Article 

Sans Mbappé pour PSG/Angers, peut-être avec Cavani et Meunier

Publié le vendredi 4 octobre 2019 à 15:22 par Philippe Goguet
Thomas Tuchel sera privé de Kylian Mbappé pour PSG/Angers a annoncé l'entraîneur parisien en conférence de presse. Pas de rechute mais un joueur tout simplement pas prêt. Edinson Cavani et Thomas Meunier pourrait en revanche être disponibles.

Retour à l'infirmerie pour Mbappé

Quatre jours après l'intense déplacement à Istanbul, le PSG reçoit ce samedi Angers à l'occasion de la 9ème journée de Ligue 1 et Thomas Tuchel va encore une fois devoir faire avec de nombreux blessés. Remplaçant lors des deux derniers matches, Kylian Mbappé sera cette fois absent comme l'a annoncé son entraîneur : « Pour demain, ce n'est pas possible qu'il soit avec nous mais ce n'est pas une rechute, c'est une réaction entre la cicatrice et le nerf. On a une réaction et cela peut apparaître s'il joue ou s'il s'entraîne et c'est normal. J'ai compris qu'on doit avoir un peu de temps pour traiter la cicatrice. Ce n'est pas encore un blessé, ce n'est pas le cas. »

Concernant la trêve internationale et la présence de Kylian Mbappé en équipe de France, c'est là aussi très flou. Alors que le sélectionneur national Didier Deschamps semblait hier plutôt confiant quant au fait de pouvoir s'appuyer sur le joueur, Tuchel est quant à lui plus prudent : « Je n'ai pas parlé avec Didier Deschamps jusqu'à aujourd'hui car ce sont des informations d'hier et d'aujourd'hui. On fait les examens en ce moment donc on pourra lui donner plus d'informations un peu plus tard. »

« On a maintenant cette petite réaction et quand il la ressent, il n'est pas libre »

Malgré ce nouveau contretemps concernant le retour à 100% de Mbappé, Tuchel ne s'inquiète pas pour autant concernant le joueur à moyen terme, refusant un éventuel impact sur son jeu : « Non, il était très libre et il se sentait bien mais on a maintenant cette petite réaction et quand il la ressent, il n'est pas libre. Quand il ne l'est pas, ça influence son jeu mais tout le monde m'a dit que si on suit un traitement pendant quelques jours sur la cicatrice, il ira comme avant. Avant Bordeaux, il était totalement prêt et il n'avait rien les jours avant Galatasaray. Quand il est comme ça, il a montré pendant l'entraînement et à Bordreaux qu'il est capable de faire beaucoup de sprints sans influence. »

Cavani et Meunier incertains pour PSG/Angers

« Edi n'a pas de douleurs mais il ne se sent pas complètement libre »

Si Mbappé est forfait, Edinson Cavani est quant à lui incertain : « Honnêtement je ne sais pas avec Edi à cet instant. On doit attendre l'entraînement. Il s'est entraîné hier avec nous mais ce n'était pas très intensif après le match à Istanbul. Il a fait l'entraînement avant et après Bordeaux, il a tout fait sans douleurs, mais il m'a dit "je ne me sens pas à l'aise ni à 100%, je suis à 90%" donc on a décidé de ne pas prendre de risques. C'est la même chose pour demain. Il n'a pas de douleurs mais il ne se sent pas complètement libre. C'est vrai pour tous les joueurs mais c'est absolument nécessaire pour les attaquants qu'il n'ait pas à réfléchir à cette chose. Ce n'était pas comme ça avant Bordeaux et Istanbul et on doit attendre aujourd'hui pour savoir si c'est le moment de prendre un risque ou si on gagne encore 10 jours pendant la trêve pour être sûr contre Nice. C'est la décision qu'on doit prendre aujourd'hui. »

Le reste du groupe est également amputé des blessés habituels et voit Thomas Meunier rejoindre le groupe des incertains : « Pour les autres, Thilo Kehrer, Julian Draxler et Colin Dagba ne sont pas avec l'équipe. Quant à Thomas Meunier, il a seulement reçu des soins hier mais je suis convaincu qu'il va essayer aujourd'hui (de s'entraîner) et on va décider si c'est possible ou non. Thomas a beaucoup joué et il n'est pas blessé mais un peu fatigué d'un point de vue musculaire, notamment à la cuisse gauche. »

Un adversaire coriace à percer

Le PSG pourrait donc être bien handicapé à l'heure de défier un SCO que Thomas Tuchel tient en haute estime : « Ils ont gagné beaucoup de matches et ont marqué beaucoup de buts. Ils sont très forts en contre-attaque, c'est une équipe très équilibrée et ils ont mérité d'avoir beaucoup de points jusqu'à maintenant. C'est un match difficile et on dot être très concentrés. Ils jouent très ensemble, vraiment comme une équipe, et ils sont très dangereux. Ils ne lâchent pas pendant les matches, ils marquent des buts très tardivement et ils ont gagné beaucoup de confiance. C'est un match très difficile pour nous mais nous en sommes capables et c'est nécessaire de jouer avec concentration, sérieux et intensité. »

Dans un match pareil, l'ouverture du score vaudra cher et c'est possiblement Mauro Icardi qui pourrait s'en charger, un buteur en cours d'adaptation dans sa nouvelle équipe : « Cela aide quelques fois qu'il reste dans la dernière ligne et ne décroche pas, cela peut aussi nous aider car ça peut ouvrir des espaces devant pour nous. Il aime ça. Pour moi, c'est un joueur pour le dernier contact, comme à Istanbul, c'est aussi une qualité d'être là et de faire la première touche pour marquer, d'être décisif. D'un autre côté, on doit avoir un peu de temps pour s'adapter et il doit aussi le faire. Il ne s'est pas beaucoup entraîné avec nous, il a joué contre le Real Madrid et Galatasaray pratiquement sans entraînement, il a été très bon. Il a été très attentif sans le ballon, il a beaucoup travaillé et c'était très important. Cela donne de la confiance et de la stabilité à l'équipe. Pour tous les autres choix, c'est une question de temps, comment s'adapter pour l'utiliser plus dans notre jeu. » À défaut du jeu, son coach se contentera très probablement des buts pour ce difficile PSG/Angers.

Joueur(s) lié(s) 
Match lié 


News 

mercredi 23 octobre

mardi 22 octobre

lundi 21 octobre

dimanche 20 octobre

samedi 19 octobre

vendredi 18 octobre

jeudi 17 octobre

mercredi 16 octobre

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux