Article 

Tolisso : «Il faut plus féliciter le Bayern que d'enterrer le PSG»

Publié le mercredi 6 décembre 2017 à 12:02 par Philippe Goguet
Double buteur et particulièrement incisif face au PSG, le milieu français du Bayern a commenté la victoire de son équipe devant la presse et il a insisté sur la performance bavaroise plutôt que sur une éventuelle déroute parisienne.

Transparent lors du match aller au Parc des Princes, Corentin Tolisso a été l'un des grands bonhommes du match retour avec ses deux buts qui, à l'heure de faire les comptes, ont fait la différence et le milieu formé à l'OL s'est arrêté pour revenir sur la partie devant la presse à l'issue de ce Bayern/PSG. Plus que de faillite parisienne, il préfère parler de réussite bavaroise, quelques semaines après avoir pris une énorme claque au Parc des Princes.

Interrogé sur une possible remontée au score, il explique le sentiment qui a animé le Bayern : «À 3-1, non, on n'y croyait pas parce qu'il fallait encore mettre deux buts mais à 2-0 à la mi-temps on y a cru. C'était le même score qu'à l'aller pour eux mais ils ont réussi à mettre ce but qui a été compliqué pour nous car l'exploit était quasi impossible après. On s'est tous remobilisés et on a mis ce troisième but. Le plus important était de gagner et de continuer sur notre bonne dynamique du moment. C'est chose faite.»

«On voulait gommer cet affront du match aller»

Comme ils l'avaient expliqué avant la partie, les Bavarois n'avaient pas apprécié le scénario du match aller, ce que Tolisso confirme : «On voulait gommer cet affront du match aller où on avait perdu 3-0, ce n'était pas la bonne image du Bayern Munich. Ce soir, on a montré une très bonne image et c'est comme ça qu'il faut continuer. [...] Le match aller était compliqué, on jouait dans un système différent et on était à l'extérieur. Ce soir, on était face à notre public, on est sur une dynamique avec beaucoup de victoires.»

Alors que la presse française a vu une faillite du PSG, Tolisso a quant à lui une toute autre vision de la partie comme il l'explique : «C'est nous qui avons fait un très gros match, on est une bonne équipe, une très bonne équipe même. Quand on joue comme ça, qu'on impose un duel physique important, qu'on est bons techniquement et tactiquement, on est difficile à jouer. Il faut plus féliciter le Bayern que d'enterrer le PSG.»



News 

dimanche 17 décembre

samedi 16 décembre

vendredi 15 décembre

jeudi 14 décembre

mercredi 13 décembre

mardi 12 décembre

lundi 11 décembre

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux