Article 

Tuchel : «On peut jouer mieux mais ce n'était pas nécessaire»

Publié le dimanche 6 janvier 2019 à 23:35 par Philippe Goguet
Après la large victoire 4-0 de son équipe face à Pontivy, le coach du PSG Thomas Tuchel s'est largement satisfait du score malgré un collectif parisien en pleine reprise. L'entraîneur s'en contente très largement vu les circonstances comme il l'a expliqué sur le plateau d'Eurosport.

Le match : 

«C'est bien mais c'est toujours un peu difficile de préparer ce match parce qu'on n'a pas d'images de l'adversaire. Et pour eux, c'est le plus grand match de la saison donc c'est toujours un peu compliqué. On n'a eu que deux entraînements donc c'était le troisième jour. Pour ça, on a bien commencé, on a été sérieux et on gagné de façon méritée. Pas de joueurs sont blessés. C'est top.»

Un PSG pas très huilé collectivement :

«C'est normal et ce n'est pas toujours facile pour les joueurs de jouer avec motivation car ils sont arrivés ici aujourd'hui et on a eu des vacances qui étaient aussi nécessaires. C'était le troisième jour et je suis content. On peut jouer mieux, c'est très clair, mais ce n'était pas nécessaire aujourd'hui et, pour cette raison, c'est un bon début d'année.»

Un premier but arrivé assez rapidement :

«Oui et c'est toujours l'objectif de marquer très vite (rire). L'objectif était aussi de jouer un peu plus simple, de ne pas perdre trop de ballons et nous avons perdu un peu trop de ballons. Et pour ça, c'était un bon entraînement car on a fait beaucoup de courses défensives. (Eurosport lui montre le deuxième but avec Diaby qui sert Neymar et Tuchel enchaîne) Moussa a eu un rôle décisif encore et c'est bien pour nous, c'est important.»

Des difficultés parfois constatées en attaque :

«On a aussi un peu manqué de discipline sur les positions, c'était aussi possible d'attaquer sur les côtés avec trois joueurs : Kurzawa, Neymar et Mbappé sur le côté et Alves, Meunier et Nkunku de l'autre côté. Mais les attaquants ne sont pas restés longtemps sur leurs positions, ils voulaient toucher le ballon, c'est comme ça. C'est toujours comme ça à la reprise et nous ne sommes pas trop stricts aujourd'hui.

Le programme pour la suite :

«Mercredi contre Guingamp puis samedi à Amiens. Ensuite, nous avons une semaine à Doha pour s'entraîner et c'est très important. Après, on a 17 matches, un tous les trois jours, et cela va être très très dur.»

Le très bon bilan jusque-là (27 matches, 77 buts pour, 20 contre), l'objectif qui était fixé ?

«Oui mais j'attends de mes joueurs que, si tu joues avec ce maillot, tu joues pour gagner et faire une bonne performance. Notre concentration est toujours sur la performance et, si on joue bien, on a plus de chances de gagner. On se concentre sur la performance et je veux qu'on joue à 100% avec ce maillot, avec intensité, pour gagner et jouer ensemble. Pour moi, il n'y a pas de match important en plus ou en moins. Aujourd'hui, c'est Pontivy et c'était le match le plus important du moment.»

Des joueurs qui rentrent en avance après les vacances :

«J'ai dit avant que je voulais avoir une relation avec mes joueurs, que je voulais que nous soyons fiables. On peut faire des négociations (il dit négations) entre nous mais quand on dit que c'est le 4, cela doit être le 4. Si on dit que c'est le 7, j'attends que les joueurs soient là demain. Pour moi, c'est normal et on doit être disciplinés chaque jour. Ensuite, on vit ensemble et, comme ça, nous sommes fiables entre nous. Je suis donc heureux de ça mais c'est pour moi absolument normal de dire que tel joueur commence le 4, tel autre le 7, etc. De la confiance ? Oui. Et la confiance va dans les deux sens, entre moi et les joueurs.»

Match lié 


News 

mardi 19 mars

lundi 18 mars

dimanche 17 mars

samedi 16 mars

vendredi 15 mars

jeudi 14 mars

mercredi 13 mars

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux