Article 

Tuchel peste sur le VAR : «Après ça, je dois expliquer pourquoi on fait 2-2 ?»

Publié le dimanche 2 décembre 2018 à 23:38 par Philippe Goguet
C'est très décontracté et même parfois hilare que l'entraîneur du PSG Thomas Tuchel a débriefé le match nul 2-2 de son équipe après avoir revu les images des deux penalties non accordés au micro de Canal+. Il a taclé le manque de clairvoyance de l'utilisation de l'arbitrage vidéo.

Son analyse du match :

«Nous avons fait une bonne première mi-temps, très concentrés et structurés, c'était bien avec beaucoup d'efforts parce que Bordeaux (il s'interrompt car Canal+ lui montre la faute sur Neymar dans le temps additionnel de 1e période et il commente ) Ah, ok, merci... On regarde si un but est régulier pendant 5 minutes pour peut-être trouver quelque chose qui invaliderait un but mais nous avons deux occasions de regarder une situation cruciale pour un penalty et on ne regarde pas ? On doit regarder non, c'est le VAR ? Il a regardé un but valable pendant 5 minutes (le premier) au cas où ce n'était pas un but. Et le deuxième penalty ? (Canal lui explique que l'image va arriver et Tuchel continue donc). Après ça, je dois expliquer pourquoi on fait 2-2 ? (Canal diffuse alors la vidéo de l'action sur Choupo-Moting et Tuchel en rigole) Ah, ok. Oh lalala. A ce moment, on doit arrêter de réfléchir sur le jeu et analyser le fait que nous avons gagné parce que nous avons deux penalties non ? Ils ne regardent pas et tu dois demander à l'arbitre pourquoi il ne regarde pas. Il a oublié. »

Des erreurs d'arbitrage qui changent le match ?

«Le premier penalty, ça aurait fait 2-0 et oui, ça change tout. Après ça, c'est fini (il est hilare). Nous, on peut jouer avec confiance avec ce 2-0 ou ce 3-1 car ça aurait été de grandes occasions de marquer un but pour nos joueurs. Après ça, c'est fini. Nous avons oublié de marquer le but décisif et c'est un peu dur car nous avons fait un bon match sauf au cours des 12 premières minutes de la seconde mi-temps. On a joué sans intensité et c'était mérité que Bordeaux égalise. Après, on a encore joué avec beaucoup d'intensité et on a eu beaucoup d'occasions de marquer. A la fin, cela fait 2-2 mais quand tu regardes ces deux situations, c'est dur à expliquer à mon équipe.»

Un PSG qui va bien dormir ce soir malgré tout ?

«Oui, je pense, car on arrive très très tard à Paris. Après ça, je pourrai dormir (rires).»

La blessure de Neymar, identique à la précédente ?

«Je pense mais je ne l'ai pas encore vu. Après ça, on doit être attentifs. Il a dit que ce n'est pas un problème pour jouer ici mais le terrain était dur et j'espère qu'après Strasbourg, il sera en forme.»

Cavani, pas trop mécontent sur le banc ?

«Il a joué contre Monaco avant la trêve, il a aussi joué deux fois durant la trêve avec l'Uruguay, ensuite contre Toulouse puis Liverpool. C'était nécessaire de le faire se reposer. Il peut jouer contre Strasbourg.»

Joueur(s) lié(s) 
Match lié 


News 

Aujourd'hui

mercredi 12 décembre

mardi 11 décembre

lundi 10 décembre

dimanche 09 décembre

samedi 08 décembre

vendredi 07 décembre

jeudi 06 décembre

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux