Article 

Le PSG à l'affût pour Tite, le Brésil veut le conserver (UOL)

Publié le jeudi 15 mars 2018 à 13:39 par Philippe Goguet
Alors qu'il a complètement relancé le Brésil depuis son arrivée sur le banc à l'été 2016, le sélectionneur national Tite est dans le viseur du PSG selon la presse brésilienne. Mais la fédération locale est bien décidée à le conserver.

La liste des possibles successeurs à Unai Emery sur le banc du PSG vient de s'allonger avec un écho venu du Brésil et concernant le technicien local le plus coté du moment. Arrivé à la tête du Brésil à l'été 2016 après l'énorme échec Dunga, Tite a remis la Seleção sur les rails et l'équipe nationale se présente même en tant que favori pour le mondial 2018 en Russie. Bien évidemment, la CBF, équivalent brésilien de la FFF veut absolument conserver son technicien à sa tête et même les élections à venir ne changeront pas la donne : le Brésil veut avoir Tite à sa tête jusqu'en 2022.

Problème, la fédération locale a appris récemment qu'elle n'était pas la seule à vouloir Tite sur son banc de touche selon UOL, un média local. Le PSG ferait notamment partie des intéressés par l'entraîneur de 56 ans. D'après UOL, ce serait particulièrement pour combler Neymar, très proche de Tite, que le club parisien serait prêt à faire venir le sélectionneur. Le PSG a notamment pour lui un attrait financier fort alors que Tite a toujours expliqué qu'il n'était pas spécialement intéressé par un gros club européen, notamment en raison de la barrière de la la langue. La fédération craint toutefois qu'une bonne campagne de Coupe du Monde n'attire les grosses cylindrées du vieux continent, d'où cette volonté de vite prolonger le sélectionneur.

Concernant le banc de touche du PSG, à noter une nouvelle rumeur venue ce jeudi d'Angleterre. D'après le Daily Mirror, un tabloïd dont il convient de considérer les informations avec du recul, le club parisien vise toujours José Mourinho, le très critiqué manager de Manchester United. Bien que récemment prolongé, le Portugais n'est pas en accord avec la politique de recrutement de son club et il pourrait aller voir ailleurs. Du côté du PSG, on ne semble pas vraiment intéressé par le Portugais dont la cote n'est pas haute chez les dirigeants parisiens.



News 

Aujourd'hui

mercredi 18 avril

mardi 17 avril

lundi 16 avril

dimanche 15 avril

samedi 14 avril

vendredi 13 avril

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux