Article 

Herrera : «Je ne me ferme aucune porte»

Publié le mardi 9 avril 2019 à 14:54 par Philippe Goguet
Au coeur de nombreuses rumeurs concernant son futur, le milieu de Manchester United Ander Herrera s'est exprimé sur ce point dans la presse espagnole et il a confirmé qu'il n'avait rien choisi pour l'heure.

Parmi les joueurs en fin de contrat au 30 juin prochain les plus demandés, le milieu espagnol de Manchester United Ander Herrera s'est exprimé dans la presse alors que les rumeurs le concernant sont toujours aussi nombreuses. A la veille du quart de finale aller de Ligue des Champions contre le FC Barcelone, il a notamment clarifié sa situation personnelle dans le quotidien espagnol ABC, mettant surtout le présent en avant au moment d'évoquer son avenir : « Ce que je veux, c'est gagner face au Barça et penser au football. »

Il va toutefois rapidement en dire plus, lui qui est annoncé de façon très régulière comme étant entre une prolongation à MU et un juteux contrat au PSG : « C'est vrai que je n'ai plus que deux mois de contrat et qu'au jour d'aujourd'hui, Manchester United  et moi ne pensons pas la même chose et qu'il n'y a pas d'accord pour prolonger mon contrat. Mais mon devoir est de continuer à écouter United. » Aux dernières nouvelles, il y avait même un bel écart entre ce que lui proposait le club mancunien et ce que Herrera espère.

Herrera a ensuite expliqué comment il comptait faire son choix : « Ce qui est clair, c'est que je vais continuer à jouer dans une grande équipe. Je prends soin de moi pour ça, je me sens bien et je veux exprimer mon football jusqu'à ce que mon corps me le permette. Car je sais que le jour où j'arrêterai, je le regretterai dès le lendemain. Je vais donc écouter United, c'est clair, mais aussi les autres clubs. Je ne me ferme aucune porte. » Le feuilleton va donc continuer encore un peu.



News 

Aujourd'hui

dimanche 16 juin

samedi 15 juin

vendredi 14 juin

jeudi 13 juin

mercredi 12 juin

mardi 11 juin

lundi 10 juin

dimanche 09 juin

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux