Article 

Pardon, caractère, Di Maria, infirmerie, penalty, etc, la conf' de Tuchel après PSG/OM (3-1)

Publié le lundi 18 mars 2019 à 2:19 par Philippe Goguet
Après la victoire 3-1 de son équipe contre l'OM, c'est pourtant surtout de PSG/Manchester qu'a parlé Thomas Tuchel devant la presse. L'éventuel pardon aux supporters, le rebond mental de son équipe, le match de Di Maria ou encore l'état des blessés ont été au cœur des débats.

Une victoire contre l’OM pour dire pardon aux supporters ?

« Ce n’est pas à nous de dire pardon. Nous sommes les plus déçus de cette défaite (contre Manchester) mais je peux seulement répéter que c’était un accident. On donne tout et je pense que tout le monde peut ressentir l'unité de cette équipe, sa chimie spéciale, le fait qu'elle est toujours ensemble et donne tout. Ce n’est pas nécessaire de dire pardon. Mon équipe montre chaque jour qu'elle est très compétitive et sa faim de gagner à chaque match. On a recommencé à gagner à Dijon, on a encore gagné aujourd'hui dans un match spécial, un clasico, pour la seconde fois. Il nous manque plusieurs joueurs de qualité, Cavani, Neymar, Draxler, des joueurs qui peuvent faire la différence à chaque match offensivement. On perd Dani Alves et Meunier (sur blessure) pendant la première mi-temps mais on ne perd pas confiance ni qualité avec Thilo Kehrer et Colin Dagba. L’équipe prouve maintenant qu’elle peut réagir comme des champions et c'est le cas. La mentalité est extraordinaire et ce n'est pas nécessaire de dire pardon. Nous sommes ensemble le staff, l’équipe et les supporters, que l’on gagne ou que l’on perde si l'équipe donne tout. On donne tout à chaque match cette saison, je peux vraiment le dire. Ce n'est pas nécessaire de dire pardon, c'est clair pour nos supporters tandis que c'est une grande victoire pour nous, dans un grand match.»

Une équipe du PSG qui a montré du caractère ce soir, comme une réponse aux critiques :

« J'ai dit beaucoup de choses et je connais mon équipe. On peut répondre et répondre mais, en même temps, quand tu perds un grand match comme c'est notre cas, tu dois accepter que tout le monde sait et que tout le monde parle. Après, tout le monde sait ce qu'il se passe. On doit accepter et fermer notre bouche, être calme. C'est dur car je veux toujours défendre mon équipe vu que les garçons sont incroyables. Ils me montrent chaque jour et chaque match mais on on doit accepter que tout le monde peut parler quand tu perds un grand match. C'est une partie de ce jeu, on peut seulement rester calmes et montrer notre réaction, répondre avec qualité. C'est la seule chose à faire. »

La prestation d'Angel Di Maria :

« Qu'est ce que je peux dire, il a fait un match exceptionnel. Il a beaucoup de responsabilités car on manque de plusieurs joueurs clés et il prend ses responsabilités avec Kylian (Mbappé). C'est extraordinaire, il a été décisif et exceptionnel. C'était très bien. Je suis heureux car il l’a mérité.»

Des nouvelles des blessés Alves et Meunier ?

« C’est plus important qu’une petite douleur mais je peux pas encore vous dire ce qu'ils ont car je pense qu'ils sont à l’hôpital. On doit attendre le diagnostic.»

Le penalty tiré par Mbappé alors que Di Maria le convoitait :

« Oui, c'est normal, c’est entre les deux joueurs, Mbappé et Di Maria. Ils sont au contrôle antidopage et ils ont du temps pour en discuter. Après, je pense qu'ils auront oublié (rires). »

Une préparation spéciale pour ce match après PSG/MU ?

« Non. Après la défaite, on a donné trois jours libres et c'était nécessaire pour être triste, en colère, déçu. Après, il était nécessaire de parler beaucoup, d'accepter les opinions différentes mais aussi le fait que des choses comme ça peuvent arriver. Quand j'ai vu comme l'équipe s'est entraîné après Manchester, c'était extraordinaire. Je pouvais sentir qu'ils aiment beaucoup être ensemble sur le terrain, retrouver le sourire et la bonne humeur. Notre réaction était très bonne à Dijon et on a donc préparé ce clasico de manière très calme, avec beaucoup de confiance. On a donné de la confiance et des responsabilités, aux joueurs. Ils ont encore été très bons et ont gagné avec l’état d’esprit. Il n’y a pas eu de préparation spéciale. »

Peur qu’il soit difficile de les remotiver après la trêve internationale ?

« Mais pourquoi ? On n’a pas perdu notre motivation après Manchester. C'était très dur, c'était très clair et on est les plus déçus, mais c’est aussi pour nous l’occasion de montrer qu'on peut répondre et c'est nécessaire dans le sport. Ce n'est jamais le moment pour lâcher. Nous ne sommes pas comme ça et j'ai confiance dans le fait que l’équipe a la mentalité pour montrer et regagner après la trêve. Tout le monde va rejoindre sa sélection nationale mais notre esprit pour gagner, on l’a retrouvé. Ils vont être dans une ambiance différente et on va préparer Toulouse quand ils vont rentrer. On va pousser, le staff et moi, pour aider l’équipe. Mais j’ai confiance que nous sommes capables de le montrer jusqu’à la fin de saison. C’est aussi nécessaire et normal dans le sport. »

Joueur(s) lié(s) 
Match lié 


News 

Aujourd'hui

mercredi 19 juin

mardi 18 juin

lundi 17 juin

dimanche 16 juin

samedi 15 juin

vendredi 14 juin

jeudi 13 juin

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux