Article 

PSG/Lille (3-1), remise en route tranquille pour Paris

Publié le samedi 9 décembre 2017 à 16:27 par Philippe Goguet
Le PSG recevait le LOSC ce samedi à l'occasion de la 17e journée de Ligue 1 et les Parisiens se sont imposés 3-1 dans un match joué face à un adversaire très moyen qui n'a fait illusion que quelques minutes après sa réduction du score chanceuse. Di Maria avait auparavant ouvert le score avant que Pastore ne double la mise en début de seconde période. En toute fin de rencontre, c'est Mbappé qui va clore la marque. Paris s'est relancé après deux défaites et va mieux.

Les compositions :

Le banc : Trapp, Meunier, Nsoki, Lo Celso, Nkunku, Draxler et Lucas

Le onze du LOSC : Maignan - Malcuit, Ié, Soumaoro, Alonso - Thiago Mendes (Araujo, 74e), Amadou, Thiago Maia (Soumaré, 85e) - Pépé (El-Ghazi, 76e), Ponce, Benzia
Le banc : Koffi, Mendyl, Dabila, Araujo, Bissouma, Soumaré et El-Ghazi

La feuille de match :

Les buts : Di Maria (12-0, 28e, passe décisive de Mbappé), Pastore (2-0, 49e, passe décisive de Di Maria), El Ghazi (2-1, 86e, passe décisive de Soumaré), Mbappé (3-1, 93e, passe décisive de Marquinhos)

Les avertissements : Verratti (66e, obstruction sur Pepe), Alves (75e, tacle en retard sur Ié), Benzia (79e, obstruction sur Lo Celso), Ié (93e, tacle en retard sur Mbappé)

L'impact au classement : 

Après le match, le classement est le suivant :

  1. PARIS SG 44 points (+38) 
  2. LYON 32 points (+22) 
  3. MONACO 32 points (+21) 
  4. MARSEILLE 32 points (+13)
  5. NANTES 27 points (-1) 

Le match : 

Le PSG vient de donner le coup d'envoi et Di Maria est côté gauche dans un 4-2-3-1 avec Pastore dans l'axe. Comme toujours, le PSG prend la balle d'entrée et tente de trouver la faille. Un bon centre de Mbappé est dévié en corner juste devant Di Maria au second poteau (3e). Après 5 minutes, il n'y a toutefois aucune occasion réellement franche et elle arrive à la 7e sur un corner en deux temps qu'Alves reprend sans pouvoir cadrer en bonne position. Globalement, le PSG n'est pas très saignant face à un LOSC qui défend bien. Les Lillois sont en revanche moins mordants pour attaquer, à l'image de Maia qui loupe la balle dans la surface (12e). Mbappé parvient à s'incruster dans la surface mais il est rattrapé de façon plus ou moins propre par la patrouille (15e). Dans la foulée, Rabiot tente sa chance mais c'est hors cadre (16e).

Le match tarde globalement à se lancer, Paris ayant du mal à mettre de la vitesse dans ses transmissions (20e). Alors que les Parisiens enchaînent les mauvaises passes, c'est même Areola qui doit sortir de son but pour couper un ballon en profondeur dangereux (23e). Contre toute attente, le PSG va ouvrir le score de façon inattendue : Verratti perce plein axe, transmet à Pastore qui décale tranquillement Mbappé côté droit. Le Français s'avance et envoie un centre parfait pour Di Maria qui marque de la tête au premier poteau (1-0, 28e). Dans la foulée, Mbappé se met aussi en évidence sur une mauvaise relance. Il dribble le défenseur puis frappe en angle fermé mais c'est hors-cadre (32e). Pastore tente aussi un lob aassez fou mais c'est au-dessus (33e).

Côté Lille, on réagit timidement et c'est Cavani qui vient défendre, peut-être lassé de ne pas voir le ballon arriver devant (34e). Le PSG est tranquille, pas vraiment bousculé mais guère tranchant offensivement avec de très nombreuses mauvaises passes dans les 30 derniers mètres (38e). Di Maria se retrouve même à tenter une reprise de volée dans un angle impossible mais le cadre n'y est pas (39e). Alors que la partie est un peu mollassonne, Verratti, Pastore et Di Maria offrent un régal technique, conclu par une passe ratée qui résume bien les difficultés parisiennes dans le dernier tiers (43e). A la pause, le PSG mène 1-0 de façon très tranquille face à un adversaire qui ne l'inquiète pas du tout. Paris a du déchet mais Lille ne fait rien.

Première mauvaise nouvelle à la pause avec la sortie de Rabiot pour Lo Celso, le milieu sentant une douleur à la cuisse (46e). Pour autant, le PSG fait vite la différence : Verratti tacle du bout du pied un dégagement aux 40m adverses, Cavani en profite pour récupérer et transmettre à Di Maria à ses côtés. L'Argentin transmet directement à Pastore qui contrôle et frappe victorieusement face à un Maignan loin d'être impeccable (2-0, 49e). Lille est KO et Verratti fait même un tacle très douteux sur Mendes, échappant au carton jaune de façon miraculeuse. Dans la foulée, c'est Berchiche réussit un excellent tacle défensif dans sa surface (53e).

Lille semble enfin décidé à jouer mais la frappe de Pepe depuis les 20m est largement hors-cadre après une belle séquence collective (56e). Côté Paris on joue désormais légèerment en contre et Pastore est envoyé dans la surface par Mbappé mais il est repris par Soumaoro. L'Argentin s'effondre après avoir été légèrement touché au visage mais le penalty est impossible à siffler (61e). Le PSG gère tranquillement sa partie face à un adversaire vraiment pas dangereux mais Verratti écope malgré tout d'un carton pour avoir coupé un contre (66e). Emery fait aussi tourner son effectif avec Draxler remplaçant Di Maria (70e). Paris s'amuse et une belle action collective voit Verratti décaler Mbappé dans la surface. En angle fermé, il tente sa chance et Maignan repousse sur le montant (73e).

La partie ressemble désormais plus à un match amical qu'autre chose et Mbappé se loupe aux 20m en bonne position. Le LOSC profite du contre pour voir El-Ghazi cadrer la première frappe lilloise de la partie mais Areola est impeccable (78e). Le déchet est de nouveau très présent dans les 30m adverses et Berchiche se retrouve à bien gérer un contre. Sur le corner qui suit, la tête lilloise n'est pas cadré (83e). Alors que tout semble destiner le PSG à une victoire facile, Marquinhos fait une relance horrible qui offre un boulevard au LOSC. Soumaré en profite et percute jsuqu'aux 18m. Le ballon arrive jusqu'à El-Ghazi avec un poil de chance et il réduit le score en fusillant Areola (2-1, 86e). 

Cela réveille le PSG avec Maignan qui gagne son duel face à Cavani alors que Mbappé l'a bien décalé. Sur le corner, c'est repoussé par Lo Celso qui frappe d'un rien à côté (89e). Le match est soudainement relancé et El Ghazi rate heureusement son contrôle sur un contre rapide (90e). Paris a une grosse occasion de se mettre à l'abri par Cavani mais sa frappe dans la surface est repoussée aux 6m (91e). Paris semble plus ou moins gérer mais Marquinhos concède un corner sur un nouveau centre (93e). Maignan monte et Mbappé contre ! C'est repoussé en deux fois et Marquinhos envoie Usain "Mbappé" Bolt au but avant de marquer dans le but vide (3-1, 93e).

 

L'avant-match :

16h58 : Les deux équipes sont sur le terrain, le match va débuter sous peu.

16h57 : Auteuil est de retour

16h55 : Les deux équipes sont dans le couloir des vestiaires.

16h52 : Le Parc est loin d'être plein

16h51 : Du beau monde au Parc des Princes

16h48 : L'échauffement continue :

16h42 : Cela continue pour l'hommage à Johnny 

16h37 : L'échauffement se poursuit côté PSG 

16h35 : Le Parc est encore bien vide à quelques minutes du coup d'envoi

16h30 : L'hommage à Johnny vient de commencer 

16h25 : Le Parc est prêt :

Match lié 


News 

Aujourd'hui

samedi 21 juillet

vendredi 20 juillet

jeudi 19 juillet

mercredi 18 juillet

mardi 17 juillet

lundi 16 juillet

dimanche 15 juillet

samedi 14 juillet

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux