Article 

Al-Khelaïfi repousse les rumeurs sur Dybala, Conte et Ancelotti

Publié le lundi 8 janvier 2018 à 13:07 par Philippe Goguet
Dans la presse italienne, le président du PSG Nasser Al-Khelaïfi a répondu aux rumeurs envoyant Dybala, Ancelotti ou encore Conte à Paris. Il a tout repoussé.

Actuellement à Doha où il assiste à l'Open de Tennis organisé par la fédération locale qu'il dirige, le président du PSG Nasser Al-Khelaïfi a tout de même accordé quelques instants au quotidien généraliste italien La Stampa. Il a surtout été question de commenter les nombreuses rumeurs transalpines envoyant Paulo Dybala, Carlo Ancelotti ou encore Antonio Conte du côté du PSG. Pour l'heure, aucun des trois cités ne devrait rejoindre Paris si on en croit le président parisien.

Le dirigeant a tout d'abord commencé par démentir les rumeurs annonçant l'attaquant de la Juventus au PSG : «La vérité, c'est qu'il y a beaucoup de bons joueurs en Série A, pas seulement Dybala. Si nous étions intéressé par lui, nous appellerions la Juventus.» Entre les deux clubs, la situation a parfois été tendue et Al-Khelaïfi décrit aussi ses relations avec son alter ego turinois : «Agnelli est un ami proche, nous nous sommes parlés mais je peux vous dire que Dybala n'est pas une clé du futur du PSG pour l'instant.»

Après Dybala, Al-Khelaïfi a aussi réfuté les rumeurs concernant les entraîneurs transalpins, Conte et Ancelotti étant régulièrement envoyés du côté du PSG : «En Italie, vous avez d'excellents joueurs, d'excellents clubs et d'excellents coaches. Mais pour le moment, nous sommes heureux avec notre entraîneur Unai Emery.» L'entraîneur parisien n'en est pas moins sous contrat jusqu'en juin prochain seulement, à moins d'emmener le club en demi-finale de la Ligue des Champions, une performance qui lui vaudrait une prolongation de contrat automatique d'un an.



News 

Aujourd'hui

samedi 21 juillet

vendredi 20 juillet

jeudi 19 juillet

mercredi 18 juillet

mardi 17 juillet

lundi 16 juillet

dimanche 15 juillet

samedi 14 juillet

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux