Article 

Moral, Monaco, Pastore, Cavani, Rabiot, etc : la conf d'Emery après PSG/OL

Publié le lundi 20 mars 2017 à 0:32 par Philippe Goguet
Après la victoire contre Lyon (2-1), Unai Emery a répondu aux questions de la presse et a abordé plusieurs thèmes : la forme morale de ses joueurs, Pastore, Cavani, la course au titre avec Monaco ou encore la concurrence entre Rabiot et Motta ou encore Meunier et Aurier.

Un PSG qui retrouve le moral ?

«Aujourd’hui, nous voulions deux choses, tout d’abord gagner. Ensuite, à la maison, tous les matches sont très spéciaux pour moi parce que tu joues pour gagner mais aussi pour les supporters. Après 10 minutes difficiles, l’équipe a surmonté ces difficultés et elle a poussé pour gagner, ce que nous avons fait. Et je crois qu’elle aurait mérité un troisième but face à une bonne équipe qui est dans un bon moment. C’est pour ça que nous sommes contents. L’exigence de Monaco est très grande et gagner est pour nous et nos supporters. Ils ont beaucoup aidé l’équipe, ils ont été avec elle à tous les moments et je crois qu’il faut leur dire merci, ainsi qu’à l’équipe qui a fait un bon travail durant 90 minutes. »

Des joueurs encore en convalescence ?

«C’est une chose claire, nous allons avoir un chemin avec trois compétitions importantes. Outre le championnat, il y a cette finale de Coupe de la Ligue contre Monaco car c’est bon de démontrer aussi face à une équipe qui est aujourd’hui devant nous. C’est une grande motivation. Il y a aussi la 100ème édition de la Coupe de France. Mais si tu fais une réflexion sur les 19 matches après les vacances de décembre, l’équipe en a gagné 16, plus 2 matches nuls et la défaite à Barcelone. C’est difficile car c’était un objectif clair et on va nous rappeler cette élimination toute la saison. Mais c’est le football comme nous l’avons dit dans le vestiaire : gagner ou ne pas gagner. Mais nous pensons que c’est un accident et nous avons démontré à tous que l’équipe est bien.

C’est pour ça que les joueurs sont contents et très conscients du chemin. Comme je leur ai dit, quand tu perds, c’est le moment de commencer à préparer, à apprendre quelque chose pour le futur. On va continuer notre chemin, et je crois que c’est le bon. Notre objectif est le championnat et c’est meilleur dans la difficulté. Cette année, Monaco est très fort et on aurait été normalement premiers avec notre total de points les autres années mais c’est dur. C’est bien pour le football français. Pour nous, notre motivation est de jouer la finale de la Coupe de la Ligue contre Monaco. Nous voulons cette finale et nous voulons jouer contre Monaco.»

Pastore :

«C’est un joueur différent, un joueur que nous avons besoin de bien protéger parce qu’il a des douleurs par moments. Cette saison, nous avons perdu Pastore pour beaucoup de matches. Et comme je lui ai dit, c’est un joueur spécial dans l’équipe. Et nous avons besoin de bien protéger les joueurs des blessures. »

Cavani :

La question concerne la sélection et est posée par un Uruguayen.

«Edi est un grand joueur en train de faire une grande saison, tant au niveau individuel que collectif. On a tous cette déception en tête bien évidemment mais il a encore beaucoup de défis à relever, aussi bien en club qu’en sélection. C’est un joueur qui vit football constamment, il pense football et ces matches (internationaux) sont aussi importants pour lui. Est-ce que je vais suivre Uruguay/Brésil ? Oui, on va bien évidemment le suivre et, en général, on suit tous les matches internationaux qui impliquent des joueurs du PSG. » 

Des points perdus par Monaco en raison de la Champions League ?

«Pour l’instant, c’est vrai qu’ils n’en ont pas perdus. Pour le prochain match, je crois qu’ils ont beaucoup de confiance, ils sont dans un bon moment et nous avons parlé dans le vestiaire du fait que nous avons besoin de suivre notre chemin. Les opportunités vont arriver si nous suivons bien notre chemin. Je suis sûr qu’elles vont arriver et il faudra être prêt si cela arrive. C’est pour ça que je ne sais pas si Monaco va perdre des points en championnat lors des prochains matches mais nous avons besoin de ça (NDLR : fin de phrase difficilement compréhensible, nous avons interprété).»

Des doutes après le but de l’OL ?

«Tu peux commencer le match de la façon dont tu veux le débuter, le maîtriser comme tu veux et marquer le premier but mais l’adversaire aussi a de la qualité et ils sont dans un bon moment. C’est pour ça que quand ils ont marqué, nous n’avons pas changé d’état d’esprit ni d’idées dans le match. L’équipe a surmonté ça, elle a maintenu l’exigence, l’équilibre dans le jeu et dans la tête, elle ne s’est pas perdue mentalement. Elle a ensuite progressé dans le match en surmontant les mauvais moments puis nous avons su gagner le match sur nos moments (forts). »

La concurrence entre Motta et Rabiot :

«Motta a raté un mois, à quelques jours près, et il est important dans le groupe et l’équipe. Il était de retour dans le groupe et a joué quelques minutes mais il n’était pas à 100% pour jouer tout le match après un mois sans jouer. Aujourd’hui, l’équipe a fait un bon travail, et Rabiot aussi à ce poste. C’est bon pour la concurrence de pouvoir jouer à deux postes différents dans l’équipe, que ce soit Rabiot ou peut-être Motta. Comme je dis, individuellement et collectivement, l’équipe a fait un grand match. Aujourd’hui, je suis aussi content de Serge Aurier qui a fait un grand match. C’est bon pour la concurrence avec Meunier qu’il fasse un match comme ça quand l’autre est blessé. Quand les deux sont bien, c’est l’équipe qui y gagne.»

Joueur(s) lié(s) 
Match lié 


News 

samedi 23 septembre

vendredi 22 septembre

jeudi 21 septembre

mercredi 20 septembre

mardi 19 septembre

lundi 18 septembre

dimanche 17 septembre

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux