Article 

PSG/Monaco (3-1), Mbappé illumine le match du sacre

Publié le dimanche 21 avril 2019 à 23:15 par Homer
Le PSG s'est imposé ce dimanche soir 3-1 face à l'AS Monaco, à l'occasion de la 33ème journée de Ligue 1. Déjà champions sans jouer, les joueurs ont eu à coeur d'étrenner dignement ce nouveau titre. Mbappé a encore été étincelant avec un triplé de sa part, et la MCN a pu à nouveau évoluer ensemble, mais la soirée a été ternie par les sorties sur blessure de Verratti et Kehrer.

Les compositions :

Le onze du PSG : Areola - Kehrer, Marquinhos(c), Kimpembe, - Dagba, Verratti, Paredes, Kurzawa, - Dani Alves, Mbappé, Diaby. 

Le banc des remplaçants  : Buffon, Di Maria, Draxler, Cavani, Neymar Jr. 

Le onze de l'AS Monaco : Subasic - Henrichs, Glik, Jemerson, Ballo Touré, - A.Silva, Aholou, - G.Martins, Golovin, R.Lopes, - Falcao (c).

La feuille de match :

Les buts : Mbappé (1-0, 15e, passe décisive de Diaby), Mbappé (2-0, 38e, passe décisive d'Alves), Mbappé (3-0, 56e, passe décisive d'Alves), Golovin (3-1, 80e)

Les avertissements : Glik (30e)

L'impact au classement : 

Avant la rencontre, le classement est le suivant :

  1. PSG : 81 points (+67) (-1 match)
  2. Lille : 65 points (+26) 
  3. Lyon : 59 points (+14) 
  4. Saint-Etienne : 56 points (+13)
  5. Marseille : 54 points (+8)

Le match :

Ce sont les champions de France 2019 qui donnent le coup d'envoi et monopolisent le ballon dans ces premières minutes. Le premier ballon monégasque amène au premier frisson dans la défense parisienne avec un centre dangereux venu de la gauche de Ballo Touré. Paredes est au sol suite à un tacle assez virulent, l'Argentin s'est en quelque sorte sacrifié car un contre dangereux s'annonçait sans son intervention. Ronny Lopes très bien lancé sur son côté gauche prend le dessus à la course sur son adversaire direct mais sa frappe est détournée par Areola. C'est ensuite Diaby qui est lancé dans la profondeur, coté parisien cette fois, mais Subasic le devance et dégage au pied en touche. Mais dans la foulée coup dur pour lui puisqu'il fait signe à son banc pour demander le changement, apparemment géné à l'aine. Le staff médical monégasque tente de le soigner, mais le changement  est finalement confirmé et Benaglio fait ainsi son entrée. Alors que les monégasques avaient le ballon aux abords de la défense parisienne, c'est un terrible contre qui s'amorce du coté bleu et rouge, à l'issue duquel DIaby lance impeccablement Mbappé dans l'axe qui ne laisse aucune chance au gardien monégasque et Paris ouvre le score (1-0, 15e). Les monégasques ne renoncent pas et s'offrent une occasion par Golovin qui croise trop sa frappe à l'éntrée de la surface. Les monégasques ont souvent le ballon dans la moitié parisienne mais suite à une récupération parisienne Glik intervient de manière trop rugueuse au milieu de terrain, ce qui lui vaut le premier carton jaune de la rencontre (30e). Bien lancé dans le dos de la défense d'un magnifique ballon de Paredes, Mbappé rate de peu son second but de la soirée en croisant trop sa frappe. Ce n'était que partie remise puisque le jeune attaquant, intenable ce soir, marque à peine quelques instants plus tard, parfaitement lancé par Alves (2-0, 38e). A quelques minutes de la mi-temps c'est Areola qui s'illustre en détournant d'un très bon réflexe une frappe subite de Gelson Martins. Le corner résultant est dégagé sans difficulté. 

La seconde mi-temps va débuter dans quelques instants avec le retour tant attendu sur les terrains de Neymar qui remplace, numériquement bien sûr, Kurzawa. Et le brésilien ne tarde pas à se signaler puisque suite à un bel enchainement, il tire au but mais sa tête est détournée en corner. Les parisiens accélèrent, Mbappé s'échappe coté gauche, voit sa frappe repoussée par le poteau, l'action se poursuit et c'est finalement Alves qui voit sa frappe trop croisée. Diaby marque vite après, mais son but est refusé à cause d'une position de hors-jeu, les images ne sont pas flagrantes mais la décision initiale sur le terrain était de refuser le but. Peu importe, suite au coup-franc monégasque, les parisiens récupèrent rapidement le ballon au milieu de terrain, et en deux passes, Mbappé marque son 3e but de la soirée (3-0, 55e). Alves signe au passage sa deuxième passe décisive de la soirée. A la 72e minute du match c'est à un autre retour sur les terrains attendu de longue date qu'on assiste avec l'entrée en jeu d'Edison Cavani. Une bonne nouvelle immédiatement suivie d'un coup dur avec la blessure à la cheville de Verratti, remplacé par Draxler (73e). Alors que les parisiens semblaient gérer la fin de match, les monégasques réduisent le score suite à un cafouillage de la défense axiale dont profite Golovin, qui trompe Aréola à bout portant (3-1, 80e). Les parisiens répliquent ensuite mais le but de Cavani qui a repris de la tête un superbe centre de l'extérieur du pied de Mbappé est logiquement refusé pour un hors-jeu. Après Verratti c'est maintenant Kehrer qui se voir contraint de quitter le terrain sur blessure. Paris termine la rencontre tout en gestion à 10 contre 11 joueurs de Monaco qui ne sont dangereux que sur des frappes d'assez loin. 

Le PSG remporte donc la rencontre logiquement et valide donc son 8e titre de champion de France. 

L'avant-match :

20h53 : Le parcage visiteurs est bien rempli ce soir :


20h45 : Le parc aura un kop un peu particulier ce soir : 


20h32 : Tuchel a confirmé au micro de Canal+ que Neymar entrerait en cours de jeu :


Coté tribune on se met en place :

 

Dans les vestiaires, les maillots du soir sont prêts :

 

Match lié 


News 

Aujourd'hui

vendredi 23 août

jeudi 22 août

mercredi 21 août

mardi 20 août

lundi 19 août

dimanche 18 août

samedi 17 août

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux