Article 

Verratti : «C'est notre faute à nous, les joueurs»

Publié le dimanche 18 décembre 2016 à 13:30 par Philippe Goguet
Après la rencontre perdue à Guingamp, Marco Verratti a assumé devant la presse la situation difficile traversée par son équipe.

Le PSG en crise ?

«Oui, c’est la crise. On a déjà perdu quatre matchs. C’est beaucoup trop. Je n’ai donc pas de problème pour dire que nous sommes en crise. [...] Avant le match contre Montpellier, on réalisait un championnat normal puis après sur les quatre derniers matchs, surtout contre Ludogorets en Ligue des Champions, on ne méritait pas le résultat. Contre Nice on a pourtant bien joué avec beaucoup d’occasions mais on a réalisé le nul. C’est un moment difficile et on doit faire plus. J’ai confiance au club.»

Quel est le problème ?

«Ce n’est pas à cause de l’entraîneur. C’est nous. C’est un problème de concentration, pas de tactique. On joue toujours de la même manière. Mais lors de ces quatre dernières années on a eu cette habitude de dominer et d’être devant avec une belle avance. Aujourd’hui, dès le coup d’envoi on pense déjà avoir gagné le match. L’année dernière on gagnait car on entrait sur le terrain à 100%. Ce n’est plus le cas, nous ne sommes plus concentrés à 100 %.»

Inquiet pour la suite du championnat ?

«Oui, je suis inquiet pour la suite. Nous sommes maintenant 3es, et si Monaco et Nice gagnent, ils vont prendre une bonne avance. Cela va être plus difficile, mais je crois qu'on peut encore gagner le championnat. Si on se reprend et que nous gagnons tous nos matchs, nous serons champions. On doit vraiment se donner à fond, sinon on n'ira pas loin. Dans ma tête je veux gagner tous les matches.»

Unai Emery :

«Pour moi, le coach est un grand coach. Il travaille beaucoup avec nous. On travaille plus que les dernières années et, malgré cela, nous n'avons pas de bons résultats. Mais ce n'est pas la faute de l'entraîneur. Les médias disent souvent quand ça ne va pas que c'est la faute du coach mais, là, c'est notre faute à nous les joueurs.»

Des leaders manquants dans cette équipe ?

«Non, ce n'est pas ça. Il y a des grands joueurs comme Thiago Motta, Thiago Silva et Maxwell. Ils parlent beaucoup et bien. Mais, là, ce n'est pas le moment de parler, de se reprocher des choses les uns aux autres. Nous devons chacun faire notre examen de conscience et, si tout le monde se donne à fond, je suis sûr qu'on s'en sortira.»

Joueur(s) lié(s) 
Match lié 


News 

mercredi 19 septembre

mardi 18 septembre

lundi 17 septembre

dimanche 16 septembre

samedi 15 septembre

vendredi 14 septembre

jeudi 13 septembre

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux