Article 

Emery pense à la Real Sociedad mais est usé par Paris selon la presse basque

Publié le mardi 17 avril 2018 à 18:31 par Philippe Goguet
Après le PSG, Unai Emery pourrait bien rebondir du côté de la Real Sociedad, son club de coeur. Mais si le technicien est ouvert à l'idée, il est aussi usé par son bail à Paris selon la presse basque.

Si le président parisien Nasser Al-Khelaïfi refuse de commenter le futur d'Unai Emery et sa succession, il est acquis que l'entraîneur basque ne sera plus sur le banc du PSG la saison prochaine et son futur fait parler dans sa région natale. Le journal Noticias de Gipuzkoa fait le point sur le dossier et confirme que le Real Sociedad veut le faire revenir au bercail. C'est notamment le désir du président Jokin Aperribay et Unai Emery a rappelé après le récent PSG/Monaco que la Real était le club de son coeur et qu'il y tient une place à part.

Selon le quotidien, le nouveau directeur sportif de la Real Sociedad Roberto Olabe a déjeuné la semaine dernière avec Emery, un homme dont il est proche et avec lequel il a déjà connu le succès du côté d'Almeria il y a plus de 10 ans. Le but était de présenter à l'entraîneur les grandes lignes du nouveau projet et Emery a semblé séduit selon les échos qui sont ressortis de la rencontre. Il pourait vraiment se laisser tenter, bien que cela passe par de grosses concessions salariales.

Le souci vient plutôt de la vie parisienne d'Unai Emery. Après deux ans à gérer le très capricieux vestiaire parisien, le coach de 46 ans est décrit comme usé par la publication basque, citant des sources proches du coach. Et si sa volonté est bien de retourner en Liga pour exercer son métier, il hésiterait aussi à accepter ce poste en raison des répercussions sur sa famille et ses amis. Dès qu'il a un moment de libre à Paris, Emery se rend en effet à Valence pour voir son jeune fils Ander qui vit là-bas ou au Pays Basque pour voir ses proches. C'est notamment à eux qu'il explique qu'un retour à la Real Sociedad, le club qui l'a formé, pourrait leur causer du tort.

Pour l'heure, Emery est donc toujours un coach qui sera probablement libre au 30 juin prochain et dont l'avenir est encore à écrire.



News 

Aujourd'hui

jeudi 16 août

mercredi 15 août

mardi 14 août

lundi 13 août

dimanche 12 août

samedi 11 août

vendredi 10 août

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux