Article 

«Nacho est aussi impatient que Neymar» selon son père

Publié le mardi 13 février 2018 à 14:36 par Philippe Goguet
Arrière droit attendu du Real Madrid face au PSG à la place de Dani Carvajal, suspendu, Nacho Fernandez n'est pas du tout inquiet à l'idée de devoir défier Neymar selon son père.

Doublure n°1 de Varane et Sergio Ramos en défense centrale, le très polyvalent Nacho Fernandez va finalement dépanner sur le côté droit de la défense durant le Real Madrid/PSG à venir. Le titulaire Dani Carvajal est suspendu, sa doublure officielle Achraf Hakimi un peu tendre, et c'est donc l'Espagnol de 28 ans qui sera aligné face à Neymar face au PSG. Côté espagnol, c'est un des points d'inquiétude avant le grand soir, Nacho étant l'auteur d'une bonne saison mais pas vraiment un spécialiste du poste.

Dans les colonnes du quotidien espagnol El Pais, le père du joueur José María Fernández qui a tenté de rassurer les supporters du Real avant la rencontre. Comme il l'explique, son fils «s'est préparé à des défis comme ça toute sa vie. Il est prêt à affronter Neymar. Il n'est pas effrayé, c'est tout le contraire. Il est aussi impatient que Neymar de jouer ce match. C'est un gène qu'ils t'inculquent au Real Madrid.» 

Le paternel anticipe même les futures critiques que pourrait recevoir son fils de la part des supporters ou de la presse : «Il sait l'importance qu'il aura, le fait que s'il le fait bien, ils le féliciteront, et que s'il échoue, ils le pointeront du doigt. Il y a des gens qui face à ce genre de situations se disent "ça y est, les problèmes commencent". Mais je peux te dire que c'est tout le contraire pour lui, il aimerait avoir tous les jours ce genre de match à jouer.»

Nacho a aussi reçu le soutien de Marcelo, son pendant sur l'aile opposée ce mercredi soir. Alors que Neymar est très mis en avant par la presse madrilène, le latéral brésilien va élargir le débat : «Ce serait une erreur de nous concentrer uniquement sur Neymar. Nous ne pensons pas qu'à lui. Et pas seulement non plus aux trois de l'attaque (Neymar, Cavani et Mbappé). C'est le PSG dans son ensemble dont nous devons nous méfier.» Pour arrêter Neymar, le Real ne comptera donc pas seulement 

Au passage, El Pais rappelle une statistique qui semble folle, à savoir qu'il était le seul joueur de l'effectif madrilène à avoir marqué contre le PSG lors de l'affrontement de 2015. Après le 0-0 de l'aller, il avait été l'unique buteur du match retour, exploitant bien une mauvaise sortie de Kevin Trapp. Ce mercredi, c'est une toute autre mission qui est toutefois attendue de lui, et pas forcément plus simple.

Match lié 


News 

mardi 20 février

lundi 19 février

dimanche 18 février

samedi 17 février

vendredi 16 février

jeudi 15 février

mercredi 14 février

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux