Article 

PSG/Rennes (0-2), une bien triste fin à la maison

Publié le samedi 12 mai 2018 à 22:52 par Philippe Goguet
Le PSG recevait Rennes à l'occasion de la 37ème journée de Ligue 1 et les Parisiens ont bien mal conclu leur saison à la maison avec une défaite méritée à l'issue d'un nouveau non-match. Thiago Motta, capitaine, part en ayant concédé un penalty et le PSG perd son invincibilité de près de deux ans à domicile en L1...

Les compositions :

Le banc du PSG : Areola, Kurzawa, Rimane, Rabiot, Pastore, Draxler et Weah.

Le onze de Rennes : Koubek – Traoré (Sarr, 74e), Gnagnon, Gelin, Bensebaini – Zeffane, Prcic (Maouassa, 91e), André, Lea Siliki, Bourigeaud - Hunou

La feuille de match :

Les buts : Bourigeaud (0-1, 52e), Hunou (0-2, 71e)

Les avertissements : Kimpembe (48e, tacle dangereux)

L'impact au classement : 

Avant la rencontre, le classement est le suivant :

  1. PSG : 92 points (+81) 
  2. Lyon : 75 points (+44)
  3. AS Monaco : 74 points (+36)
  4. Marseille : 74 points (+32)
  5. Rennes : 54 points (+4)

Le match :

Paris commence à fond et Di Maria tire de façon cadrée après 20 secondes mùais Koubek capte (1e). Cela ne se confirme pas vraiment et Rennes rentre peu à peu dans le match, jouant haut (4e). Paris reprend ensuite la maîtrise et Koubek sauve en quelque sorte son camp sur un long centre (8e). La première vraie grosse occasion est parisienne avec une frappe terrible de Di Maria sur la barre après une mauvaise relance adverse (10e) ! Meunier envoie aussi un bon centre mais la tête de Mbappé n'est pas dangereuse (11e). Rennes revient ensuite dans le jeu et multiplie les corners (20e). C'est menaçant plus que dangereux et Nkunku rate en plus sa passe sur un énorme contre (21e).

Peu à peu, le match s'enfonce dans un faux rythme et le PSG souffre d'un gros manque d'application pour se montrer dangereux (25e). Di Maria décale totuefois bien Meunier côté droit qui centre et Nkunku écrase sa demi-volée, permettant à Koubek de repousser en corner (26e). Comme Rennes avant, c'est au PSG de les enchaîner mais ils ne donnent rien (32e). La partie est globalement très verrouillée, les occasions sont rares et on s'ennuie dur (41e)... Di Maria sort de sa boîte et envoie un bon centre en retrait à Mbappé qui rate malheureusement complètement sa reprise (44e). Sans surprise, le score est de 0-0 à la pause de cette purge.

Aucun changement n'a lieu à la pause et la partie reprend avec un tacle très sale de Kimpembe, logiquement averti (48e). La partie s'enlise mais Thiago Motta retient Hunou dans la surface et un penalty logique est sifflé contre l'Italien (51e). Bourigeaud s'élance et trompe Trapp au ras du poteau (0-1, 52e). Ce but fait très vaguement réagir le PSG mais ça n'a rien de très flagrant et Di Maria préfère s'écrouler dans la surface plutôt que de jouer un bon coup (60e)... A l'heure de jeu, Emery réagit enfin et lance Draxler et Rabiot pour Nkunku et Diarra (62e). Cela amène vite de l'énergie et de la justesse, à l'image d'une percée de Lo Celso dans la surface (65e).

Di Maria, touché peu avant, tente aussi sa chance et sa tentative déviée par Mbappé. L'Argentin tente sa chance aussi sur un slalom, sans réussite (69e). Et c'est finalement Rennes qui punit sur un contre avec Hunou qui conclut sur une frappe de volée imparable (71e, 0-2). Alors que la partie semble entendue, Thiago Motta sort pour Pastore afin de recoller (79e). Dans ce marasme, on retrouve bien un éclair de Pastore sur un bon centre de Berchiche mais Koubek repousse (83e). C'est encore l'ARgentin qui est dangereux de la tête sur corner mais Koubel repousse bien au premier poteau (86e).

Paris finit la rencontre de façon peu glorieuse et termine donc sa saison à domicile par une défaite qui fait tâche pour les adieux de Thiago Motta.

L'avant-match :

20h57 : 

20h56 : 

20h55 :

20h54 :

20h45 : 

20h33 : 

20h31 : 

20h26 : 

20h24 :

20h20 :

20h15 :

20h10 :

20h05 :

 

Match lié 


News 

Aujourd'hui

dimanche 27 mai

samedi 26 mai

vendredi 25 mai

jeudi 24 mai

mercredi 23 mai

mardi 22 mai

lundi 21 mai

dimanche 20 mai

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux