Article 

Tuchel : « C'est absolument nécessaire d'avoir des matches comme ça pour s'améliorer »

Publié le dimanche 12 janvier 2020 à 23:52 par Philippe Goguet
Au cours d'une interview assez surréaliste au micro de Canal+ après le nul 3-3 de son équipe contre Monaco, Thomas Tuchel a refusé toute conclusion sur le 4-4-2 de son équipe mais il a apprécié avoir été mis en danger afin de pouvoir progresser.

L'interview en vidéo (transcript ci-dessous) :

Un match qui fait réfléchir à l'avenir du quatuor offensif ?

(Tuchel a un grand sourire malgré le ton).

« Réfléchir à quoi ? Vous savez bien que ça ne marche pas comme ça. Quelle question... On a pris trois buts et vous me demandez si mon équipe est équilibrée.. Allez, on fait une autre question. »

Possible de jouer en 4-4-2 contre des bonnes équipes ?

« On a gagné 6-0 contre une équipe de 6e division puis 6-1 contre une équipe de Saint-Etienne à 10. Après, vous m'avez demandé si on allait jouer comme ça, si j'avais trouvé ma structure et si ça allait être celle contre Dortmund. Et qui a dit que ça ne marche pas comme ça ? (Tallaron lui dit que c'est bien lui). C'était moi ou vous ? Et maintenant, c'est à moi de dire que je ne suis pas sûr ou quelque chose comme ça. J'ai dit que j'y réfléchis toujours, je l'ai toujours dit et c'est pareil aujourd'hui. Je réfléchis après chaque match. Chaque match. Quand on gagne 6-0, tout le monde m'a dit "Ah vous avez trouvé...". Vous m'avez posé la question avant le match, à me parler d'équipe-type. Mais ça ne marche pas comme ça ! Je dis toujours la même chose. Maintenant qu'on a fait 3-3, soudainement, (il se met à mimer) "oh il y a des problèmes en 4-4-2."  »

Dans trois jours avec les 4 mêmes joueurs offensifs ?

« Oui, on peut, mais on doit protéger les espaces, faire un bon contre-pressing et faire quelque chose. On peut jouer dans tous les systèmes : 4-3-2 (NDLR oui il a bien dit ça), 4-1-4-1, 4-4-2, ce n'est pas la question. Non, ce n'est pas la question. Vous posez toujours les questions et je vous dis toujours que c'est comment on joue, comment on protège et fait les couvertures. C'était un bon bon test contre une équipe très forte. On a créé beaucoup d'occasions, eux aussi, et c'est seulement un match pour s'améliorer. C'est tout et c'est bien qu'on ait des matches comme ça. »

Un discours à destination des 4 offensifs pour les faire défendre plus ?

« Mais ça ne marche pas comme ça ! On va analyser le match, comme à chaque fois. Le problème est qu'on gagne 8 fois et que vous dites toujours "il a trouvé, il a trouvé" et vous oubliez qu'on a fait pareil en 4-3-3. Mais on fait un match nul 3-3 et la première question c'est "oh le 4-4-2"... Nous, on réfléchit seulement aux choses tactiques, à ce qu'on fait de nos principes. Si on joue en 4-4-2, on doit faire attention à telle ou telle chose, faire un certain contre-pressing, nous protéger. Si on joue en 4-3-3, on doit faire autre chose, pour créer des occasions ou se protéger. C'est comme ça et on va le faire. C'est un 3-3 et un match nul, OK, on a eu des grandes occasions avec Ney et Kylian pour gagner. »

Un gros débat d'après-match...

« Ce n'est pas un débat, c'est toujours la même chose ! On reste calme, totalement calmes car c'est absolument nécessaire d'avoir des matches comme ça pour s'améliorer. »

Match lié 


News 

Aujourd'hui

lundi 27 janvier

dimanche 26 janvier

samedi 25 janvier

vendredi 24 janvier

jeudi 23 janvier

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux