Article 

Metz/PSG (2-3), miraculés

Publié le mardi 18 avril 2017 à 18:27 par Philippe Goguet
Le PSG se déplaçait à Metz ce mardi après-midi (18h30) à l'occasion de la 31ème journée de Ligue 1 et a longtemps pensé gagner tranquillement la partie en menant 2-0. Metz va revenir en 10 minutes, égalisant à la 88ème minute, avant de toucher la barre. C'est finalement Matuidi qui va donner la victoire au PSG à la dernière seconde du temps additionnel. Le PSG est miraculé et a failli se mordre les doigts.

Les compositions :

Le banc : Areola, Thiago Silva, Aurier, Lo Celso, Nkunku, Pastore, Guedes. Le 19ème homme est Rabiot.

Le onze de Metz : Kawashima - Rivierez, Milan, Bisevac, Udol - Doukouré (Jouffre, 76e), Diagne, Phillips - Lejeune (Sarr, 63e), Erding (Diabaté, 72e), Nguette

La feuille de match :

Les buts : Cavani (0-1, 33e, passe décisive de Maxwell), Matuidi (0-2, 36e, passe décisive de Maxwell), Jouffre (1-2, 78e), Diabaté (2-2, 88e, passe décisive de Sarr), Matuidi (2-3, 93e, passe décisive de Pastore), Matuidi (2-3, 93e, passe décisive de Pastore)

Les avertissements : Diagne (42e, obstruction sur Matuidi), Kimpembe (90e, osbtruction sur Sarr)

Le match :

Le FC Metz donne le coup d'envoi et semble décidée à jouer en ce début de partie. Paris prend toutevoite vite la possession mais fait preuve d'un peu de déchet pour l'instant, à l'image de Matuidi (3e). La 1e opportunité est parisienne quand Lucas perce et sert Matuidi mais le Français voit sa frappe être contrée après un mauvais contrôle (5e). Paris a le match en main et Meunier centre mais Kawashima capte devant Cavani (7e). Le premier corner ne donne rien et le match tarde à s'emballer (11e). Rarement en bonne position, Lucas rate en plus complètement sa passe aux 18m (13e) tandis que Maxwell obtient un corner sur un bon centre (14e). Sur celui-ci, une superbe combinaison est mise en place avec Di Maria qui sert en retrait Matuidi mais celui-ci ne trouve pas le cadre en position idéale (15e) !

Lucas se montre encore sur une grosse percée mais il rate son centre dans la surface et la partie commence peu à peu à s'animer (16e). Paris arrive encore jusque dans la surface et Matuidi donne à Cavani mais celui-ci est contré après son contrôle (20e). On retrouve Lucas dans une énorme occasion : Maxwell centre au second poteau pour Lucas tout seul à 3 mètres qui rate sa reprise de façon incroyable. Sur le corner qui suit, c'est Motta qui ne cadre pas sa tête (24e). Paris avance facilement jusqu'à la surface adverse et Meunier est trouvé mais contré dans la surface (26e). Paris est encore dangereux sur un coup-franc direct très excentré de Di Maria que Kawashima reposuse des poings (28e). Le match est à sens unique et Metz tente d'éteindre le feu à chaque action (32e). Paris va donc logiquement marquer : Maxwell est décalé côté gauche et il dépose la balle sur la tête de Cavani dans les 6m. C'est décroisé et imparable (0-1, 33e). Le PSG va même doubler la mise dans la foulée : Maxwell sert Matuidi en prrofondeur, il enchaîne un bon contrôle et un pointu du gauche qui file au raz du poteau (0-2, 36e).

Le plus dur a été fait dans cette partie qui sent plus le match amical de début de saison qu'autre chose et Paris continue même sa domination mais les occasions se font plus rares malgré tout et Erding ne passe pas loin de réduire le score sur un bon coup de tête juste avant la pause (45e). A la mi-temps, le 2-0 est logique et même pas très bien payé pour les joueurs parisiens vu l'énorme domination constatée.

A la pause, rien ne change et Paris repart vite avec le ballon. La première occasion est énorme et messine : Kimpembe dégage mal un coup-franc et Doukouré tente sa chance mais sa frappe croisée passe au ras du poteau (47e). Le même Doukouré se signale ensuite en mettant une énorme semelle sur l'arrière de la cheville de Verratti qui reste au sol (49e). L'Italien revient finalement sur le terrain mais le PSG est moins dominateur en ce début de période. On retrouve seulement Paris devant sur un centre de Di Maria que personne ne coupe (58e). A l'heure de jeu, Paris est déjà dans la gestion et Pastore remplace Di Maria (61e) tandis que Cavani est trop juste sur un centre (62e).

Le PSG joue globalement sur un tout petit rythme la seconde période et n'attaque que timidement face à un adversaire pourtant fébrile. De temps en temps, un centre arrive mais la défense messine se dégage tranquillement la plupart du temps. Motta se retrouve même sous pression et fait une main à l'entrée de la surface, non sifflée (72e). A peine entré, Diabaté se signale aussi sur une frappe lointaine hors-cadre qui montre biein à quel point le PSG dort (74e). Le même Diabaté provoque une faute de Kimpembe en bonne position : Yann Jouffre tente sa chance et trouve le soupirail de Trapp, plaçant soudainement Paris sous pression (1-2, 78e). Alors que tout allait bien, Paris s'est mis tout seul en grosse difficulté et Maxwell détourne en corner un long ballon. Paris se dégage, repart et Verratti trouve Cavani seul face au gardien. Il contrôle et tente un lob complètement raté devant celui-ci en situation idéale (82e) !

Fou de rage, Unai Emery voit son équipe se remettre à jouer et Pastore provoque un bnon coup-franc axial à 25m mais Cavani le tre au-dessus de peu (85e). Meunier tente aussi sa chance sur un ballon de loin mal repoussé mais le portier adverse capte (87e). C'est ensuite Guedes qui se loupe sur un centre en retrait parfait du même Meunier (88e). Sur le contre, Sarr déborde côté gauche et Diabaté reprend du bout du pied, plongeant le PSG dans l'abîme (2-2, 88e). Sarr perce encore et Kimpembe provoque un nouveau coup-franc très dangereux, offrant une balle de 3-2 à Metz (90e). C'est cette-fois la barre qui repousse la tentative de Jouffre -91e) ! Alors qu'on pense le PSG perdu et même mort, Paris va finalement gagner à la dernière seconde : Pastore récupère un centre au second poteau et remet dans le paquet d'une douceur que Matuidi envoie des filets (2-3, 93e).

Paris gagne en ayant eu très très chaud...

L'impact au classement : 

Après la rencontre, le classement est le suivant.

  1. Monaco : 77 pts (+ 63) (-1 match)
  2. PSG : 77 pts (+ 46) 
  3. Nice : 73 pts (+ 28)
  4. Lyon : 54 pts (+ 29)
  5. Bordeaux : 49 pts (+ 7)
Match lié 


News 

Aujourd'hui

mardi 25 avril

lundi 24 avril

dimanche 23 avril

samedi 22 avril

vendredi 21 avril

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux