Article 

Thiago Silva : «Ce qu'on a fait, ce n'était pas suffisant»

Publié le mercredi 7 mars 2018 à 13:03 par Philippe Goguet
Après la défaite 2-1 face au Real Madrid et l'élimination, le capitaine du PSG Thiago Silva s'est exprimé et a regretté le niveau de jeu affiché. S'il exonère en partie son coach en estimant que c'était la faute des joueurs, il pointe aussi du doigt le match aller, qu'il n'avait pas joué...

Dans le onze de départ du PSG pour ce huitième de finale retour face au Real Madrid, le capitaine parisien Thiago Silva a tenu son rang défensivement mais n'a pas pu empêcher le navire de couler pour autant. Devant la presse, à l'issue de la rencontre, il n'a d'ailleurs pas caché à quel point son équipe avait été inférieure : «C’était un match difficile pour tout le monde. On avait beaucoup de choses en tête. Ce qu'on a fait aujourd'hui, ce n'était pas suffisant. C'est dommage après le parcours qu'on avait fait. C'est difficile, c'est un moment très dur pour nous, encore une élimination. »

L'heure n'est pas à la fête du côté du PSG mais le capitaine va tout de même revenir sur la partie et l'avenir. Interrogés sur d'éventuels changements, celui dont la relation n'est pas au beau fixe avec Emery va tenir un discours responsabilisant surtout lui et ses partenaires : «Les changements, ce n'est pas le moment d'en parler et pas à moi de le dire. Et ce n’est pas la faute du coach. Le coach fait les choix, même s’ils sont difficiles parce qu’on a un groupe très important, avec de grands joueurs. C’est toujours difficile de choisir les onze qui doivent débuter. Ce sont nous, les joueurs, qui sommes sur le terrain. Nous sommes à ses côtés.»

Le capitaine va aussi s'exprimer sur ce qu'il manque au PSG pour être l'égal de son bourreau et sa réponse peut laisser perplexe :«Nos effectifs sont similaires. Tous les joueurs du Real et du PSG sont pareils.» Il s'explique ensuite : «Le match aller (NDLR : qu'il n'avait pas joué) avait trop fait la différence. Il y avait beaucoup de pression de jouer là-bas. Il ont eu la chance de marquer deux buts en cinq minutes là bas. Ils ont joué avec plus de confiance ici.»

Il conclut finalement de façon limpide : «Quant à nous, on a eu du mal à trouver des espaces face à une formation regroupée.C'est difficile de jouer contre une équipe très ressérée comme le Real.» Un peu plus tôt, il s'était montré philosophe : «C'est frustrant mais on doit continuer même si c'est difficile de relever la tête et d'être positif. Il faut continuer, c'est la vie, c'est le football, même si nous sommes tristes, comme nos supporters.» Un discours qui semble revenir tous les ans à la même époque...

Joueur(s) lié(s) 
Match lié 


News 

Aujourd'hui

jeudi 13 décembre

mercredi 12 décembre

mardi 11 décembre

lundi 10 décembre

dimanche 09 décembre

samedi 08 décembre

vendredi 07 décembre

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux