Article 

Aulas avoue avoir relancé le PSG pour Ndombele

Publié le dimanche 19 mai 2019 à 11:24 par Philippe Goguet
Alors que la presse a révélé il y a peu que le PSG s'était replacé dans le dossier Ndombele, le président de l'OL Jean-Michel Aulas a carrément expliqué qu'il avait appelé le club parisien pour lui signifier que d'autres clubs s'étaient positionnés.

Le dossier Ndombele vient de prendre un virage inattendu alors que les grands clubs sont nombreux à l'affût du puissant et très coté milieu de terrain de l'OL. Hier, L'Équipe révélait que Paris s'était replacé dans le dossier en rencontrant à de nombreuses reprises l'entourage du joueur mais c'est le président de l'OL Jean-Michel Aulas qui a carrément annoncé avoir remis Paris en selle dans la course à Ndombele : « Je suis en négociations avec les plus grands clubs européens et j'ai relancé moi-même le PSG pour leur dire de faire en sorte de ne pas se sentir écarté. »

Le boss de l'OL, qui vise un très gros chèque, va ensuite expliquer sa démarche : «Tanguy est un joueur de très grand talent que nous avons choisi avec Florian Maurice et Gérard Houllier à un moment où personne ne le connaissait et il est demandé par tous les plus grands clubs d'Europe.  Je me suis dit que c'était le bon moment pour donner non pas des conseils mais des orientations au PSG. J'ai dit que le PSG gagnerait beaucoup à plus à utiliser les clubs français car ça lui donnerait une relation intuitive avec les clubs français, on dirait que l'argent du PSG est aussi utilisé pour les clubs français. Je l'ai donc suggéré à Nasser (Al-Khelaïfi) et aux gens qui s'en occupent. »

Après ce grand numéro de bienfaiteur du football français, Aulas va conclure sur le dossier : «Si le PSG est d'accord pour s'aligner sur les deux ou trois propositions que nous avons et que Tanguy qui choisira in fine sa destination est d'accord, évidemment que ce serait bien qu'il aille au PSG. Les joueurs français les plus talentueux doivent être dans les clubs français et le PSG est celui qui a le plus de moyens, c'est celui qui peut faire des propositions alternatives aux plus grands clubs européens.» Bref, Aulas veut des sous.



News 

Aujourd'hui

mardi 25 juin

lundi 24 juin

dimanche 23 juin

samedi 22 juin

vendredi 21 juin

jeudi 20 juin

mercredi 19 juin

mardi 18 juin

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux