Article 

Le PSG négocie pour Gueye et Paredes, la piste Weigl pas encore abandonnée (LP)

Publié le lundi 21 janvier 2019 à 10:13 par Jean Chemarin
A dix jours de la fermeture du marché des transferts, le PSG se cherche toujours un milieu de terrain défensif. Une quête devenue encore plus urgente suite à la blessure à la cheville de Marco Verratti. Comme depuis quelques jours, trois noms se dégagent : Idrissa Gueye, Leandro Paredes et Julian Weigl.

Dans dix jours, on saura si le PSG a réussi là où il a échoué depuis plusieurs mois, à savoir recruter ce fameux milieu défensif censé compenser le départ à la retraite de Thiago Motta. Les rumeurs ont été nombreuses depuis le mois de décembre, mais les pistes concrètes du PSG semblent désormais se réduire à trois noms déjà connus : Idrissa Gueye (Everton), Leandro Paredes (Zenit) et Julian Weigl (Borussia Dortmund).

Le Parisien fait un point sur ces trois dossiers et confirme que le PSG négocie pour les deux premiers, sans que l'on sache si le PSG vise les deux ou un seul des deux. Si le PSG n'a vraiment que 30 voire 35 millions à dépenser cet hiver, difficile d'imaginer deux arrivées. L'état des négociations concernant Gueye et Paredes ne semble guère avoir évolué depuis ce week-end. Les deux joueurs sont intéressés par le challenge parisien et déjà d'accord avec le PSG. Le principal obstacle concerne leur club.

Selon le quotidien francilien, Everton et le Zenit négocient avec le PSG, ce qui prouve déjà qu'ils ne sont pas totalement fermés. Les Toffees, qui réclameraient environ 40 millions pour leur milieu défensif sénégalais, souhaiteraient surtout lui trouver un successeur avant de le libérer. Un obstacle qui ne semble pas insurmontable en soi, même si le marché ferme bientôt ses portes. L'Equipe expliquait d'ailleurs il y a quelques jours que le célèbre Pini Zahavi avait été mandaté par le PSG dans ce dossier et travaillait aussi sur le nom du remplaçant de Gueye à Everton.

Concernant Leandro Paredes, déjà d'accord avec le PSG lui aussi et présenté par L'Equipe comme l'option numéro 1 de Tuchel, le Zenit se montre gourmand pour le moment. Il se dit que le club russe réclame plus de 35 millions et espère même en récupérer 55. Un terrain d'entente peut-il être trouvé à mi-chemin, autour de 40 millions d'euros ? Peut-être. Ce serait légèrement plus que les 30-35 millions prévus par le PSG, mais pas non plus une somme si éloignée. Dans ce dossier, Chelsea est également censé être intéressé, mais aurait été refroidi par les exigences du Zenit. Temporairement seulement ? Les Blues n'ont en tout cas toujours pas recruté de milieu suite au départ de Fabregas à Monaco et avec leur récente défaite à Arsenal, on peut supposer qu'ils vont être actifs d'ici le 31 janvier.

Enfin, Le Parisien ne lâche pas l'affaire avec Julian Weigl, malgré la mise au point pour le moins claire de son directeur sportif Michael Zorc, qui a répété samedi soir que le milieu défensif, qui dépanne en ce moment en défense centrale, allait finir la saison en Allemagne. Jeudi dernier, le quotidien francilien assurait que le BvB avait ouvert la porte à un départ de son joueur contre 25 millions d'euros. Le Parisien ne parle plus de ça aujourd'hui, mais affirme que le PSG n'a pas encore abandonné cette piste. Des trois joueurs encore en course, Weigl semble toutefois être celui qui a le moins de chance de signer à Paris désormais.



News 

Aujourd'hui

jeudi 21 février

mercredi 20 février

mardi 19 février

lundi 18 février

dimanche 17 février

samedi 16 février

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux