Article 

Solskjaer : «On y a toujours cru, c'est ça le truc»

Publié le jeudi 7 mars 2019 à 9:34 par Jean Chemarin
Ole Gunnar Solskajer avait le sourire après la victoire et la qualification de son Manchester United face au PSG. Le Norvégien avait annoncé avant le match qu'il voulait que son équipe marque en premier pour y croire et son plan s'est déroulé exactement comme il l'avait prévu.

Le secret de la qualification

«On y a toujours cru, c'est ça le truc. On avait un plan, on l'a appliqué. Il ne s'agissait pas de garder la balle, car face à cette équipe, si on laisse trop d'espaces, avec Mbappé... On l'a constaté plusieurs fois en première période quand nous avions commis des erreurs défensives. Le plan était de marquer en premier, d'être toujours dans le match à dix minutes de la fin, et voir ce qu'il pouvait arriver. Mais on ne s'attendait pas à marquer après deux minutes. Cela a ouvert le match pour nous. On voulait qu'il y ait beaucoup de buts dans ce match.»

L'inspiration de l'Ajax

«C'est ça la Ligue des champions. On l'a vu hier soir (mardi soir) lors de Real Madrid/Ajax. On a axé notre discours d'avant-match sur ça. Eux aussi sans doute. L'an dernier, la Juve avait failli le faire contre le Real, l'année d'avant le Barça l'avait fait contre le PSG. On a toujours su que c'était possible et à ce club, on a l'habitude de le faire. C'est ça Manchester United.»

L'action du penalty

«Non, je n'ai pas revu l'action à la télévision. J'espère que c'est la bonne décision. J'ai essayé de calmer tout le monde, car l'arbitre avait une énorme décision à prendre. Mon staff m'a dit qu'il y avait penalty, que c'était évident.»

Le sang-froid de Rashford

«Oui j'ai douté (sourire). Avec Molde en Ligue des champions, on avait eu un penalty à la dernière minute face à Bâle et mon joueur l'avait manqué et on s'était fait sortir. Donc là bien sûr que j'ai douté. Normalement c'est Paul (Pogba) qui les tire. Rashford a 21 ans et il y avait une énorme pression sur lui, mais il ne semblait pas du tout nerveux. Sans peur. Lui et Rom (Lukaku) ont été fantastiques ce soir.»

Le match de Fred et McTominay

«Ils ont fait un travail incroyable, en mettant la pression sur Marco Verratti et Marquinhos. Fred a probablement réalisé son meilleur match avec nous, et vous comprenez mieux pourquoi on l'a recruté. Il a la mentalité d'un international brésilien. Il prend le ballon, il n'a peur de rien, ne doute pas. Nous avons joué avec un système aujourd'hui qu'il avait l'habitude de jouer au Shakhtar Donetsk et c'est pour ça qu'on l'a recruté.»

Match lié 


News 

mardi 19 mars

lundi 18 mars

dimanche 17 mars

samedi 16 mars

vendredi 15 mars

jeudi 14 mars

mercredi 13 mars

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux