Article 

PSG/Strasbourg (2-2), le Racing gâche la fête

Publié le dimanche 7 avril 2019 à 22:52 par Philippe Goguet
Le PSG recevait le Racing Club de Strasbourg ce dimanche soir (21h) à l'occasion de la 31e journée de L1, et les Parisiens n'ont pas gagné le match qui leur aurait permis d'être champion de France. Ils ont ouvert le score par Choupo-Moting mais étaient pourtant menés à la pause par un bon Racing. Paris va beaucoup pousser pour revenir, égalisant par Kehrer, mais ne va pas gagner pour autant, butant sur un grand gardien adverse.

Les compositions :

Le banc du PSG : Areola, Kehrer, Nsoki, Draxler et Mbappé.

Le onze de Strasbourg : Sels - Lala, Caci, Mitrovic, Martinez, Carole - Sissoko, Prcic, Gonçalves (Liénard, 65e) - Da Costa (Grandsir, 73e), Ajorque
Le banc de Strasbourg : Kamara, Ndour, Zemzemi, Liénard, Fofana, Grandsir et Mothiba.

La feuille de match :

Les buts : Choupo-Moting (1-0, 13e, passe décisive de Dagba), Da Costa (1-1, 26e, passe décisive de Carole), Gonçalves (1-2, 38e), Kehrer (82e, passe décisive de Draxler)

Les avertissements : Lala (57e, tacle en retard sur Nkunku), Sels (88e, gain de temps)

L'expulsion : Tuchel (58e, contestation)

L'impact au classement : 

Après la rencontre, le classement est le suivant :

  1. PSG : 81 points (+71) (-1 match)
  2. Lille : 61 points (+22)
  3. Lyon : 56 points (+14)
  4. Saint-Etienne : 50 points (+8)
  5. Marseille : 48 points (+5)

Le match :

C'est finalement un PSG en 4-4-2 avec Bernat et Alves en milieux offensifs côté PSG et Dagba provoque un premier corner, facilement repoussé (2e). Paris est pourtant maladroit mais le RCS joue mal deux bons coups. La première frappe est toutefois parisienne avec Paredes mais sa tentative est au-dessus (5e). Un nouveau corner est obtenu par Dagba mais la reprise de Kimpembe est au-dessus (8e). Thiago Silva ne fait pas mieux de la tête quelques instants plus tard (10e). Paris ouvre finalement le score d'une action limpide : Paredes trouve Dagba sur l'aile droit d'une transversale parfaite. Il centre pour Choupo-Moting qui conclut de près (1-0, 13e).

Le plus dur a été fait mais Paris ne s'arrête pas et les corners continuent d'arriver, même si ce n'est toujours pas dangereux (18e). Le Racing se montre aussi et Thiago Silva repousse ainsi un centre compliqué (20e). Da Costa gâche même une grosse occasion sur un contre en tirant au-dessus (22e). Le Racing égalise finalement d'une action limpide : Carole est lancé côté gauche et centre en retard pour Da Costa qui égalise d'une frappe placée imparable (1-1, 26e).

L'incroyable arrive pourtant : Alves envoie Nkunku au but qui pique son ballon devant Matz Sels et s'apprête à marquer. Choupo-Moting se met alors devant le ballon et l'empêche de rentrer de façon incompréhensible, trompé par l'intervention ratée d'un Strasbourgeois (28e) ! Sur le contre, c'est Buffon qui est sollicité et dévie le ballon en corner (29e) ! Alves tente aussi de s'infiltrer mais il est gêné dans la surface (33e). La rencontre est pour le moins ouverte et les opportunités se succèdent : Choupo-Moting est trop court tandis que Silva dégage un centre dangereux (38e).

Contre toute attente, c'est même Strasbourg qui prend l'avantage sur un corner mal repoussé. Gonçalves ne se pose pas de questions depuis les 20 mètres et envoie une volée au fond des filets d'un Buffon immobile (1-2, 38e). 

Cela ne s'arrête pas et Kimpembe doit encore sortir un gros tacle dans sa surface sur un contre pour contrer Ajorque (40e) et c'est encore le même Kimpembe qui doit sauver sur un centre de Lala (43e). Paris a pourtant une grosse oopportunité de revenir sur un bonce ntre de Dagba repris comme il peut par Alves mais Sels se détend bien sur sa ligne pour repousser (45e). La mi-temps est sifflée juste après et Strasbourg mène donc à la surprise générale au Parc.

Aucun changement n'a lieu à la pause et la partie repart avec un PSG qui tente d'égaliser mais fait face à un Strasbourg toujours aussi accrocheur, Martinez se payant la cheville de Nkunku (51e). Sur le contre, Lala s'échappe et envoie un centre dans les 6m que personne ne coupe (52e). L'égalisation passe proche sur une bonne action : Verratti décale Alves qui centre, Nkunku remise pour Bernat qui frappe juste à côté (54e). Alors que Nkunku se fait découper côté droit par Lala, c'est Tuchel qui explose et se fait expulser (58e). Le Racing joue aussi bien mal certains contres et Prcic peut faire une tête tout seul mais hors-cadre (59e).

A l'heure de jeu, le PSG voit Mbappé et Draxler remplacer Choupo-Moting et Kurzawa, Bernat passant arrière gauche (60e). Il ne faut pas longtemps pour que Mbappé embrase le match et Martinez le rattrape d'un rien dans les 6m (62e). Le siège commence et le Racing est désormais arc-bouté devant sa surface. Cela donne un corner repoussé sur Alves qui frappe, au-dessus (65e). C'est encore Mbappé qui est dangereux sur une remise de Silva mais le Brésilien était hors-jeu (68e). La partie devient folle avec Bernat qui centre en retrait pour Alves dont la reprise touche la barre. Sur le contre, Kimpembe réussit un gros retour et sauve (70e). Strasbourg est désormais à 11 en défense et Paredes tente de loin, mais c'est au-dessus (75e).

A l'entame du dernier quart d'heure, Kehrer vient remplacer Nkunku, Paris passant à trois derrière. Le temps passe et Paris a de plus en plus de mal à être dangereux, le long ballon de Verratti pour Alves étant mal contrôlé (80e). C'est encore et toujours Mbappé qui secoue tout le monde et efface toute la défense adverse avant de buter sur Matz Sels. Mais sur le corner, Draxler trouve la tête parfaite de Kehrer pour marquer et égaliser (2-2, 82e) ! 

Paris appuye encore sur l'accélérateur et Draxler donne un ballon de but à Mbappé qui s'en va défier Matz Sels mais c'est encore le gardien qui gagne son duel (85e) ! Bernat tente aussi d'envoyer un centre dans la boîte mais personne ne touche le ballon (87e). Le temps additionnel est de trois minutes alors que Paris tente d'arracher la victoire. Le PSG pense marquer mais c'est encore Sels qui gagne son duel face à Alves dans la surface, gênant le Brésilien qui tire au-dessus aux 6m (92e). Mbappé tente aussi sa chance d'une frappe aux 20m mais c'est raté et le ballon file au-dessus (93e).

Le PSG doit finalement se contenter d'un match nul qui lui empêche de fêter le titre devant son public.

L'avant-match :

21h : Entrée des deux équipes sur le terrain

20h59 : L'ambiance au Parc 

20h56 : Début du match imminent, les deux équipes sont dans le couloir des vestiaires.

20h50 : L'échauffement est presque fini

20h45 : Le président du PSG ne sera pas là

20h40 : Soir de possible titre mais aussi soir de deuil au Parc 

20h35 : Echauffement en cours

20h30 : La grande surprise de l'avant-match, Mbappé est remplaçant

20h25 : C'est Canal+ qui diffuse la rencontre et il faudra donc se rendre sur le site du diffuseur pour voir PSG/Strasbourg en streaming.

Match lié 


News 

vendredi 20 septembre

jeudi 19 septembre

mercredi 18 septembre

mardi 17 septembre

lundi 16 septembre

dimanche 15 septembre

samedi 14 septembre

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux