Article 

«Moi je gueulais "Donatello, Donatello !"»

Publié le lundi 18 décembre 2017 à 11:42 par Philippe Goguet
Les désormais fameuses Tortues Ninja de Rennes ont témoigné dans 20 Minutes et l'une d'entre elles a raconté son aventure sur la pelouse.

Tous les Rennais n'ont pas vécu un cauchemar samedi dernier au Roazhon Park alors que le PSG mettait une claque à l'équipe locale (4-1). A la 75ème minute, alors que Neymar vient de marquer le 3ème but parisien, deux supporters déguisés en Tortues Ninja déboulent sur le terrain et célèbrent le but avec les joueurs parisiens avant d'être gentiment embarqués par la sécurité. L'un des deux intervenants déguisés est revenu sur cet épisode dans les colonnes de 20 Minutes, après avoir passé la nuit au commissariat vu que le Stade Rennais a porté plainte. 

Romain (31 ans) raconte notamment le déroulé du match avant leur entrée sur le terrain : «On était venu habillé avec des vieilles fringues qu’on était prêt à jeter et on avait nos costumes de Tortues Ninja en dessous. Pendant la rencontre, on a enlevé notre pantalon, on a mis un plaid sur nous pour ne pas trop se faire griller et une fois qu’il y a eu le but, on a foncé sur la pelouse et on a enlevé notre veste tout en courant. On était censé le faire à trois mais Manu, le troisième larron, s’est fait attraper avant d’entrer sur la pelouse.»

Alors que les trois lascars voulaient «à la base débouler après un but de Mbappé», ils vont débarquer sur le pré «à la 75e minute on n’a pas réfléchi et on a déboulé.» Romain raconte son passage sur le terrain : «En fait moi je gueulais "Donatello, Donatello !", Daniel Alves ça l’a fait marrer, il a fait le signe de l’arme (quand il dégaine son sabre) et après je suis allé checker Mbappé qui avait le smile et je me suis rendu pour que la sécu nous emporte.» Il avoue aussi ne pas avoir réalisé sur le coup : «On est pris dans le truc et donc on ne s’en rend pas trop compte. C’est plus quand on revoit les images après que ça fait bizarre.»

Du côté de la police, on a visiblement été plutôt compréhensifs avec les plaisantins : «Les flics ça les a fait vachement marrer, ils prenaient des photos avec nous. Après ils ont même mis un tweet à ce sujet (rires) ! La photo au poste ? Au départ un policier a pris la photo mais on avait le smile, du coup il nous a demandé de faire une sur laquelle on tire la gueule.» A l'heure de faire le bilan et malgré une interdiction de stade très probable, aucun regret à l'horizon : «Ah oui, vu les images, quand on voit les joueurs qui se marrent, on se dit qu’on ne regrette rien ! »

Match lié 


News 

jeudi 18 janvier

mercredi 17 janvier

mardi 16 janvier

lundi 15 janvier

dimanche 14 janvier

samedi 13 janvier

vendredi 12 janvier

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux