Article 

Nkunku, buteur post-dépression

Publié le dimanche 11 mars 2018 à 18:55 par Philippe Goguet
Le jeune Christopher Nkunku joue peu au PSG et ses titularisations se comptent même sur les doigts d'une main mais il a réussi une drôle de performance : déjà buteur à Lorient après la remontada, c'est encore au lendemain d'une triste élimination qu'il a marqué.

Quatre, c'est très exactement le nombre de titularisations en match officiel auquel Christopher Nkunku a eu droit entre le 12 mars 2017 et le 10 mars 2018. A 20 ans à peine, le polyvalent milieu, régulièrement utilisé comme ailier par Unai Emery, fait partie des sacrifiés du groupe parisien, ces joueurs qui se battent pour avoir du temps de jeu au milieu d'un effectif de stars. Une situation compliquée qu'il a décrite hier après un PSG/Metz au cours duquel il a brillé: «C'est clair qu'il y a un peu de frustration mais on prend sur soi, on continue de travailler, et je savais que cette opportunité allait arriver tôt ou tard et j'espère la saisir, continuer à la saisir.»

Car pour l'instant, c'est surtout dans les situations de crise ou les petits matches que Nkunku a le droit de jouer. Il y a un an pile, il faisait partie du onze de départ du PSG à Lorient et signait même le but de la victoire d'une frappe de loin. Le contexte ? Paris venait de rentrer de Barcelone après avoir subi la désormais fameuse remontada et se présentait en zombie en Bretagne. Ce samedi, c'est après une autre débâcle qu'il a eu sa chance, celle face au Real Madrid. Là encore, il a répondu présent, s'offrant un doublé qui aurait même pu être un triplé. Loin d'être frustré, il philosophe : «La semaine dernière je mets un but hors-jeu, là il n'est pas hors-jeu mais bon, c'est comme ça...»

En une semaine, c'est pas moins de trois buts qu'il a marqués puisque sa précédente titularisation avait également été ponctuée d'un but, certes pas vraiment valable mais bien présent dans son bilan personnel. Et alors que les stars ont coulé en milieu de semaine, c'est lui qui a été le plus en vue de la rencontre du week-end. Pas question de s'enflammer pour autant, Nkunku reste à sa place : «On sait qu'un effectif est composé de joueurs plus importants que d'autres, surtout au PSG où nous les jeunes.... bah on est jeunes ! Donc on apprend aux côtés des grands joueurs, on essaie de tous ramener notre petit grain de folie.»

Malgré ce doublé, Nkunku ne devrait pas forcément voir son temps de jeu augmenter au cours des prochaines semaines, l'effectif parisien étant surdimensionné pour jouer simplement la Ligue 1 et les coupes. Pour lui, il s'agira plus probablement de se montrer aux autres clubs en vue du futur. Au cours des deux derniers mercatos, il a demandé à être prêté mais le club a refusé. Unai Emery apprécie le joueur, travailleur et discret, et Nkunku prend la période actuelle comme une opportunité, celle «de montrer de quoi (il est) capable».

Pour l'instant, il est celui qui relance le PSG après les déroutes européennes. Manque de chance pour lui (et heureusement pour Paris), cela n'arrive qu'une fois par an. Alors que Nkunku ne s'imagine pas faire une nouvelle saison avec un temps de jeu aussi faible, les deux parties vont donc devoir trouver une solution. Car s'il dépanne à Paris, le joueur pourrait offrir bien plus ailleurs, et les prétendants sont nombreux pour l'accueillir.

Joueur(s) lié(s) 
Match lié 


News 

Aujourd'hui

mardi 18 septembre

lundi 17 septembre

dimanche 16 septembre

samedi 15 septembre

vendredi 14 septembre

jeudi 13 septembre

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux