Article 

City premier choix, Henrique débordé, la stratégie de l'Ajax, les dernières révélations autour de De Jong

Publié le mardi 29 janvier 2019 à 20:11 par Philippe Goguet
Alors que le Barça a officialisé l'arrivée de Frenkie de Jong il y a une petite semaine, de nombreuses informations concernant la gestion du dossier continuent d'être publiées par la presse. Il est notamment expliqué que le premier choix du joueur était City ou encore comment Antero Henrique s'est fait devancer par le Barça, bien aidé par l'Ajax.

Frenkie de Jong évoluera finalement sous les couleurs du FC Barcelone l'an prochain après avoir été longtemps annoncé au PSG et les jours ayant suivi cette annonce ont dévoilé de nombreuses anecdotes autour de ce feuilleton bien mal fini pour Paris. Invité de la chaîne anglaise Sky Sports, le journaliste du Telegraaf Marcel Van der Kraan a notamment dévoilé que le tout de premier choix de son compatriote était en fait... Manchester City : «Il voulait y aller car le manager (Pep Guardiola) est quelqu'un en lequel il croit et dont il pense qu'il est l'un des meilleurs au monde. Koeman l'a même recommandé à Guardiola et, si Man City n'avait pas été coincé par ses problèmes internes, à savoir le fair-play financier, il serait allé là-bas.»

Le journaliste révèle également que le PSG est ensuite entré dans la danse et avait trouvé un accord avec le joueur, ce que la presse néerlandaise avait relayé, tandis que Paris est prêt à mettre les 75M€ demandés par le club ajacide. C'est alors que le directeur sportif de l'Ajax Marc Overmars entre en scène : «Il savait qu'il y avait des gros poissons sur le marché et qu'il y avait la possibilité de faire un deal plus gros que cela. Barcelone est arrivé à ce moment-là, a mis 15M€ de plus et Frenkie a dit "OK, je vais à Barcelone.»

Cette version de l'histoire est décrite différemment par France Football avec le point de vue parisien. Selon l'hebdomadaire, le directeur sportif parisien Antero Henrique qui a mené les discussions se sent floué par l'Ajax. Pour lui, les dirigeants ajacides n'ont pas été francs et il se sent abusé. Ceux-ci n'auraient jamais eu l'intention de lui vendre car il souhaitait faire affaire avec le Barça, deux clubs historiquement liés. Selon FF, Henrique est particulièrement énervé car les Hollandais « lui auraient longtemps caché qu'ils négociaient dans son dos avec les Catalans, et auraient nié l'existence de contacts lorsque le dirigeant parisien leur a demandé des éclaircissements. » Tous les rebondissements et déplacements des dirigeants du Barça dans le dossier De Jong étaient pourtant étalés tous les jours dans la presse sportive catalane.

Le dossier De Jong et le rôle d'Antero Henrique sont également évoqués dans les colonnes du journal Le Parisien. Alors que Tuchel avait pourtant compris que le PSG avait la main mise sur le dossier et que Frenkie De Jong devait rejoindre la capitale l’été prochain, le départ du principal intéressé à Barcelone a fortement déplu à Paris. Et c’est Antero Henrique qui est pointé du doigt. On reproche au Portugais d’avoir pris son temps et d’avoir laissé le Barça lui passer devant par simple manque d’activité et de relance sur le dossier. Le journal local précise aussi que le joueur était pourtant prêt à venir à Paris, sa compagne ayant même visité quelques appartements.

Au PSG, cet échec n'a fait que renforcer les tensions entre Antero Henrique et son entraîneur Thomas Tuchel, déjà vives avant cet épisode et sur de nombreux thèmes, notamment celui du milieu de terrain attendu tout l'été. Un milieu qui ne sera en tout cas pas Frenkie de Jong.



News 

Aujourd'hui

jeudi 18 avril

mercredi 17 avril

mardi 16 avril

lundi 15 avril

dimanche 14 avril

samedi 13 avril

vendredi 12 avril

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux