait baisser la pression. Il y a les deux choses, une baisse d’intensité et aussi le fait que l’OM nous a surpris en deuxième mi-temps.»

Toujours particulier de battre l'OM ?

«Oui. On connaît l'histoire, le contexte. Quand tu demandes aux supporters, ça fait très plaisir de battre l'OM. Nos supporters vont bien dormir ce soir, nous aussi (sourire).»

Une équipe plus complète cette saison ?

«On a une équipe solide cette saison. Même avec les changements, on arrive à garder notre intensité. Avant, dans les moments difficiles, on prenait un but, deux buts. Aujourd'hui, même dans les moments difficiles, on arrive à bien défendre et à ne pas encaisser de buts et ça c'est très important pour l'équipe et sa confiance. Dans un match il y a beaucoup de phases.»

Le trio Mbappé/Di Maria/Icardi

«C'était énorme, vraiment un match de haut niveau de nos trois attaquants. On savait que l'OM allait presser, c'est une équipe qui joue avec une défense très haute. Si on arrivait à jouer simple derrière, à sortir de cette pression, on savait qu'on aurait des espaces devant. C'est ce qui s'est passé. Et après, avec la qualité qu'on a devant, ça ne pardonne pas et ils ont marqué quatre buts.»

L'adaptation d'Icardi

«C’est un joueur qui a le sens du but, il a quelque chose de plus. On le voit sur le terrain. Ça a été une adaptation facile. En plus, il y a beaucoup de joueurs qui parlent espagnol, ça l’a aidé à se mettre à l’aise dans le vestiaire. C’est un joueur extraordinaire, il est en train de le montrer sur le terrain.»

Retrouvez notre analyse de la performance individuelle de Marquinhos ici.

Joueur(s) lié(s) 
Match lié 


News 

Aujourd'hui

mardi 10 décembre

lundi 09 décembre

dimanche 08 décembre

samedi 07 décembre

vendredi 06 décembre

jeudi 05 décembre

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux