Article 

Le poste d'arrière droit toujours en chantier (LP)

Publié le samedi 20 juillet 2019 à 9:23 par Philippe Goguet
Après le départ d'Alves et avec les doutes entourant Thomas Meunier, le poste d'arrière droit est toujours en chantier au PSG. Malgré l'émergence de Dagba, Paris pourrait bien s'offrir un joueur à ce poste et plusieurs noms sont avancés par Le Parisien : Nelson Semedo, Kenny Lala ou encore Youcef Atal (ici face à Di Maria).

Il n'y a pas que chez les gardiens de but que la situation parisienne est floue puisque le poste d'arrière droit est lui aussi en grand chantier comme le résume Le Parisien. Dani Alves est parti mais il n'a pas été remplacé pour l'heure tandis que Thomas Meunier, annoncé sur le départ pendant des mois, est quand à lui toujours là. Le Belge n'a vu aucune prolongation de contrat lui être proposée malgré des échos en ce sens et, surtout, il ne convainc pas totalement le staff technique qui le voit évoluer depuis maintenant plus d'un an.

Le jeune Colin Dagba s'est montré l'an passé, signant notamment une grosse finale de Coupe de France, mais il doit encore mûrir et ne représente pas vraiment une solution fiable à court terme, ses problèmes physiques le pénalisant par ailleurs régulièrement. Logiquement et même si les priorités parisiennes de l'été étaient au milieu et en défense centrale, le club parisien se penche aussi sur la piste d'un arrière droit, un poste où c'est Thilo Kehrer qui avait disputé la plupart des plus grosses affiches l'an passé.

Trois noms se détachent du côté des possibles arrivées, même si rien ne sera simple. Régulièrement cité dans le cadre d'un échange avec Neymar, le Portugais du Barça Nelson Semedo est encore loin de Paris puisque son arrivée dépend justement du cas Neymar, lui-même très compliqué. Pas sûr non plus que son club le lâche, Barcelone ayant refusé de l'inclure dans un échange avec Antoine Griezmann. Autre nom qui revient, celui de Kenny Lala, Strasbourgeois élu meilleur joueur de L1 à son poste la saison passée, mais la piste n'est pas spécialement poussée par Leonardo.

Reste le cas de Youcef Atal, le très offensif Algérien de l'OGC Nice qui plaît beaucoup à Thomas Tuchel depuis des mois. La concurrence est très forte sur ce dossier, les performances de celui qui s'est blessé pour plusieurs semaines lors de la CAN n'étant pas passées inaperçues. Du côté niçois, on affirme également que l'on n'est pas vendeur et le changement d'actionnaire principal avec l'arrivée du milliardaire anglais Jim Ratcliffe à la tête du Gym ne va pas non plus dans le sens d'une vente facile. Reste que Nice explique aussi qu'une offre exceptionnelle pourrait permettre de libérer Atal. Une offre possible même sans vendre Neymar ?

Joueur(s) lié(s) 


News 

samedi 07 décembre

vendredi 06 décembre

jeudi 05 décembre

mercredi 04 décembre

mardi 03 décembre

lundi 02 décembre

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux