Article 

Payet : «Jouer en équipe, c'est beaucoup mieux que d'avoir des individualités»

Publié le samedi 24 février 2018 à 17:19 par Philippe Goguet
Présent devant la presse avant le choc face au PSG, le milieu offensif de l'OM Dimitri Payet s'est montré aussi prudent que parfois taquin avec les médias. Plus grand club français, équipe meilleure que le PSG ou encore les fameuses valeurs ont été au programme...

Revenu à l'OM l'hiver dernier, Dimitri Payet sera l'un des olympiens les plus expérimentés au coup d'envoi ce dimanche pour défier le PSG et c'est lui qui était en conférence de presse ce samedi avec Rudi Garcia afin d'évoquer le choc attendu. D'entrée, il annonce : «Le match aller, on a un goût amer parce que ça s'est joué à la dernière seconde. On a vu qu'on pouvait élever notre niveau et tenir tête au PSG. Le public nous avait beaucoup aidé, cette fois ce sera à l'extérieur.»

Avec un 2-2 concédé à la dernière seconde sur un coup-france de Cavani, les Olympiens pouvaient avoir des regrets mais Payet se réjouit malgré tout de croiser deux fois de suite Paris, en L1 puis en Coupe de France : «Ça met un peu de piment dans cette semaine. On a la chance de les jouer deux fois. Il faudra aborder les matchs différemment. Je préfère jouer deux fois le PSG que des équipes moins attractives. Le premier match est aussi important que le deuxième.» Le principal inconvénient est en revanche le programme du PSG, avec le Real en approche : «C'est un inconvénient car ils doivent se mettre au niveau Ligue des champions.»

Et l'ancien de West Ham d'espérer douter de la motivation des Parisiens : «On a deux façons bien différentes d'aborder ce match. Je ne peux pas leur en vouloir. Forcément ils souhaitent battre le Real dans deux semaines plus que nous demain. Mais s'ils veulent nous laisser gagner demain, pas de problème on prend les trois points.» Mais Payet va aussi glisser quelques tacles : «On a tous envie de faire un gros match demain mais il ne faut pas tirer la couverture à soi. On a montré à l'aller qu'on avait une équipe. C'est un point sur lequel on est meilleur qu'eux.»

Alors que son coéquipier Valère Germain a taclé Neymar et sa tendance supposée à se jeter au moindre contact, Payet va de son côté refuser ce genre de comparaisons. Mais il va malgré tout placer un second coup de griffe : «Je ne m'attache pas à juger les Parisiens. Le seul point où je ne les envie pas, c'est que je suis, moi, dans le plus grand club français. Et jouer en équipe, c'est beaucoup mieux que d'avoir des individualités.» Et il place même une dernière allusion : «Même en réalisant un très gros match, on n'est pas sûr de pouvoir les battre. On a des convictions, des valeurs, et c'est ce qu'on va amener sur le terrain.»

Match lié 


News 

Aujourd'hui

jeudi 13 décembre

mercredi 12 décembre

mardi 11 décembre

lundi 10 décembre

dimanche 09 décembre

samedi 08 décembre

vendredi 07 décembre

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux