Article 

Hoeness : «Je conseillerais au PSG de changer son directeur sportif»

Publié le lundi 3 septembre 2018 à 10:26 par Philippe Goguet
Les dirigeants du FC Bayern Munich n'ont pas du tout digéré les négociations avec le directeur sportif du PSG Antero Henrique concernant Jérôme Boatang et ils n'hésitent pas à le dire tout haut. La charge la plus violente est venue du président du Bayern Uli Hoeness.

Il y avait déjà la version officieuse qui avait été diffusée par le quotidien allemand Die Welt alors que le mercato estival n'était même pas fini, une version reprise par Bild le lendemain, mais les dirigeants du Bayern tirent désormais à boulets rouges sur le directeur sportif du PSG Antero Henrique, et ce sans se cacher. La direction du club bavarois n'a pas du tout apprécié la gestion du dossier Boateng par le Portugais et elle n'hésite pas à le dire de façon publique. 

C'est dans les colonnes de Kicker qu'Uli Hoeness a exprimé sa colère, incitant même le PSG à virer Antenro Henrique : «Je conseillerais au PSG de changer son directeur sportif, cet homme n'est pas une bonne figure de proue pour ce club. Si le PSG veut devenir l'un des meilleurs clubs du monde, il ne peut pas avoir un tel directeur sportif.» Hoeness est connu pour ne pas avoir sa langue dans sa poche, Özil pouvant en témoigner, mais la charge est violente de la part d'un dirigeant de l'élite européenne.

Ce sont bien évidemment les négociations autour du cas de Boateng qui ne passent pas. Très irrité par l'attitude du Portugais durant les mois de juillet et d'août, le dirigeant allemand avait finalement décidé d'augmenter le prix de son défenseur central de 10M€ dans les dernières heures du mercato estival et l'offre du PSG, à hauteur de 38M€ selon Kicker, a donc été refusée. Hoeness se justifie : «On a demandé cette somme car on ne voulait pas se séparer de Jérome et on savait que Paris ne mettrait pas ce montant. On a aussi voulu faire cette faveur au coach, qui voulait conserver le joueur.»

Salihamidzic : «Vous ne pouvez pas faire ce genre de choses au Bayern»

Selon Kicker, le dossier Boateng n'est pas le seul qui a posé problème puisque le cas Renato Sanches a aussi été un souci. Durant la dernière semaine du mercato, le PSG a signifié son intérêt pour le milieu portugais du Bayern avant de finalement changer d'avis à 24h de la clôture, seul le transfert de Bernat ayant lieu, contre 14M€. Hoeness n'est pas le seul Bavarois à ne pas avoir accepté l'attitude de Henrique puisque c'est auparavant le directeur sportif Hasan Salihamidzic qui s'était déjà exprimé en ce sens.

Sur la chaîne allemande Sky, il avait tenu un discours similaire : «Je ne veux offenser personne, mais je vais vous dire une chose : vous ne pouvez pas faire ce genre de choses au Bayern, tout particulièrement pour un tel joueur. Pour qu'un transfert se réalise, beaucoup de choses doivent être réunies. Nous devons vouloir vendre, le joueur doit vouloir partir et l'autre club doit montrer un réel intérêt pour le joueur. Et nous n'avons jamais ressenti ça dans ce dossier, à aucun moment.»

Plus ennuyeux, Boateng lui-même n'aurait pas compris les manoeuvres du PSG le confirmant : «Même Jérome m'a confirmé que les tactiques du camp adverse étaient bizarres.» Après avoir espéré rejoindre le PSG tout l'été, le principal intéressé est finalement resté au Bayern où il a enchaîné sa 32e titularisation consécutive sans perdre en étant sur le terrain à l'issue du match.

 



News 

Aujourd'hui

samedi 24 août

vendredi 23 août

jeudi 22 août

mercredi 21 août

mardi 20 août

lundi 19 août

dimanche 18 août

samedi 17 août

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux