Article 

Mbappé : «Pas une progression, une prise de conscience»

Publié le mardi 11 décembre 2018 à 23:47 par Philippe Goguet
Après la qualification à Belgrade face à l'Etoile Rouge, le dernier buteur du soir Kylian Mbappé s'est arrêté au micro de RMC Soir pour revenir sur le match. Il salue le changement intervenu à temps dans la phase de poules.

Du soulagement ?

«On est contents, on était venus pour la qualification, on avait affiché nos intentions et on a répondu présents. On a fait le taf comme on dit. On rentre à Paris et on va maintenant se reconcentrer sur le championnat pendant un mois et demi, deux mois, avec les coupes nationales aussi, et on reviendra vers cette Ligue des Champions en février.»

Un PSG qui a progressé au long de la phase de poules ?

«Je ne pense pas que l'équipe ait progressé, c'est plus une prise de conscience. On a pris conscience que ce qu'on produisait n'était pas suffisant jusqu'à présent, qu'il fallait relever la tête et montrer un bon visage à tout le monde mais surtout à nos fans qui croient en nous. On a juste répondu présents et fait ce qu'on nous demande. Maintenant, il faut continuer et il faut gagner des matches, prendre de l'expérience dans les matches qu'on va jouer et revenir en février avec le plein de confiance pour enchaîner. »

La prise de conscience en question :

«Il y a toutes formes de prise de conscience. Elle est personnelle déjà et chaque joueur s'est remis en question sur ce qu'il n'avait pas bien fait. Et collectivement aussi car on est un groupe et qu'il faut se dire les choses entre bonhommes quand ça va pas comme on dit. C'est ce qu'on a fait, pour le bien de l'équipe, et on est récompensés à la fin.»

La MCN qui revient en forme :

«J'ai la chance d'évoluer avec deux grands joueurs et on arrive à se fondre dans le collectif, ce qui est primordial. Lorsqu'on s'entend comme on l'a fait aujourd'hui, c'est bien pour l'équipe et c'est bien pour tout le monde.»

Les polémiques sur la complémentarité des trois et les circuits préférentiels des uns et des autres :

«Ils sont arrivés à un stade où ils n'ont plus rien à prouver à personne. Edinson est le meilleur buteur de l'histoire du club, Neymar est l'un des meilleurs joueurs du monde donc ils n'ont rien à prouver à personne. Les gens n'ont qu'à parler si ça fait vendre mais nous trois, on sait qu'on s'apprécié et qu'on a besoin l'un de l'autre pour briller et pour faire briller le PSG.»

Une autre compétition en C1 à partir des huitièmes ?

«L'objectif c'est d'avancer déjà. On ne joue pas pour perdre bien sûr, mais il faut avancer et regarder ce qu'on a devant nous. Car à vouloir chercher trop loin, on oublie parfois ce qu'il y a devant nous. Devant nous, ce sont les huitièmes de finale et on va les jouer pour se qualifier et l'objectif, ce sont les quarts. Une équipe à éviter ? Non, on prend tout le monde et on verra ce que nous donnera le tirage. On ne souhaite personne et on va prendre ce qu'on nous donne.» 

Joueur(s) lié(s) 
Match lié 


News 

Aujourd'hui

lundi 24 juin

dimanche 23 juin

samedi 22 juin

vendredi 21 juin

jeudi 20 juin

mercredi 19 juin

mardi 18 juin

lundi 17 juin

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux