Article 

Sentinelle, BBC, remontada, confiance, Neymar, la conf' d'Emery avant Real Madrid/PSG

Publié le mardi 13 février 2018 à 20:57 par Philippe Goguet
A la veille de Real Madrid/PSG, Unai Emery était devant la presse en conférence. Il a évoqué quelques points du match, notamment le nom du milieu défensif titulaire, la pression qui pèse sur ses épaules, les relents de la remontada ou encore les attaques des deux camps.

Pourquoi le PSG ne s’est pas entraîné à Madrid :

 « On a décidé de s’entrainer à Paris car c’est une pratique habituelle cette saison pour les matches de C1. Lorsqu’on vient s’entraîner sur place, en l’occurrence à Madrid, c’est pour voir le terrain, le stade la pelouse, mais les joueurs connaissent tous ça à ce niveau-là. Donc on a préféré s’entraîner en privé à Paris, à huis clos. »

Que signifie ce match pour le PSG au niveau mental ?

« On affronte cette partie comme une opportunité. On souhaite grandir, progresser et on va jouer contre le tenant du titre. Historiquement, ils l’ont gagné 12 fois, c’est le record et c’est le niveau auquel nous souhaitons arriver. On a la possibilité de démontrer où nous en sommes et quelle est la voie à suivre dans ce but. »

Diarra prêt pour débuter comme sentinelle ?

«Adrien a plus joué comme n°8 et la première option comme nous, c’est qu’il continue à ce poste»

« D’abord, j’ai comme habitude de dire d’abord aux joueurs qui va jouer mais tous les joueurs dans le groupe sont prêts pour jouer et ils ont l’envie d’être sur le terrain. Pour moi, les deux options pour jouer comme sentinelle sont Lassana Diarra et Giovani Lo Celso. Les deux sont prêts. Rabiot ? Nous avons travaillé toute la saison mais aussi sur les mois de janvier et février des choses pour chaque match mais aussi dans un processus pour les matches importants comme celui de demain. Adrien a plus joué comme n°8 et la première option comme nous, c’est qu’il continue à ce poste mais il peut se passer quelque chose durant le match et il peut jouer comme sentinelle : il est prêt et peut le faire. Nous avons fait tout le travail avec Lo Celso, qui a fait des bonnes performances, mais aussi avec Lass Diarra durant les deux dernières semaines. Comme vous le savez, Motta est blessé et je préfère qu’il continue le travail pour les prochains matches. »

A quel match s’attend-il demain ?

« J’espère un match très compétitif sur le terrain et j’attends un match avec beaucoup d’intensité. Tu as des grands joueurs dans les deux équipes et l’intensité est une des choses qu’ils démontrent. Le talent, l’intensité, le rythme et la capacité à surmonter individuellement les actions de un-contre-un mais aussi la vitesse. Tout est en place pour voir et profiter d’un grand match. »

Ce qu’il craint le plus ?

« On va jouer contre l’équipe qui a le plus gagné la compétition, douze fois, elle a dans son effectif le meilleur buteur de cette compétition et nous avons du respect pour leur histoire et leurs joueurs. Mais nous avons beaucoup de confiance en nos joueurs pour démontrer aussi dans ce match que nous sommes près d’eux en termes de performances et que nous avons la possibilité de passer ce tour. »

Le début du match préparé différemment après la remontada ?

«La préparation de ce match a commencé lors de celui de l’an dernier »

« Peut-être que la préparation de ce match a commencé lors de celui de l’an dernier. Cela nous apporte une expérience supplémentaire qu’on voudrait rendre positive. On en a parlé, pas beaucoup, mais très clairement de ces moments-là et des circonstances qui ont entouré ce match et parfois, quand les choses ne vont pas dans le bon sens, on apprend beaucoup. On est mieux préparés aujourd’hui. L’équipe, indépendamment du résultat de demain, est prête pour lutter à ce niveau-là contre la meilleure équipe. »

Envie d’affronter la BBC de Madrid ?

«Quand nous connaîtrons la composition, on rappellera des situations individuelles qui pourront surgir »

« Moi, j’attends le meilleur Real Madrid et je suis certain que, de la même manière que nous allons composer le onze de départ avec les joueurs qui sont le mieux, j’imagine que le Real fera pareil, ils joueront avec le meilleur 11. Evidemment, on ne peut pas imaginer qu’aucun des trois ne soit pas dans le onze de départ mais cela ne m’étonnerait pas non plus qu’ils n’y soient pas tous les trois. C’est vrai que le schéma peut varier en fonction des profils des joueurs mais aussi en fonction des possibilités au niveau des changements donc on a travaillé sur tout ce que peut offrir comme option le Rel Madrid. Quand nous connaîtrons la composition, on rappellera des situations individuelles qui pourront surgir parce que nous les avons déjà travaillées. Je m’attends à ce que les trois jouent ou à ce que n’importe lequel des entrants possibles joue. Ce que j’attends, c’est le meilleur Real Madrid avec un rendement très élevé. »

Plutôt la BBC ou la MCN qui va dominer ?

« Chacun va essayer d’imposer son attaque et de mettre en place les meilleures conditions pour que tout se passe bien mais il faut prendre en compte les défenses. Il y a de grands défenseurs dans les deux équipes et ce sont ces défenses qui sont en charge de freiner l’adversaire. J’insiste : le plus important d’après moi, et indépendamment des grands joueurs qu’il y a sur la pelouse, c’est que nous puissions tous profiter de ce match. »

Un match qui tombe à point nommé selon vous, pourquoi ?

« En raison de l’enthousiasme que nous avons. Nous en avons beaucoup dans notre volonté de continuer de grandir et le Real est une immense opportunité de le faire. Nous souhaitons toujours jouer contre les meilleures équipes et on va jouer contre le tenant. »

Une pression particulière sur ses épaules ?

« Moi je vis chaque moment, chaque jour, chaque match, notamment celui de demain, comme une grande opportunité. Je veux profiter de chaque moment de cet éliminatoire avec une grande passion. J’ai une grande confiance en notre équipe. Nous sommes aussi conscients de toute la difficulté du match et nous pouvons l’affronter avec notre personnalité. J’ai l’envie et la motivation de voir un grand PSG. Avec le travail que nous avons fait, nous pouvons les affronter avec confiance. »

Le vrai début de la saison demain ?

« Toutes les compétitions sont très importantes. Mais c’est vrai qu’après les compétitions nationales, la Champions League est spéciale car c’est la plus difficile, celle où nous croisons les meilleures équipes. Le PSG est un club nouveau mais il a l’enthousiasme pour grandir et jouer des matches comme celui de demain, pour affronter les meilleures équipes et les meilleurs joueurs du monde. Pour les affronter et en avoir dans l’équipe. »

De la pression avec la remontada ? 

« Je vis chaque instant avec une sensation qui me pousse à profiter de chaque instant et je maintiens un grand respect de tout ce qui m’entoure. Mais j’ai une confiance extrême en ce que nous pouvons faire et obtenir. »

Avec Neymar et Mbappé, le Real Madrid jaloux du PSG ?

« Je ne pense pas, ils ont l’histoire de leur côté quand même, le présent aussi, ils ont de grands résultats et de grands joueurs donc non. »

Une opportunité d’affirmer la légitimité du PSG au niveau européen ?

« C’est une grande opportunité et aussi un pas de plus vers plus d’expérience. On est mieux préparés pour cet éliminatoire. »

S’il échangerait Neymar avec Cristiano Ronaldo ?

« Je suis ravi d’avoir Neymar. »

Match lié 


News 

mardi 20 février

lundi 19 février

dimanche 18 février

samedi 17 février

vendredi 16 février

jeudi 15 février

mercredi 14 février

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux