Article 

La presse française voit Griezmann au Barça, la catalane reste prudente

Publié le jeudi 16 mai 2019 à 9:51 par Jean Chemarin
Si la presse française a révélé un intérêt du PSG pour Antoine Griezmann et des contacts avec son entourage, elle reste toutefois convaincue qu'il va rebondir au FC Barcelone. Paradoxalement, la presse catalane reste elle plus prudente pour le moment.

En annonçant son départ de l'Atlético Madrid en fin de saison dès mardi soir, Antoine Griezmann a mis le feu au marché et réveillé l'intérêt de nombreux clubs européens. Tout le monde sait qu'il avait failli signer au Barça l'été dernier et que cette piste reste la plus crédible à ce jour, le Barça cherchant un attaquant cet été et étant au courant que la clause du numéro 7 de l'Atlético Madrid va passer à 120 M€ au 1er juillet. Pour autant, plusieurs médias français et espagnols ont révélé un intérêt du PSG pour le champion du monde 2018. Une simple manière pour le clan Griezmann de négocier un meilleur salaire avec le Barça ? Oui et non.

Oui car malgré un rapprochement dès mars dernier selon certaines sources et des négociations déjà entamées l'été dernier, Griezmann n'a toujours rien signé officiellement avec le Barça. Forcément, le fait que des clubs comme le PSG et même le Bayern Munich, également entré dans la danse selon la Cadena COPE, soient sur le coup sert les interêts du Français à l'heure de poursuivre voire conclure les négociations avec le Barça. Selon L'Equipe, les contours du futur contrat de "Grizou" au Barça ont déjà été posés depuis plusieurs semaines et portent sur un salaire de 17 M€ net par saison, jusqu'en 2024, soit 85 M€ au total. Mais rien n'a été signé.

Non car l'intérêt du PSG a été dévoilé par plusieurs sources, même catalanes, et la réunion entre Antero Henrique et le clan Griezmann n'a pas été démentie à ce stade. Il est de toute façon tout à fait logique que le PSG, déjà intéressé par le joueur par le passé, soit à l'affût dans un tel dossier. La question est surtout de savoir si cette piste constitue une priorité pour le club parisien, ou juste une opportunité. A cette question, la presse française du jour apporte sa réponse. Oui le PSG est intéressé et s'est renseigné, mais non, la tendance n'est pas un transfert de Griezmann à Paris. L'Equipe estime que les chances de le voir signer au PSG sont très minces. Du côté du Parisien, on ajoute que Paris a simplement pris la température et n'a pas fait d'offre concrète. Le PSG se tient donc en embuscade, au cas où le deal Barça-Griezmann tomberait à l'eau, mais ce n'est pas le scénario le plus probable. Selon Le Parisien, la position du PSG en privé est claire, le joueur va rejoindre le Barça.

Et en Catalogne, qu'en dit la presse ? Paradoxalement, les quotidiens sportifs Mundo Deportivo et Sport ne s'emballent pas trop pour le moment et restent prudents. Les séquelles de la "décision 1" semblent toujours bien présentes à Barcelone et l'arrivée de Griezmann ne suscite d'ailleurs pas un enthousiasme démesuré pour le moment auprès des supporters. Sur le site de Sport, 2 personnes sur 3 votaient par exemple hier contre cette arrivée dans un sondage ayant réuni près de 50 000 personnes. Surtout, on s'interroge en Catalogne sur le timing de l'annonce du joueur. Pourquoi annoncer maintenant qu'il quitte l'Atlético ?

Mundo Deportivo comme Sport assurent en effet que les dirigeants du Barça n'étaient pas au courant de cette annonce. Une piste est donnée par la Cadena SER qui a révélé hier soir que Griezmann préparait un deuxième documentaire pour annoncer sa décision de quitter l'Atlético. Mis au courant de son intention lors de la réunion avec son joueur mardi, le club madrilène aurait demandé à Griezmann d'abandonner cette idée et d'annoncer tout de suite son départ via les canaux officiels du club, afin d'éviter un nouveau malaise en mondovision. Ce qu'il a fait.

On craint aussi d'ailleurs du côté de la presse catalane qu'un club puisse venir souffler Griezmann en payant sa clause avant le 1er juillet qui est fixée à 200 millions d'euros. Pour Sport, le PSG, le Bayern et Manchester City sont capables de payer une telle somme, tandis que le Barça ne compte lui pas payer plus que 120 M€. D'ailleurs selon la presse catalane, le Barça n'a aucunement l'intention de se lancer dans une guerre pour Griezmann, ni avec d'autres clubs, ni avec lui au niveau salarial. S'il veut venir aux conditions fixées l'été dernier et contre 120 M€, le Barça donnera son feu vert. Dans le cas contraire, il se tournera vers d'autres pistes offensives.

A noter enfin qu'à Madrid, ce début de feuilleton Griezmann fait les affaires du quotidien AS. Dans un exercice intellectuel douteux, le journal pro-Real voit dans l'intérêt parisien pour Griezmann une ouverture pour le Real Madrid dans le dossier Neymar. Déformant complètement le récent article du Parisien sur l'intérêt parisien pour Kroos, Isco et Bale, AS en arrive à la conclusion complètement loufoque que le PSG va investir 210 M€ sur les trois joueurs du Real plus 120 M€ sur Griezmann et donc devoir vendre Neymar au Real pour 330 M€. Evidemment, cela n'arrivera pas, mais le quotidien AS en a quand même fait sa une ce jeudi.



News 

Aujourd'hui

vendredi 24 mai

jeudi 23 mai

mercredi 22 mai

mardi 21 mai

lundi 20 mai

dimanche 19 mai

samedi 18 mai

vendredi 17 mai

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux