Article 

Un dirigeant serbe soupçonné d'avoir truqué PSG/Etoile Rouge (L'E)

Publié le vendredi 12 octobre 2018 à 17:14 par Philippe Goguet
Le PSG se retrouve bien malgré lui au coeur d'une enquête de l'UEFA concernant la rencontre face à l'Etoile Rouge de Belgrade. Selon L'Equipe, un dirigeant serbe est soupçonné d'avoir parié autour de 5M€ sur une défaite par cinq buts d'écart, soit pile l'écart constaté (6-1). Les preuves sont toutefois absentes à cette heure.

Après une première ratée contre Liverpool, le PSG s'était relancé en Ligue des Champions face à l'Etoile Rouge de Belgrade il y a peu, étrillant 6-1 une équipe serbe très faible. Mais ce match est désormais dans le viseur de l'UEFA et des autorités frnaçaises révèle le journal L'Equipe. Selon cette source, un dirigeant serbe est soupçonné d'avoir parié autour de 5M€ sur une défaite de son équipe par cinq buts d'écart, soit exactement l'écart entre les deux équipes à la fin de la rencontre. L'UEFA avait été alertée avant la partie quant à cette éventuelle fraude et a vite mis au courant les autorités françaises concernant ce possible match truqué. 

Avant la partie, le dirigeant serbe soupçonné dont l'identité n'a pas été dévoilée aurait mis plusieurs joueurs dans la combine afin que le score soit celui attendu. Durant la partie, Paris va mener 5-0 puis 6-1 et les enquêteurs présents au Parc des Princes sont accompagnés d'un spécialiste qui va rendre un rapport doutant de la sincérité de certains des joueurs vaincus. Un rendez-vous d'après-match a aussi été évoqué pour récupérer l'argent de la somme misée mais ce tuyau fourni n'a pu être vérifié car dévoilé trop tard. De leur côté, les organismes de paris sportifs reconnus n'ont détecté aucune irrégularité sur ce match.

Du côté du PSG, il n'y a pour l'heure aucun soupçon puisque le fameux informateur qui avait annoncé l'affaire avait évoqué une rencontre entre le président parisien Nasser Al-Khelaïfi et le fameux dirigeant serbe à la veille de la rencontre dans un grand hôtel de la capitale. Positionnés et prêts à tout écouter, les enquêteurs vont surtout constater que cette rencontre n'a pas eu lieu. Le PSG s'est d'ailleurs défendu auprès de L'Equipe : «A aucun moment, un membre du Club, quel qu'il soit, n'a été sollicité pour évoquer des questions autres que celles strictement liées à l'organisation du match, à savoir les réunions, visites et autre déjeuner protocolaire d'usage en marge de chaque rencontre d'UEFA Champions League.»

Dans cette affaire qui concerne surtout le club serbe, ses dirigeants et ses joueurs, il n'y a toutefois pour l'heure aucune preuve, simplement des soupçons, mais l'affaire a été prise très au sérieux par l'UEFA et autorités françaises.

Match lié 


News 

Aujourd'hui

samedi 20 octobre

vendredi 19 octobre

jeudi 18 octobre

mercredi 17 octobre

mardi 16 octobre

lundi 15 octobre

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux