Article 

Le Beijing Guoan en Europe pour Lucas, pas opposé à l'idée (UOL)

Publié le jeudi 7 décembre 2017 à 11:06 par Philippe Goguet
La presse brésilienne confirme le fort intérêt du Beijing Guoan pour l'ailier du PSG Lucas, pas opposé à un départ. Les dirigeants chinois sont passés en Europe afin de rencontrer leurs homologues parisiens concernant le transfert du joueur.

Le média Goal.com avait annoncé mardi le fort intérêt du Beijing Guoan pour l'ailier brésilien du PSG Lucas, allant même jusqu'à évoquer un accord de principe entre le club chinois et le joueur, et cette version se confirme dans la presse brésilienne malgré le démenti de l'agent qui a eu lieu entre temps. Selon UOL, Lucas ne voit pas d'un oeil négatif un possible départ en Chine durant le mercato hivernal et le Beijing Guoan était à Paris pour en discuter.

D'après le média brésilien, une délégation du club chinois est actuellement en Europe pour discuter avec le PSG et Benfica car le club vise deux Brésiliens pour se renforcer, à savoir Lucas et Jonas, l'attaquant du SLB. Les deux pourraient rejoindre un autre Auriverde au Beijing Guoan, le milieu relayeur et international Renato Augusto. Le club chinois a rencontré il  a peu le PSG pour discuter des conditions d'un éventuel transfert lors du mercato hivernal mais la teneur des discussions et ce qu'il en est ressorti n'est pas précisé.

L'agent du joueur avait également rencontré courant novembre le club parisien qui lui a signifié qu'un départ serait mieux pour toutes les parties, Paris ne comptant plus vraiment sur le Brésilien. Du côté du Beijing Guoan, le Brésilien les représentant dans ce dossier, à savoir Ricardo Mello, a déclaré en sourant qu'«il n'y avait rien» rapporte UOL. Il se murmure toutefois que le club asiatique vise deux Brésiliens de très bon niveau pour viser, à terme, la Ligue des Champions locale. Et les deux noms retenus sont ceux de Jonas et de Lucas.

Joueur(s) lié(s) 


News 

dimanche 18 février

samedi 17 février

vendredi 16 février

jeudi 15 février

mercredi 14 février

mardi 13 février

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux