Article 

Moqué par la presse, remercié par Strasbourg, soutenu par Mbappé... Choupo-Moting «garde la tête haute»

Publié le lundi 8 avril 2019 à 9:56 par Jean Chemarin
Au lendemain du match nul 2-2 entre le PSG et Strasbourg, tout le monde ne parle que de l'incroyable raté d'Eric Maxim Choupo-Moting. L'action a déjà fait le tour du monde et des réseaux sociaux et a beaucoup fait causer aussi dans les couloirs du Parc des Princes hier soir. Florilège.

Même après quelques heures de sommeil, difficile de comprendre ce que Eric Maxim Choupo-Moting a voulu faire à la 28e minute du match PSG/Strasbourg. «Même pour moi, c’est un peu difficile à expliquer», a concédé le principal intéressé en zone mixte hier soir. L'international camerounais, qui a eu le courage de s'arrêter au micro de Canal + puis en zone mixte, a tenté d'expliquer son geste et il reconnaît volontiers s'être embrouillé tout seul : «J’ai vu les images. Je suis désolé car le ballon entrait pour Nkunku, ça aurait dû être un but. Mais au début je pensais qu’il allait peut-être me faire la passe. Il a tiré. J’ai pensé que le défenseur allait le prendre. C'est pour ça que j'ai hésité. Je voulais aller vers le ballon et je me suis dit au dernier moment qu’il ne le touchait pas. Ca va très vite hein, ce n’est peut-être pas si facile de comprendre mais ça va très vite !».

«Il faut garder la tête haute»

Après cette première explication aussi confuse que son action, Choupo-Moting a tenté de simplifier sa penser : «En première intention, j’ai pensé que le défenseur pouvait toucher le ballon et je voulais toucher le ballon. J’ai vu ensuite qu’il ne la touchait pas et je me suis dit : je ne le touche plus. J’étais déjà entre deux pensées. Et j’ai touché le ballon par réflexe». Un geste malheureux et d'autant plus cruel pour lui qu'il avait enfin débloqué son compteur au Parc quelques minutes plus tôt. Il a finalement été remplacé par Mbappé à l'heure de jeu, sous les sifflets : «Non ça ne me touche pas, a-t-il assuré en zone mixte. Je n'ai pas trop fait attention à ça, mais c'est normal que des gens soient déçus ou pas contents. Après moi je donne toujours tout ici. Tout d'abord, j'étais content de marquer mon premier but ici devant les supporters. Ils étaient là à 100% aujourd'hui. Malheureusement, dans le foot, il y a des actions comme ça, comme l'occasion que j'ai loupée. Ceux qui connaissent le foot savent que ça arrive malheureusement, mais il faut garder la tête haute et ça continue.»

«On ne peut pas comprendre quand on n'y a pas joué»

Le milieu strasbourgeois Dimitri Liénard était lui très heureux en zone mixte et a tenu à remercier l'attaquant parisien : «Honnêtement... Vous lui poserez la question. Merci à lui. On n'en demandait pas tant. Pour battre Paris, il faut un peu de chance, un peu de réussite, un petit miracle (il y a eu 2-2). Je ne sais pas ce qu’il a eu, s’il a voulu laisser passer le ballon et que ça lui a touché le pied. C’est assez incroyable ce fait de jeu. Tant mieux pour nous, on ne va pas se plaindre.» Très virulent envers Neymar en janvier dernier, l'entraîneur strasbourgeois Thierry Laurey s'est lui montré plus respectueux avec Choupo-Moting : «Je respecte trop les joueurs, que ce soit les miens ou les adversaires pour ne pas moquer des garçons qui rate des choses inimaginables. Cela peut arriver en football. On ne peut pas comprendre quand on n'y a pas joué...»

En parlant de moqueries, Choupo-Moting s'est sans surprise fait vanner dans tous les sens sur les réseaux sociaux, mais aussi dans la presse. Si son geste fait la une de L'Equipe ce lundi, il fait aussi parler en Europe où le Corriere dello Sport parle carrément "d'erreur du siècle" là où la BBC se demande s'il ne s'agit pas du "pire raté de l’histoire du football". «Je ne sais pas pourquoi il a fait ça. On dit en anglais que c'est la loi de Murphy (rire)», a lui plaisanté Thomas Tuchel, pourtant très énervé hier soir, après l'avoir défendu en expliquant qu'il manquait beaucoup de confiance et que ce n'était pas censé être son rôle d'être titulaire au PSG.

En zone mixte, Thilo Kehrer a lui tenu à soutenir son coéquipier : «Depuis le banc, je n'ai pas bien vu l'action. Mais il y a des jours comme ça où c'est difficile. Ca arrive à tous les attaquants et il a bien marqué le premier but». Mais le plus beau soutien est sans aucun doute venu de Kylian Mbappé, très proche de Choupo-Moting en dehors du terrain, via Twitter : «Un big up à MCM17, j’en ai raté bien plus que toi cette saison, on reste un groupe uni et on te soutiendra jusqu’à la fin».

Joueur(s) lié(s) 
Match lié 


News 

Aujourd'hui

dimanche 15 septembre

samedi 14 septembre

vendredi 13 septembre

jeudi 12 septembre

mercredi 11 septembre

mardi 10 septembre

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux