Article 

Tuchel : «On doit s'adapter car on a eu des difficultés à Bruges»

Publié le mardi 5 novembre 2019 à 18:15 par Philippe Goguet
A la veille de PSG/Bruges, Thomas Tuchel a longuement insisté sur le fait que le Club Bruges avait posé de réels problèmes lors du match aller et que les Parisiens devaient faire un match en conséquence au retour. Viendra alors, en toute logique, la qualification.

Un Bruges/PSG qui n'a pas été oublié

Vainqueur 5-0 à l'aller, le PSG n'a pourtant pas passé 90 minutes tranquilles du côté de Bruges et l'entraîneur Thomas Tuchel n'a pas manqué de le rappeler lors de sa conférence de presse du jour, à la veille du match retour au Parc des Princes : « On doit s'adapter car on a eu des difficultés à Bruges en première mi-temps avec leur pressing et leur façon de jouer. Ils ont joué avec beaucoup de courage, très haut, en étant très agressifs et on a eu besoin de beaucoup de minutes pour s'adapter. C'était une victoire méritée à la fin, une victoire extra avec 5 buts, mais il y a eu beaucoup de minutes compliquées pour nous. Demain, il faudra s'adapter, s'améliorer et être préparés. »

« J'espère que nous sommes prêts, on a fait une réunion et un entraînement tactique aujourd'hui afin d'être préparés à toutes les situations »

En cas de victoire, c'est notamment la qualification pour les huitièmes de finale que le PSG validerait mais Paris n'en est pas là à écouter son coach : « Je ne pense pas à ça ni comme ça, ce sont des conséquences. Il y a d'abord la performance. [...]  J'espère que nous sommes prêts, on a fait une réunion et un entraînement tactique aujourd'hui afin d'être préparés à toutes les situations. Si nous sommes capables de faire ça bien, de montrer notre mentalité et d'être compétitifs, on a la possibilité de gagner encore. Et si on gagne, la conséquence peut être la qualification mais le résultat et la qualification sont les conséquences de notre performance. On ne peut contrôler que la performance et nous sommes responsables de cela. »

Faire mieux que le Real et qu'à Dijon

Avant de secouer le PSG pendant une heure, les Belges avaient aussi accroché le Real Madrid en faisan un bon nul chez lui (2-2). De à imaginer « Bruges pareil qu'à aller, je ne sais pas » explique le coach du PSG qui enchaîne : « J'ai vu Bruges contre le Real Madrid, et ils ont été très courageux durant plusieurs minutes, avec un pressing très haut afin de récupérer le ballon dans le camp adverse. Ils ont réussi à marquer deux buts à Madrid, ce qui est très impressionnant. Contre nous, ils étaient très courageux et très agressifs dans leur stade mais, pour demain, je ne sais pas. On a su s'adapter et marquer cinq buts. »

« Bruges est une équipe très agressive et ils jouent de façon un peu folle, pas complètement structurés sans le ballon »

L'entraîneur parisien se projette même sur le match : « Pour moi, c'est une équipe très courageuse et c'est leur style de presser très haut sur le terrain donc je m'attends à ce qu'ils essayent aussi demain car ils n'ont rien à perdre. Ils vont essayer durant quelques minutes car il n'a pas été possible pour eux de le faire durant tout le match à Madrid contre le Real. J'espère que ce ne sera pas possible ici au Parc des Princes mais cela dépend de notre qualité, de notre adaptation, de notre précision et de notre structure de jeu. On doit être très attentifs et préparés à toutes les situations mais c'est une équipe très agressive et ils jouent de façon un peu folle, pas complètement structurés sans le ballon. Ils jouent parfois des un-contre-un sur le terrain, c'est un peu extraordinaire, bien que parfois un peu fou. On doit vraiment jouer avec précision et calme, on doit jouer très vite, on doit prendre des décisions très vite mais on doit s'adapter à tout et y être préparés. »

« On a pris une leçon à Dijon : si on joue avec trop de confiance et avec l'idée que rien ne peut nous arriver, tout peut arriver. »

Et quand la presse belge l'interroge sur un PSG qui s'attend à un match facile, Tuchel prévient : « Oh, j'espère que non. On a pris une leçon à Dijon : si on joue avec trop de confiance et avec l'idée que rien ne peut nous arriver, tout peut arriver. J'ai toujours confiance en mon équipe car ils ont montré beaucoup de fois qu'ils sont capables de jouer de façon très sérieuse et à un très haut niveau. La C1 est une compétition au plus haut niveau en Europe et ce n'est jamais facile. Mais si tout le monde regarde seulement le résultat c'était un 5-0 mais on a eu beaucoup de difficultés pendant quelques minutes, c'était très compliqué. C'est compliqué contre Bruges car ils jouent de façon très particulière et c'est difficile pour s'y adapter. Pour contrôler le match, les contre-attaques et sortir du pressing adverse, on doit jouer de façon très intelligente et avec la mentalité nécessaire. Je suis convaincu que nous sommes capables de le faire mais on doit respecter le jeu et l'adversaire. Pour moi, c'est normal qu'on doive faire ça dans chaque compétition et, en Champions League, sans aucun doute. »

Match lié 


News 

mercredi 20 novembre

mardi 19 novembre

lundi 18 novembre

dimanche 17 novembre

samedi 16 novembre

vendredi 15 novembre

jeudi 14 novembre

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux