Article 

Jesé : «Si le Betis veut que je reste, on en discutera en fin de saison»

Publié le mardi 26 février 2019 à 13:05 par Jean Chemarin
Prêté sans option d'achat au Betis Séville cet hiver, Jesé Rodriguez n'a pas encore marqué mais monte en puissance comme il l'a encore prouvé jeudi dernier face à Rennes malgré la défaite de son équipe. Dans un entretien accordé à la chaîne TV du club andalou, il a laissé entendre qu'il se verrait bien rester au Betis.

« J'aurais déjà dû marquer trois buts. » Dans un entretien accordé à la chaîne officielle du Betis, Jesé Rodriguez s'est longuement confié sur son début d'aventure en Andalousie. Apparu à cinq reprises sous le maillot verdiblanco, il n'a pas encore trouvé le chemin des filets, mais s'est procuré plusieurs occasions et monte en puissance. Jeudi dernier, il aurait ainsi pu marquer au moins deux fois face à Rennes et le public lui a rendu un bel hommage en contestant le choix de son entraîneur de le remplacer vers l'heure de jeu : « Je comprends que les supporters étaient mécontents car je me créais des occasions. Le coach ne voulait pas me remplacer, mais s'il ne l'avait pas fait, je me serais sûrement blessé et il a donc bien fait. »

«J'ai dit au coach dès le premier jour qu'en matière d'implication, de sérieux et de professionnalisme, je n'allais pas le trahir»

Car si Jesé Rodriguez enchaîne les matches, il ne peut pas rattraper en quelques jours plusieurs mois d'inactivité. Il a ainsi été laissé au repos le week-end dernier afin de pouvoir être disponible ce jeudi en Coupe du Roi face à Valence. L'attaquant espagnol a en tout cas déjà été adopté par ses nouveaux supporters et donne tout pour retrouver son meilleur niveau : « Je suis venu avec une énorme envie de travailler. C'est un gros défi pour moi par rapport à tout ce que représente ce club, l'histoire qu'il a, l'équipe qu'il possède. Je suis vraiment super motivé et je vais tout donner. J'ai dit au coach dès le premier jour qu'en matière d'implication, de sérieux et de professionnalisme, je n'allais pas le trahir. Je m'entraîne deux fois par jour depuis mon arrivée et je me sens chaque jour de mieux en mieux. »

Motivé comme jamais, Jesé Rodriguez a également expliqué pourquoi il avait choisi le Betis cet hiver alors qu'il avait d'autres opportunités : « J'avais des offres en Allemagne et en Angleterre, mais j'ai choisi le Betis pour l'histoire du club, ses supporters, et aussi l'entraîneur. » Un entraîneur qui le connaît bien depuis Las Palmas et lui fait confiance. Au point de se voir rester au-delà de ce simple prêt sans option d'achat ? « Si tout se passe bien d'ici la fin de saison, ce que j'espère, on pourra en discuter. Si le club veut que je reste, on verra ça en fin de saison, il reste encore du temps et nous avons des choses importantes à accomplir. Je vais travailler dur jusqu'au dernier jour », a-t-il répondu, sans trop se mouiller.

Actuellement 7e de Liga, avec 36 points, le Betis n'est qu'à trois unités de Getafe, surprenant 4e et qualifié pour le moment pour la prochaine Ligue des Champions. Un club que le Betis va d'ailleurs affronter dimanche prochain à domicile. Mais avant, le Betis va tenter ce jeudi de se qualifier pour la finale de Coupe du Roi. Les Beticos ont fait 2-2 à l'aller à domicile face à Valence et se déplacent à Mestalla ce jeudi. L'occasion pour Jesé de débloquer son compteur avec sa nouvelle équipe ? « J'espère que oui, j'y pense en tout cas. Mais si quelqu'un d'autre marque et qu'on passe, ça me va aussi. Cela fait très longtemps en tout cas que je n'ai pas joué un match comme ça, autant difficile, et c'est sans hésitation le plus important pour moi depuis longtemps. »

Joueur(s) lié(s) 


News 

Aujourd'hui

dimanche 19 mai

samedi 18 mai

vendredi 17 mai

jeudi 16 mai

mercredi 15 mai

mardi 14 mai

lundi 13 mai

dimanche 12 mai

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux